Editorial Circuit

  • 1
  • 2
  • 3

PAU Championnat de France GT4 FFSA

MFE-Live.com - Autres actualités Circuit

F3: Sacha Fenestraz en embuscade à Macao

La réalité a déjà dépassé la fiction à Macao ! Au fil des deux premières journées du Grand Prix de Macao, Sacha Fenestraz est passé par toutes les émotions, ou presque, pour s’emparer de la troisième place sur la grille de départ de la course qualificative… Deux de mieux que dans le dernier album de Michel Vaillant, Macao !

 

Un an après ses débuts sur le circuit de Guia, Sacha Fenestraz retrouvait la piste macanaise jeudi matin. Auteur d’un premier relais solide, le pilote Vaillante reprenait progressivement ses marques en évitant les nombreux écueils du tracé et repartait à l’attaque du chronomètre pour se classer sixième des premiers essais libres en 2’12’’445.
 
La première qualification avait lieu l’après-midi même. Avec une position de garage défavorable dans la voie des stands, le Franco-Argentin s’élançait plus tard que ses adversaires afin de déjouer le trafic. La stratégie s’avérait payante puisqu’il se hissait rapidement dans le quinté de tête avant que la session ne prenne une tournure folle.
 
Tout d’abord, Sacha parvenait à s’arrêter à temps derrière un concurrent ayant tapé le rail. Ayant changé les pneus du côté gauche durant le drapeau rouge, Sacha bondissait au troisième rang avant qu’une touchette ne le contraigne à un arrêt express pour remplacer son aileron avant. À peine reparti, il détectait un problème de freins et l’équipe limitait la perte de temps en purgeant le système à la faveur d’une nouvelle interruption. Conservant tout son sang-froid, Sacha remontait au front, mais il n’avait pas l’occasion de progresser puisqu’un adversaire partait à nouveau à la faute.
 
Au terme de cette Q1 au scénario n’ayant rien à envier aux aventures de son mentor Michel Vaillant, Sacha Fenestraz se classait sixième en 2’11’’707 et deuxième parmi les pilotes n’ayant pas passé deux trains complets de pneumatiques neufs.

Cette première journée intense était loin d’être terminée pour Sacha ! Le soir même, il était présent au Grand Lapa Hôtel pour une conférence de presse célébrant le retour de Michel Vaillant à Macao et le lancement des éditions chinoises et anglaises de Macao avant une séance de dédicaces où un certain Tiago Monteiro a été repéré !

À la Une du Macau Daily Times vendredi matin, le pilote de l’Équipe de France FFSA restait pleinement concentré sur sa mission lors de la deuxième session d’essais libres. Alignant les tours pour poursuivre ses progrès et refaire le plein de confiance, Sacha se montrait studieux pour parfaire sa connaissance des pneus Yokohama. Malgré une petite erreur à Lisboa dans les ultimes minutes et l’impossibilité d’effectuer un tour clair, Sacha bouclait son meilleur effort en 2’12’’461.
 
Décisive pour l’attribution de la pole position, la seconde qualification tenait toutes ses promesses avec son lot de rebondissements. Éphémèrement en tête sur son train de pneumatiques usés, Sacha profitait d’un drapeau rouge pour passer quatre gommes neuves. S’en suivait une véritable bataille pour prendre une bonne aspiration en ligne droite et la meilleure position en piste pour ne pas être ralenti dans la portion la plus sinueuse du tracé…
 
Avec les différents drapeaux jaunes et neutralisations, tout se jouait dans les cinq dernières minutes. Si sa première amélioration le plaçait au huitième rang, tout se mettait ensuite en place puisque le pilote de la Renault Sport Academy signait un 2’10’’508, juste avant que le chaos ne s’abatte sur la péninsule de Macao avec plusieurs accidents. Évitant soigneusement ces ultimes pièges, la Vaillante-Carlin prendra place sur la troisième position de la grille.
 
Disputée sur dix tours samedi à 9h00 (GMT+8), la première course établira demain la grille de départ du Grand Prix de Macao. Dimanche à 15h30, le peloton se lancera à l’assaut de la course principale pour remporter la Coupe du Monde FIA de Formule 3.

Sacha Fenestraz : "Ces deux premières journées ont été incroyablement intenses ! Nous sommes partis du bon pied jeudi, mais je savais que j’avais le potentiel et la voiture pour atteindre le top cinq si je réussissais à aligner les secteurs. Les EL2 n’ont pas été simples à gérer. Je faisais un peu trop attention dans le virage où j’avais commis une petite faute et je n’ai pas pu avoir le moindre tour clair. Il me fallait donc faire un gros pas en avant entre la Q1 et la Q2. Quand mon ingénieur m’a dit que c’était le dernier tour, je n’avais plus rien à perdre, j’ai fait de mon mieux et le temps a été au rendez-vous. Je suis satisfait de cette troisième place, surtout que je ne dispute que mon deuxième Grand Prix de Macao contre trois ou quatre pour les pilotes qui me devancent. Demain, mon objectif sera de saisir chaque opportunité tout en restant sur la piste afin d’attaquer le dimanche dans les meilleures conditions possibles... Et finir le week-end comme dans Macao !"

Guillaume Renard,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Toutes les actus GP - F3