Editorial Circuit

  • 1
  • 2
  • 3

PAU Championnat de France GT4 FFSA

MFE-Live.com - Actus Le MANS

La France, pays de la course automobile

En ce mois de juin 2018, deux événements majeurs du sport automobile vont se dérouler en France : Les 24 Heures du Mans, la mythique course d’endurance, les 16 et 17 juin 2018 et le Grand Prix de France de F1, qui fait son retour après dix ans d’absence, le 24 juin sur le circuit Paul Ricard, au Castellet.

 

En l’espace d’une semaine, la France rayonnera à l’international sur la scène sportive, témoignant de son aura et de son attractivité en tant qu’organisatrice de grandes compétitions, mais prouvant aussi et surtout, sa culture et son savoir-faire en matière d’automobile.

Les deux organisateurs de ces deux rendez-vous internationaux, Pierre Fillon, Président de l’Automobile Club de l’Ouest, et Christian Estrosi, président du GIP Grand Prix de France, se félicitent de ce retentissement pour les fans de sport auto et pour l’automobile en France.

Pierre Fillon, président de l’Automobile Club de l’Ouest, organisateur des 24 heures du Mans (16-17 juin) : "Certains pourraient considérer que deux événements comme les 24 Heures du Mans et le Grand Prix de France de F1, disputés à une semaine d’intervalle, soient concurrentiels, je préfère parler d’une double opportunité pour montrer et démontrer les valeurs du sport automobile, avec deux de ses disciplines majeures ; c’est l’occasion pour nous, organisateurs, de défendre nos engagements et nos convictions à une époque où l’automobile évolue et se diversifie sans cesse. Ce festival du sport auto en France réjouira de nombreux fans et fera résonner nos projets à l’international."

Christian Estrosi, président du GIP Grand Prix de France (24 juin) : "Avec mon équipe du GIP et grâce à nos partenaires régionaux, nous avons réussi à faire revenir la F1 en France. Après dix ans d’absence, le Grand Prix de France réintègre le calendrier mondial de la F1. Evénement sportif, il est aussi le porte drapeau de notre pays, de notre culture. Comme les 24 Heures du Mans, créées en 1923, nous sommes les garants d’un héritage automobile mais aussi les acteurs responsables de son présent et de son futur. Toutes les énergies pour promouvoir le sport automobile et l’automobile sont les bienvenues."

Un champion a d’ores et déjà décidé de jouir pleinement de ces deux grandes courses en France : Fernando Alonso, double champion du monde de F1 avec Renault, courra les 24 heures du Mans, sur un prototype hybride Toyota, avant de prendre le départ du Grand Prix de France avec son équipe de F1, McLaren.

Communiqué ACO,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Toutes les actus Le MANS - 24h du Mans