Editorial Circuit

  • 1
  • 2
  • 3

PEUGEOT 308 Racing Cup - Best Of Magny Cours 2017

MFE-Live.com - Actus Le MANS

Un podium pour les châssis ORECA à Daytona !

Pour sa deuxième participation aux 24 Heures de Daytona, la ORECA 07, construite et élaborée par ORECA Technology, a de nouveau montré toutes ses qualités. Sous la houlette du team américain CORE autosport, le prototype s’est offert son premier podium à Daytona, en terminant à la troisième place du classement général à tout juste 90 secondes du vainqueur.

De quoi finir premier des LM P2, et ainsi afficher sa performance et sa fiabilité. ORECA place par ailleurs sept de ses châssis dans le Top 10 !

24 heures de haut vol
Au départ du double tour d’horloge floridien, huit châssis ORECA étaient engagés. Six prototypes LMP2 ORECA 07 et deux prototypes DPi ACURA ARX-05. Ces huit voitures ont rejoint l’arrivée !

Durant les essais libres et la séance qualificative, les châssis ORECA partent sur un rythme intense. L’ACURA ARX-05 #7 signe le deuxième chrono, à seulement sept millièmes de la pole pour la première course de sa carrière – tandis que la ORECA 07 #38 Performance Tech Motorsport – équipe qui faisait sa première apparition en LM P2 – signe le meilleur chrono de la catégorie.

Samedi, à 14h40 heure locale, le coup d’envoi de la première épreuve de la saison de l’IMSA WeatherTech SportsCar Championship est donné. Performance Tech – vainqueur en titre à Daytona dans la catégorie Prototype Challenge – attaque sur un rythme soutenu pour défendre la première place des LM P2 jusqu’à la troisième heure de course.

Au fil des heures, les stratégies de chaque écurie se dévoilent et s’ajustent. Toutes les équipes sont victimes tour à tour de nombreuses crevaisons, qui engendrent des dégâts importants, notamment au niveau des carrosseries. Les teams ont ainsi fourni un travail acharné, tout au long de la course – et notamment durant la nuit – pour permettre à chaque voiture de reprendre la piste.

Face à une concurrence aiguisée des prototypes DPi, les ACURA ARX-05 restent durant de nombreuses heures à la lutte pour la tête de l’épreuve. Les deux voitures du Team Penske mèneront d’ailleurs une bonne partie de la première partie de course, jusqu’à un problème mécanique pour la n°6, tandis que la n°7 sera victime d’un contact de la part d’un autre concurrent, subissant de sérieux dommages. Les deux autos termineront malgré tout dans le Top 10 pour leur première apparition en compétition, quelques mois à peine après leurs baptêmes de piste.

Du côté des ORECA 07 LMP2, le Jackie Chan DC Racing by Jota Sport effectue de superbes relais qui lui permettent de prendre la tête de la classe et de se positionner dans le Top 5 du classement général avec la #37. Une série de crevaisons la fait ensuite rétrograder dans le classement. Même cause, même conséquence pour la voiture sœur.

Ces différents bouleversements profiteront à CORE autosport et à la ORECA 07 #54, qui effectue une course fluide et propre et remonte tour après tour dans la hiérarchie. A la 19ème heure, la voiture pilotée par Colin Braun, Jon Bennett, Romain Dumas et Loic Duval s’insère dans le Top 3, position qu’elle gardera jusqu’à la fin de la course. Après un sprint final haletant, elle se classe dans le tour des vainqueurs.
Elle est suivie à distance par la #78 du Jackie Chan DC Racing, longtemps au pied du podium et qui, malgré un drive through dans la dernière heure, parvient à conclure la course dans le Top 5.
Le Top 10 est ensuite occupé en intégralité par des châssis ORECA. Sept des huit autos ayant franchi le drapeau à damiers se sont classées dans le Top 10, montrant ainsi leur grande fiabilité.

Une fois encore, les 24 Heures de Daytona ont montré toute l’étendue de leur complexité et exigence. Une course très difficile, menée à grande vitesse et marquée par peu de neutralisation, laissant entière place à la compétition.

"Ce n’est pas le résultat que nous visions au départ mais nous n’avons pas à rougir de la prestation" confie David Floury, Directeur Technique du Groupe ORECA. "Toutes les voitures sont à l’arrivée sans avoir rencontré de problèmes de fiabilité. Mais la course reste la course… ! C’est dommage car nous avions une fenêtre de tir, avec les ACURA ARX-05 et ORFCA 07, face à une concurrence qui a rencontré différents problèmes en course. Pour sa première apparition en LMP2, CORE autosport a fait une solide course avec la ORECA 07 et cela se solde par ce beau podium. Ce week-end nous a également confirmé que la ORECA 07 permettait à des équipes qui débutaient dans la catégorie d’être tout de suite compétitive, à l’image de Performance Tech. Tout ceci est de bon augure pour la suite."

Julia Falzoi,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Toutes les actus Le MANS - Endurance