Editorial Circuit

  • 1
  • 2
  • 3

PEUGEOT 308 Racing Cup - Best Of Magny Cours 2017

MFE-Live.com - Actus GP

GP2 à Spa: Des soucis moteur pour Arthur Pic

- Sixième des qualifications, le Français n'a pu confirmer en course

Arthur Pic espérait inscrire de nouveaux points GP2 Series le week-end dernier (26-28 août) en Belgique mais ses efforts n’ont pas été récompensés à cause d’un déficit de puissance moteur, très pénalisant sur les longues lignes droites du circuit ultra-rapide de Spa-Francorchamps.

Le pilote Rapax visait la victoire sur cette piste impressionnante où, il y a tout juste un an, il avait terminé deuxième de la Course Principale.

Arthur s'est malheureusement retrouvé dans l’incapacité d’attaquer ses adversaires, le manque de puissance lui coûtant plus de quatre dixièmes au tour.

Pic sera équipé d'un nouveau bloc Mecachrome V8 de 4 litres dès le week-end prochain à Monza, sur un circuit où la puissance joue un rôle encore plus important qu'à Spa.

Dans la foulée d'essais libres rondement menés, Arthur et son équipe italienne se montraient optimistes car les réglages de sa voiture, bien optimisés, lui ont permis de s’élancer depuis la sixième place sur la grille de départ de la Course Principale du samedi après-midi.

Parti en pneumatiques Pirelli tendres, le Drômois a dû composer avec un équilibre général imparfait sur sa voiture en course. Combiné à des problèmes moteur, ceci l’a empêché de défendre sa position. Après son arrêt réglementaire pour passer en gommes dures, effectué plus tôt que ses rivaux, Pic a dû se contenter de la 14ème place sous le drapeau à damier.

Ce résultat l'obligeait à débuter la Manche Sprint du dimanche matin en plein cœur du peloton, à la merci du moindre incident. C'est exactement ce qu’il s'est produit : Pic s'est fait percuter dans l'épingle de La Source, dès le premier tour, et a dû repasser par son stand avec le pneu arrière droit crevé. Retombé au classement, Arthur a finalement terminé 22ème de la seconde course du week-end.

La prochaine étape des GP2 Series aura lieu dès ce week-end (2-4 septembre) sur le Temple de la Vitesse de Monza, en lever de rideau du Grand Prix d'Italie.

Arthur Pic : "Les essais libres se sont passés normalement et nous avons bien amélioré la voiture. J'étais globalement satisfait de mes qualifications, même si j'aurais pu viser la troisième place sur la grille, comme mon coéquipier, sans ce problème moteur qui me faisait perdre plus de quatre dixièmes au tour. J'aurai un bloc neuf à partir de Monza.

"J'ai pris le départ de la Manche Principale en pneus tendres, mais mon rythme en course n'était pas assez rapide, en partie à cause du moteur. Ce n'est jamais facile de perdre autant de temps à chaque tour. En outre, nos réglages étaient moins efficaces en course. Je pense que la décision de partir en pneus tendres était la bonne, même si en fin de compte nous ne pouvions sans doute pas espérer beaucoup mieux.

"Lors de la Course Sprint, j'étais 17ème au premier virage quand j'ai été percuté, ce qui a provoqué une crevaison de mon pneu arrière droit. J'ai dû continuer au ralenti sur les 7 km du circuit pour rentrer au stand, ce qui m'a fait perdre un tour. À partir de ce moment-là, ma course était déjà ruinée."

Communiqué,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Toutes les actus GP - GP2