Editorial Circuit

  • 1
  • 2
  • 3

PAU Championnat de France GT4 FFSA

MFE-Live.com - Actus Le MANS

WEC: Signatech Alpine en quête de nouveaux sommets à Fuji

- Huit semaines après les 6 Heures de Silverstone, le Championnat du Monde FIA WEC entame sa tournée asiatique au Japon.

- Toujours présente sur le podium depuis le début de saison, l’équipe Signatech Alpine Matmut tentera d’accentuer son avance en tête de la catégorie LMP2.

- Déclarée victorieuse des 24 Heures du Mans, l’Alpine A470 #36 sera à nouveau pilotée par Nicolas Lapierre, André Negrão et Pierre Thiriet à Fuji.

 

Après l’Europe, le Championnat du Monde FIA WEC prend la direction de l’Asie, et plus particulièrement du Japon.

Situé à une centaine de kilomètres de Tokyo avec le mont Fuji en toile de fond, le Fuji Speedway est un véritable monument de l’endurance dans l’Extrême-Orient. Long de 4,563 km, il se caractérise par une ligne droite de 1,5 km menant sur une portion composée de virages rapides et deux autres secteurs plus sinueux.

Tout le défi de l’équipe Signatech Alpine Matmut sera donc de trouver le compromis entre la finesse aérodynamique et la recherche de la motricité… Sans oublier de surveiller le ciel en cette saison des pluies d’automne !

Toujours présente sur le podium depuis le début de sa campagne et victorieuse des mythiques 24 Heures du Mans, l’Alpine n° 36 occupe actuellement la tête de la catégorie LMP2 avec quatre points d’avance sur sa plus proche rivale.

Désormais rodé, l’équipage composé de Nicolas Lapierre, André Negrão et Pierre Thiriet entend bien poursuivre sur sa lancée et capitaliser sur le travail accompli par les ingénieurs et mécaniciens afin d’asseoir sa position sur un terrain de jeu qui a souri aux Bleus par le passé. Il y a quarante ans, une Alpine A441 avait ainsi remporté les 500 km de Fuji et les Alpine A450b et A470 ont atteint le podium nippon sans interruption depuis 2015.

Les concurrents du FIA WEC prendront la piste vendredi, avec deux séances d’essais libres. Une troisième session aura lieu samedi matin avant les qualifications à 7h30 heure française. Le départ des 6 Heures de Fuji sera donné dimanche à 11h00 heure locale (GMT+9), soit 4h00 heure française.

Ils ont dit
Philippe Sinault, Team principal Signatech Alpine Matmut : "Le rythme de la Super-Saison nous offre le temps de bien préparer chaque épreuve. Comme les voitures ont pris la direction du Japon dans la foulée de Silverstone, nous avons pu nous concentrer sur la stratégie et le simulateur Ellip6 avec nos pilotes. Malgré sa très longue ligne droite, l’une des particularités de Fuji est le besoin de disposer d’une motricité efficace à la sortie des virages serrés. Le sujet principal risque toutefois d’être la météo. La période est propice aux pluies, voire aux typhons comme l’an dernier, et les prévisions nous laissent peu d’espoir d’y échapper. Ces conditions nous avaient particulièrement réussi en 2017. Nous avions mené les deux tiers de la course et nous étions les plus rapides en piste. Nous avions finalement fini deuxièmes en ravitaillant peu avant le drapeau rouge, mais nous avons toujours été dans le coup à Fuji. Nous y avions d’ailleurs signé notre premier podium en FIA WEC en 2015. L’officialisation de notre victoire aux 24 Heures du Mans nous galvanise encore plus après notre bon début de saison marqué par trois podiums, plus ce succès manceau. Même si cette nouvelle ne change rien à la situation au championnat, l’équipe est déjà sur place, fin prête, avec une l’envie de poursuivre cette série le plus longtemps possible."

Régis Fricotté, Directeur commercial et compétition d’Alpine : "Quarante ans après le succès de Masahira Hasemi et Kazuyoshi Hoshino au volant d’une Alpine A441 à Fuji, nous sommes ravis de retrouver le Japon alors que les premières Alpine A110 s’apprêtent à être livrées sur l’archipel. Depuis le lancement officiel fin juin à l’ambassade de France, l’engouement autour de notre retour est très encourageant sur ce marché de passionnés très sensibles aux atouts de l’Alpine A110. Plus de mille personnes avaient ainsi participé au tirage au sort pour réserver les cinquante Première Édition allouées au marché japonais. Le rendez-vous de Fuji nous offre donc l’occasion de poursuivre ce beau démarrage à travers un événement où clients, prospects et journalistes se réuniront sur le petit circuit de Fuji tout en étant immergés dans notre activité compétition. Nous espérons ainsi prolonger leur bel accueil qui s’avère être un bon indicateur en vue du lancement des versions Pure et Légende à travers notre réseau de quatorze concessionnaires."


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Toutes les actus Le MANS - WEC