Editorial Circuit

  • 1
  • 2
  • 3

PEUGEOT 308 Racing Cup - Best Of Magny Cours 2017

MFE-Live.com - Actus Le MANS

24 Hours of Spa: A la 8ème heure de course...

De la 5ème à la 8ème heure, si la Ferrari #55 s’est toujours maintenue aux avant-postes, elle a dû désormais partager le commandement au gré des ravitaillements avec les Audi WRT, la 2 devant la 1, qui ont décalé leur stratégie lors d’un FCY, mais également avec l’Audi #25 qui a pris la tête après 7H21 de course suite au ravitaillement de la Ferrari. Elle n’y est restée que durant un seul tour avant de céder la tête à la Bentley n°8 ! Mais c’est la Mercedes #90 qui pointe en tête à l’issue de ce tiers de course comme elle l’avait également fait au début de la 7ème heure. La Lamborghini #63 est toujours régulière aux avant-postes et occupe donc la seconde place à Minuit 30.

Elle précède l’Audi #2 et la Ferrari Kasperky #55. L’Audi #25 est à la 5ème place. La course est donc toujours passionnante et très loin d’être jouée ce qui est bien normal au début de cette nuit spadoise. Le Top 10 se tient en 24 secondes !

Passons donc en revue quelques uns des faits majeurs qui ont émaillé ces 4 nouvelles heures de course. A 20H38, l’Audi #75 rentrait à son box en fumant sous le capot moteur. victime de surchauffe, l’abandon était rapidement signalé pour cette auto.

Chez Bentley, on a décalé la stratégie ravitaillement de la #8 afin de lui faire marquer le plus de points possibles à l’issue de la 6ème heure. Vous pouvez d’ailleurs retrouver ici ce classement.

Vers 21H10, double incident en piste sans lien entre eux. L’Audi #6 de Stéphane Richelmi a du s’arrêter au bus stop suite à un problème électrique mais le pilote parvenait à communiquer avec son stand par téléphone ! Ce fut ensuite au tour de la Ferrari #333 de s’arrêter au bout de la ligne droite de Kemmel et ces deux arrêts devaient entraîner un nouveau safety-car durant 10 minutes. Les voitures de la direction de course cumulaient alors 32 minutes d’intervention depuis le départ.

La Mercedes AKKA #89 essuyait alors des problèmes avec une durite de freins et celle du Black Falcon #4 recevait une pénalité pour avoir provoqué une collision : Drive-Through. Ce fut alors au tour de l’Audi #5 de devoir repasser par la ligne des stands sans s’arrêter.

Deux voitures de pointe ont d’ores et déjà utilisé un de leurs quatre jokers lors des arrêts aux stands pour avoir relancé la voiture moins d’une seconde trop tôt : La Lamborghini #63 et la Bentley #7.

La Jaguar #14 a abandonné en piste tandis que la Mercedes #90 prenait pour la première fois le commandement de l’épreuve au début de la 7ème heure. Peu après, la McLaren #43, seule représentante de la marque anglaise dans le Top 10, rentrait dans son stand avec semble-t-il, des problèmes électriques. Elle y restait durant de très longues minutes et plongeait au classement.

A 22H42, la Mercedes n°84 sortait violemment de piste au sommet du Raidillon. Jimmy Eriksson en sortait indemne mais cela entraînait un très long FCY suivie d’une nouvelle neutralisation par le safety-car. La Mercedes était quant à elle contrainte à l’abandon.

La Porsche 911 en faisait de même à 23H25, un débris ayant occasionné des soucis au moteur

Vers 23H35, un accrochage à La Source impliquait trois voitures : Porsche #912, Lamborghini #19 et McLaren #43 mais seule la Porsche y perdait significativement du temps en devant rejoindre son stand au ralenti. La McLaren quant à elle écopait d’un Drive-Through pour cette collision.

Un nouveau Full Course Yellow débutait à 0H13 et se transformait à nouveau en safety-car à 0H18. La Porsche RMS #56 étant arrêtée aux Combes et devant abandonner. Cela laisse seule dans le groupe National la schtroumpfement jolie Porsche Speedlover qui subissait d’ailleurs immédiatement un Drive Through pour une infraction à la durée d’arrêt aux stands. La restart était redonné à 0H25 avec la Mercedes #90 au commandement.

Endurance-Info,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Toutes les actus Le MANS - Endurance