Editorial Circuit

  • 1
  • 2
  • 3

PAU Championnat de France GT4 FFSA

MFE-Live.com - Actus Le MANS

BRCC : L’Audi de Kumpen-Longin-Makelberge toujours en tête du championnat

Après leur victoire lors du meeting d’ouverture du BRCC Endurance, Anthony Kumpen, Bert Longin et Maarten Makelberge espéraient de nouveau monter sur le podium du Trophée de Bourgogne, sur le circuit de Dijon-Prenois.

Mais au terme d’une course difficile, les membres de l’équipe PK Carsport et leur Audi R8 LMS ont dû se contenter de la 4ème place finale, un résultat qui leur permet néanmoins de conserver la tête du championnat.
 
Alors que Maarten Makelberge découvrait la piste de Dijon-Prenois, Bert Longin et Anthony Kumpen ont retrouvé avec plaisir le circuit français, réputé pour son côté technique, pour l’inoubliable duel que s’y étaient livré Gilles Villeneuve et René Arnoux lors du Grand Prix de France 1979 et pour sa longue ligne droite en montée, pas vraiment favorable à l’Audi R8 LMS. Dès lors, Anthony Kumpen s’estimait déjà très heureux de la 5ème place obtenue lors des essais qualificatifs. "Nous avons abordé les essais calmement et l’essentiel sera d’être bien placé au terme des trois heures de course", confirmait-il.
 
Pour la première fois depuis le début de cette saison, c’est Maarten Makelberge qui était désigné pour prendre le départ à bord de l’Audi R8 LMS #7. "J’ai pris un très bon envol", racontait-il après son relais. "J’ai conservé la 5e place quelques tours, mais ensuite les choses se sont compliquées. En évitant un concurrent attardé qui a fait une manœuvre étrange, je suis parti à l’extérieur et j’ai sali mes pneus. A partir de là, j’ai eu énormément de sous-virage et je n’ai plus jamais réussi à m’approcher des temps que j’étais capable de faire lors des essais. Jamais je n’ai réussi à nettoyer mes pneus et j’ai perdu de plus en plus de places. Je suis très déçu. J’espère que mes équipiers pourront limiter les dégâts pour qu’on puisse tout de même marquer des gros points au championnat."
 
Un message reçu cinq sur cinq par Bert Longin et Anthony Kumpen qui repartaient le couteau entre les dents. "J’ai attaqué au maximum, mais ça a été difficile", soupirait Bert. "Notre voiture manque un peu de puissance par rapport à la concurrence et au début de la longue ligne droite, là où ça monte très fort, c’est un handicap cruel. Nous ne pouvions pas doubler au freinage au bout de la ligne droite et puis nous étions ensuite gênés dans les parties plus sinueuses. C’est très frustrant !"
 
Assurant un double relais pour terminer l’épreuve, Anthony reprenait la piste en 4e position après l’ultime pit-stop. Malgré tous les efforts du Hasseltois, le trio Makelberge-Longin-Kumpen échouait au pied du podium. "Je pense que nous pouvions difficilement faire mieux aujourd’hui", estimait Anthony. "Comme Bert l’a expliqué, nous manquions de puissance par rapport à nos concurrents et cela nous a coûté beaucoup de temps dans le trafic. Quand nous étions seuls en piste, la voiture se comportait à la perfection. Je sais que Maarten est déçu, mais il a clairement manqué d’expérience pour contrer ce phénomène de pick-up, c’est à dire les déchets de pneus qui s’accumulent sur la bande de roulement. Notre 4ème place n’est pas une si mauvaise opération dans l’optique du championnat puisque nous conservons le commandement. Malgré cette course difficile, nous restons clairement des candidats au titre !"
 
C’est évidemment ce que le trio de pilotes et toute l’équipe PK Carsport entendent confirmer lors du prochain rendez-vous, sur le circuit de Spa-Francorchamps, les 8 et 9 juin prochains lors du Spa Euro Race !

Communiqué,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Toutes les actus Le MANS - Endurance