Editorial Circuit

  • 1
  • 2
  • 3

PEUGEOT 308 Racing Cup - Best Of Magny Cours 2017

MFE-Live.com - Actus WTCC

WTCC Qatar Qualifs: Esteban Guerrieri en pole...

Esteban Guerrieri est devenu le septième poleman DHL différent du Championnat WTCC de la FIA 2017, grâce à un tour explosif sur le Losail International Circuit cet après-midi, devançant Nicky Catsburg pour arracher le meilleur chrono pour 0,414 secondes au cours d’une séance très intense.

Mais, alors que Guerrieri célébrait sa performance, son équipier et candidat au titre Norbert Michelisz était éliminé lors de Q2 en qualifications après des ennuis de freins ayant affecté sa Civic sponsorisée par Castrol, le laissant à un lointain et désespérant 11ème rang au classement.

Et, alors que son rival pour le titre Thed Björk lui reprenait deux points supplémentaires après s’être classé quatrième de la Q3, le Suédois a désormais porté son avance au championnat à 8,5 points avant les deux dernières manches décisives de ce soir.

Pendant ce temps, Rob Huff signait le meilleur chrono des protagonistes du WTCC Trophy, avec le troisième meilleur temps du général, à seulement 0,004 secondes de Catsburg, alors qu’Yvan Muller signait le cinquième chrono pour son retour dans le championnat au volant de la troisième Volvo officielle. De son côté, Kevin Gleason héritait de la pole position pour la Course d’Ouverture après avoir terminé 10e de Q2.

"C’était un très bon meeting pour nous jusque-là jusqu’à ce que Norbi ne rencontre un problème en Q2, et n’ait pu signer un tour rapide", commentait Guerrieri. "Nous avons un objectif commun en tant qu’équipe, et nous allons encore attaquer mais c’est évidemment plus difficile maintenant. Ma propre performance était bonne, la voiture et la piste ont en fait pas mal changé avec davantage de chaleur venant du soleil. La voiture avait un comportement très différent, il était difficile de piloter avec un certain sous-virage en sortie et j’ai dû adapter mon style de pilotage comme tout le monde a dû s’adapter un peu. Nous avons apporté quelques changements et nous avons réussi à signer un bon tour en Q3. Je suis très heureux pour cela, très heureux de ma première pole position en WTCC. Nous allons voir ce que nous pourrons faire en course."

RECAPITULATIF DES QUALIFICATIONS
Michelisz semblait être le pilote qui devait le plus probablement décrocher la pole position après avoir dominé les essais libres du jeudi, ainsi que le premier segment des qualifications (Q1) aujourd’hui, mais le pilote hongrois a perdu du rythme lors de la seconde partie de son premier tour lancé en Q2, et a franchi la ligne plus de deux secondes plus lent que son équipier argentin. Le pilote hongrois revenait au stand, se plaignant d’un problème de freins, mais l’équipe n’avait pas le temps de réparer, ce qui le laissait avec une lointaine 11e place sur la grille pour les deux courses.

"Il n’était pas possible d’attaquer quand vous ne savez pas ce que les freins vont faire", a indiqué Michelisz. "Tout arrive pour une raison, mais tout n’est pas perdu et nous allons continuer à attaquer."

Le trio du Polestar Cyan Racing s’est montré performant tout au long des qualifications, Björk, Catsburg et Michelisz se hissant tous les trois en Q3, malgré une frayeur en Q2 lorsque Muller et Björk se percutaient, même si aucune des deux Volvo S60 ne souffrait de dégât important.

Lors de Q3, Björk signait une bonne première référence en tant que premier pilote en piste, mais il était rapidement battu par la Citroën C-Elysée WTCC du ALL-INKL.COM Münnich Motorsport. Muller semblait sur le point de passer les deux pilotes avant que le pilote français ne perde du temps dans le troisième secteur, et ne chute derrière ce premier duo, le quadruple champion du monde se qualifiant finalement au cinquième rang à l’issue de la séance. Catsburg battait Huff provisoirement pour la pole position avec un écart très réduit de seulement quatre millièmes, mais ce fut au tour de Guerrieri de briller pour Honda, le pilote de 32 ans hissant la Honda Civic WTCC #32 en pole pour quatre dixièmes de seconde.

Björk partira quatrième de la Course Principale, et septième de la Course d’Ouverture, le Suédois s’élançant devant Michelisz au départ des deux manches. Le pilote Volvo compte désormais 8,5 points d’avance au classement après avoir marqué deux points supplémentaires en qualifications, alors que Michelisz aura pour tâche de remonter dans le peloton et de passer devant le Scandinave afin de garder ses chances de remporter le titre du championnat WTCC de la FIA 2017.

Le troisième temps de Huff permettait au Britannique de se positionner en tant que pilote le plus rapide du WTCC Trophy, et de prendre là aussi des points supplémentaires qui vont avec, mais les deux pilotes du Sébastien Loeb Racing de Tom Chilton et Mehdi Bennani se sont positionnés juste aux portes du top 5, alors que Chilton mène au classement du WTCC Trophy pour un demi-point devant Bennani avant les deux manches finales de la saison.

L’ancien champion ETCC Kris Richard a impressionné pour sa seconde sortie en WTCC en se qualifiant au huitième rang au volant de sa Chevrolet Cruze du Campos Racing, et partira même de la troisième place pour la Course d’Ouverture grâce à la grille inversée derrière John Filippi et sa Citroën du Sébastien Loeb Racing, et Kevin Gleason qui se placera sur la pole au volant de sa LADA du RC Motorsport.

Tom Coronel s’est classé 12e mais Ryo Michigami, Yann Ehrlacher, Zsolt David Szabo et Daniel Nagy ont stoppé leur qualification dès l’issue de la première phase.

La Course d’Ouverture débute à 21h20 heure locale alors que la Course Principale suivra à 22h35. Le titre en championnat du monde WTCC de la FIA, ainsi que le championnat constructeurs et le WTCC Trophy pour les pilotes indépendants seront tous décidés ce soir sous les projecteurs du Losail International Circuit, près de Doha.

Richard Rodgers,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Circuit - WTCC