Editorial Circuit

  • 1
  • 2
  • 3

PEUGEOT 308 Racing Cup - Best Of Magny Cours 2017

MFE-Live.com - Autres actualités Circuit

24H Spa, Point culimnant de la saison pour le WRT

Le moment que tous les fans de GT autour du monde, que tous les pilotes et que toutes les équipes attendent impatiemment est arrivé : les Total 24 Hours of Spa. La course d’endurance pour les GT, la plus prestigieuse de la planète, se déroule ce week-end. Pour le Belgian Audi Club Team WRT, le rendez-vous traditionnel de la fin juillet dans les Ardennes belges est, en outre, une épreuve à domicile. En tant que course la plus longue de la Blancpain Endurance Series, les 24 Heures attribuent le double des points (avec une distribution après 6 heures et une après 12 heures) et elles seront donc cruciales pour le championnat.

Le Belgian Audi Club Team WRT a besoin d’un bon résultat pour rester dans la course aux titres. Mais la course a un tel prestige qu’elle est aussi un objectif en elle-même. L’équipe belge, sur le podium les trois dernières années avec un succès en 2011, vise la victoire. Pour atteindre son objectif, elle engage pas moins de quatre Audi R8 LMS ultra avec des équipages (partiellement modifiés) prestigieux !

"Il n’y a pas besoin de dire tout ce que les 24 Heures de Spa représentent pour nous et je ne trouverais probablement pas les mots justes pour l’exprimer", avoue Vincent Vosse, le Team Principal. "Nous sommes occupés avec les dernières préparations, complètement concentrés et prêts à nous battre. Nous espérons que ce sera pour la victoire. Les récents ajustements dans l’échelle des valeurs ont donné un coup de boost à la motivation de toute l’équipe et nous sommes vraiment déterminés à donner le maximum dès les essais pour faire partie du top 20 qui se battra pour la Super Pole. Chaque membre de l’équipe est disposé à tout donner, nous avons des pilotes extraordinaires, avec un ancien vainqueur de l’épreuve sur chacune des voitures, et nous sommes prêts…"

Sur l’Audi #1, Laurens Vanthoor aura des équipiers différents pour l’occasion, le jeune Belge étant rejoint par les Allemands René Rast, bien connu chez WRT et vainqueur des 24H de Spa en 2012, et Markus Winkelhock. "La piste de Spa me convient vraiment bien", sourit Markus. "L’an dernier, j’y avais vécu l’une des courses les plus éprouvantes de ma carrière, notamment à cause de la chaleur assez typique à Spa fin juillet. Alors que nous étions quatre à nous partager le volant pour la victoire aux 24H du Nürburgring, seulement trois pilotes sont acceptés en Pro Cup à Spa. René Rast et Laurens Vanthoor sont deux équipiers de première classe et le Belgian Audi Club Team WRT a démontré ses qualités à de nombreuses reprises. Nous devrions avoir une chance de monter sur le podium – et de préférence sur la plus haute marche – au terme des 24 Heures."

De son côté, Laurens Vanthoor essaie d’aborder ces 24 Heures aussi calmement que possible. "C’est clairement une course très importante, et plus encore car nous sommes à domicile l’équipe et moi, mais j’essaie de la préparer comme une autre épreuve", précise le jeune Belge. « Nous pouvons parler pendant des heures de tous les éléments qui entrent en ligne de compte, comme la BoP, les prévisions météo et tout le reste. Mais en réalité, vous ne savez jamais comment les choses vont se passer. Le plus important c’est de faire notre travail le mieux possible et de ne pas commettre d’erreur. Nous avons un super équipage, une équipe totalement dévouée et le soutien d’Audi. Nous voulons nous battre pour le podium !"

L’Audi R8 LMS ultra #2 sera pilotée par un trio exceptionnel qui a déjà écrit l’histoire du sport automobile: André Lotterer, Benoit Tréluyer et Marcel Fässler ont remporté ensemble les 24 Heures du Mans à trois reprises et ils furent Champions du Monde FIA-WEC en 2012. Ils rêvent d’ajouter les 24 Heures de Spa à leur magnifgique palmarès. Une fois seulement, dans l’histoire, un même équipage a gagné au Mans et à Spa : les Français André Lagache et René Léonard avaient triomphé dans la Sarthe en… 1923 et deux ans plus tard dans les Ardennes. "Je suis évidemment un habitué des 24 Heures de Spa, mais je les dispute pour la première fois avec André Lotterer et Benoit Tréluyer, mes deux équipiers du Mans et du WEC", sourit le sympathique Suisse, vainqueur à Spa en 2007. "Je me réjouis de prendre le départ d’une course aussi relevée. Notre ambition est claire : nous voulons nous battre pour la victoire. Je pense qu’il y a une vingtaine de candidats pour la première place, donc ça devrait être une course passionnante ! C’est l’épreuve à domicile pour notre équipe WRT et pour mon équipier André Lotterer, qui a grandi en Belgique."

La voiture #3 est la seule qui ne subit aucun changement, le trio habituel composé de Frank Stippler, Christopher Mies et James Nash étant conservé. Stippler a déjà goûté à la joie d’une victoire sur cette épreuve mythique. "Avec le Nürburgring, Spa est la piste la plus intéressante pour une course de 24 heures", affirme l’Allemand. "L’histoire de cet événement est impressionnante. Les deux dernières années, je suis monté sur le podium. J’ai gagné en 2012 et j’étais troisième l’an dernier. C’est pas mal évidemment, mais cela ne nous aidera en rien pour cette année. Chaque course est un recommencement, année après année, avec la hiérarchie des voitures qui évolue et le besoin d’avoir un peu de réussite. Au Nürburgring, il est facile de doubler les concurrents des plus petites catégories. Mais dans un peloton de soixante GT3 à Spa, il y aura quelques rudes batailles. La météo dans les Ardennes est imprévisible. Parfois, cela change même au cours des sept kilomètres du circuit. Il y a donc de nombreux facteurs qui rendent tout pronostic difficile."

L’Audi R8 LMS ultra #4 défendra les couleurs du Belgian Audi Club Team WRT dans la catégorie Pro-Am et quatre pilotes en prendront le volant. Habitués du championnat en Gentlemen Trophy, Jean-Luc Blanchemain et Christian Kelders changeront de catégorie puiqu’ils seront rejoints par Fred Bouvy, un habitué (et vainqueur en 1999 et 2000) des 24 Heures et Vincent Radermecker, qui a notamment brillé dans les courses pour voitures de tourisme. "Les 24 Heures de Spa sont sans aucun doute la course pour GT la plus fascinante au monde", se réjouit Christian Kelders. "Pour nous, gentlemen drivers, c’est une sensation particulière d’être encadré par une équipe aussi professionnelle que le Belgian Audi Club Team WRT. Ce que j’aime particulièrement avec l’Audi R8 LMS ultra, c’est qu’elle est très agréable à piloter. Et l’ergonomie du cockpit est parfaite. On se fatigue donc moins vite quand on est au volant. J’espère que nous vivrons une course sans ennui car, si c’est le cas, un bon résultat me parait possible."

Quatre autre R8 seront engagées par trois autres équipes pour compléter la très forte délégation Audi à Spa avec l’objectif de remporter un troisième succès en quatre ans, mais aussi de compléter le hat-trick des classiques de l’endurance après avoir déjà gagné au Mans et au Nürburgring.

Le long week-end des 24 Heures débute avec la traditionnelle parade des pilotes et des voitures dans la ville de Spa ce mercredi après-midi. Tous les essais libres et qualificatifs se déroulent le jeudi, sauf la Super Pole (pour les 20 plus rapides) programmée le vendredi en fin de journée. Le départ du double tour d’horloge sera donné samedi à 16h30.

Belgian Audi Club
#1  Laurens Vanthoor (B) – René Rast (D) – Markus Winkelhock (D) (Pro)
#2  Marcel Fässler (CH) – André Lotterer (D) – Bénoît Tréluyer (F) (Pro)
#3  Christopher Mies (D) – Frank Stippler (D) – James Nash (GB) (Pro)
#4  J-Luc Blanchemain(F)–Fred Bouvy(B)-Christian Kelders(B)–Vincent Radermecker(B) (Pro-Am)
 
Classement provisoire Pilotes après 3 épreuves sur 5 (Pro Cup) :
1. Kane-Meyrick-Smith (Bentley Continental), 56 points
2. Parente-Demoustier (McLaren MP4-12C), 49 pts
3. Sandström-Ortelli-Guilvert (Audi R8 LMS ultra), 40 pts
4. Estre-Korjus-Soucek (McLaren MP4-12C), 33 pts
5. Basseng-Ramos-Vanthoor (Audi R8 LMS ultra), 31 pts
10. Mies-Nash-Stippler (Audi R8 LMS ultra), 12 pts...
 
Classement provisoire Pilotes après 3 épreuves sur 5 (Gentlemen Trophy) :
1. Mattschull-Schmickler (Ferrari 458), 75 points
2. Barreiros-Mann (Ferrari 458), 51 pts
3. Ehret (Ferrari 458), 50 pts
4. Bachelier-Mallegol-Blank (Ferrari 458), 26 pts
5. Loggie-Jones-Westwood (Audi R8 LMS ultra), 23 pts
8. Kelders-Blanchemain (Audi R8 LMS ultra), 18 pts
... Weerts (Audi R8 LMS ultra), 10 pts
... Hirschi (Audi R8 LMS ultra), 8 pts...
 
Classement provisoire Teams après 3 épreuves sur 5 (Pro Cup) :
1. ART Grand Prix, 61 points
2. M-Sport Bentley, 60 pts
3. Saintéloc Racing, 42 pts
4.  Belgian Audi Club Team WRT, 40 pts
5. HTP Motorsport, 37 pts...

Communiqué,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Circuit - GT FIA