Editorial Circuit

  • 1
  • 2
  • 3

PAU Championnat de France GT4 FFSA

Intercontinental GT: Audi entame sa défense en Australie

Comme le veut la coutume, c’est à l’autre bout de la terre que l’Intercontinental GT Challenge vivra son coup d’envoi en ce premier week-end de février. Une fois encore, les 12 Heures de Bathurst lanceront la compétition chère à SRO Motorsports Group, laquelle en sera à sa quatrième saison.

Ayant remporté les trois premières éditions chez les Constructeurs (en plus des deux premières chez les Pilotes), Audi entend bien poursuivre sur sa lancée… tout en sachant que le niveau ne fait que grimper chaque année.

En 2019, un minimum de six constructeurs seront en effet engagés dans cette compétition se déroulant sur cinq continents. Après le rendez-vous australien, ce sont en effet les California 8 Hours (à Laguna Seca, aux USA), les Total 24 Hours of Spa, les Suzuka 10 Hours (au Japon) puis les Kyalami 9 Hours (en Afrique du Sud) qui sont au menu.

Mais revenons aux 12 Heures de Bathurst, remportées l’an dernier par Audi grâce au Belgian Audi Club Team WRT et un certain Dries Vanthoor. Cette fois, la formation de Vincent Vosse et le Limbourgeois ne seront pas de la partie, mais pas moins de cinq Audi R8 LMS seront au départ sur le légendaire circuit Mount Panorama dimanche matin.

Parmi les 28 GT3 engagées (pour un total de 10 marques différentes), les deux montures 'officielles' de l’Audi Sport Team Valvoline font clairement partie des favorites avec les deux mêmes équipages qu’en 2018. Sur la #2, le trio allemand composé de Christopher Haase, Christopher Mies et Markus Winkelhock n’a plus grand-chose à démontrer, Mies ayant déjà remporté l’épreuve en 2011 et 2012. Sur la #22, notre compatriote Frédéric Vervisch fera équipe avec le Sud-Africain Kelvin van der Linde et la star australienne Garth Tander, spécialiste du Supercars.

Trois autres bolides aux anneaux seront de la partie avec le Melbourne Performance Centre alignant la #3 pour les Britanniques Pete Storey, Gordon Shedden et Matt Neal, les deux derniers étant des spécialistes des courses de voitures de tourisme (BTCC et WTCR pour Shedden, BTCC pour Neal). Engagée par la même équipe, la #9 verra se succéder les Australiens Marc Cini, Lee Holdsworth et Dean Fiore. Enfin, le Matt Stone Racing comptera aussi sur des locaux avec Todd Hazelwood, Roger Lago et David Russell au volant de la #98.

Dans tous les cas, l’objectif est clair : permettre à Audi de remporter un quatrième succès (après 2011, 2012 et 2018) et entamer ainsi au mieux la défense du titre dans l’Intercontinental GT Challenge !

Communiqué Belgian Audi Club,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Toutes les actus Le MANS - Endurance