Editorial Circuit

  • 1
  • 2
  • 3

PEUGEOT 308 Racing Cup - Best Of Magny Cours 2017

MFE-Live.com - Actus GP

GP2 Monaco DAMS: Lynn plus que jamais dans la course au titre

Le pilote anglais de DAMS a plus que préservé ses chances au championnat GP2 2016, il les a renforcées grâce à deux résultats dans le top 5 ce week-end à Monaco. En revanche, son équipier canadien, Nicholas Latifi; a été poursuivi par le mauvais sort dans les rues de la Principauté.



Immédiatement dans le rythme, Alex décrochait une bonne sixième place sur la grille de départ de la course principale, disputée vendredi. La monoplace chaussée de pneus tendres pour le relais initial, le pilote de développement Williams devait d'abord patienter à l'arrière du groupe des leaders.

Rapide et constant, il tenait solidement sa position lorsque, au 24ème tour, l'auteur de la pole heurtait le mur. Dès lors, Alex Lynn se retrouvait au coeur d'un furieux affrontement à trois pour la dernière marche du podium. Au moment de son arrêt obligatoire pour changer ses gommes, il s'était, ainsi, hissé au quatrième rang.

Un bon pit stop pour passer les pneus super tendres, lui permettait de conserver sa position. Finalement, à l'issue d'une épreuve ponctuée par plusieurs accidents et séquences sous safety car virtuel, le Britannique gardait un sang-froid imperturbable pour se classer quatrième sous le drapeau à damier.

Samedi, lors de la course sprint, Alex faisait, de nouveau, preuve de toute sa maturité, résistant brillamment à l'énorme pression imposée par les trois pilotes montés sur le podium la veille. Il s'assurait, par la même, son second classement du week-end dans les cinq premiers.
 
Pour sa part, Nicholas Latifi a vécu une sorte de cauchemar pour sa première monégasque en GP2. Neuvième au terme des qualifications, il effectuait un bon début de course principale, progressant d'un rang lorsque les pilotes équipés de super tendres entamaient la valse des arrêts aux stands. Hélas, peu après la mi-distance, à la lutte avec le futur vainqueur, Artem Markelov, dans le tunnel, Nicholas s'écartait légèrement de la trajectoire. Assez pour l'envoyer toucher le mur et le contraindre à l'abandon, suspension endommagée.

Une déception encore aggravée par le fait que le jeune Canadien devait s'élancer depuis la dernière position pour la course sprint de samedi. Remonté à la 18ème place, son élan était, malheureusement, coupé définitivement par un ennui de boite de vitesses.
 
Bilan, Alex Lynn quitte Monaco à la troisième position du classement des pilotes, ayant, de plus, réduit l'écart sur le premier à huit points, tandis que Nicholas Latifi glisse au huitième rang. De son côté, même si elle a perdu les commandes du championnat des teams, DAMS reste solidement dans le jeu, à la troisième place, avant la prochaine étape, à Bakou (Azerbaïdjan) du 17 au 19 juin.
 
Alex Lynn (P4/P5) : "Le secret d'un week-end réussi tient d'abord dans la définition de bons réglages de base. Dès le premier tour, à Monaco, je me suis senti très à l'aise dans la voiture. J'étais très optimiste avant les qualifications, mais, malheureusement, je suis tombé dans un groupe très serré avec plusieurs pilotes dans le même dixième de seconde. Cela ne nous a pas empêchés de faire le bon choix de stratégie pour la course principale. Terminer quatrième s'avère un excellent résultat dans l'optique du championnat, puisque certains de nos principaux adversaires n'ont marqué aucun point. Quant à la deuxième manche, l'objectif était de consolider notre position et il a été atteint. Dans l'ensemble, nous n'avons pas été aussi performants que n ous le souhaitions, mais le championnat est encore long. Donc nous prenons avec plaisir ces 19 points et nous nous tournons maintenant vers Bakou, focalisés sur la bagarre pour le titre."
 
Nicholas Latifi (abandon/abandon) : "A l'évidence, ce week-end ne s'est pas déroulé comme je l'espérais. Pourtant, il n'avait pas trop mal commencé. Lors des essais libres, j'avais pris confiance et quelques repères en vue des qualifications. Et puis à ce stade, j'ai commis une petite faute dans mon tour rapide, qui m'a, probablement, coûté quelques positions sur la grille de départ. Vendredi, lors de la course principale, j'éprouvais des difficultés à trouver le bon rythme et cela a, sans doute, amené une seconde erreur en essayant de défendre ma place. Enfin, samedi, mon but était, avant tout, d'emmagasiner autant d'expérience que possible et éventuellement de remonter au classement. Mais, manque de chance, un problème de boite de vitesses m'a empêché de rejoindre l'arrivée. Moralité, ce week-end est à oublier, concentrons-nous sur Bakou pour faire en sorte de rebondir au plus tôt."
 
François Sicard, directeur de DAMS : "Ce n'est jamais simple de savoir à quoi s'attendre à Monaco. Nous aurions préféré réussir un peu mieux, certainement, mais je crois que nous pouvons nous satisfaire de notre performance, dans l'ensemble. Il n'a manqué qu'un petit dixième de seconde à Alex pour se trouver sur la première ligne et ses deux résultats très solides l'ont remis en selle dans la bataille pour le titre, ce qui est un point positif. En revanche, pour Nicholas, le week-end s'est révélé plus sombre. En dépit de son manque d'expérience en Principauté, il a démontré, lors des qualifications, toute sa vélocité et un potentiel évident. Hélas, ses deux courses se sont achevées prématurément, suite à un accident et à un ennui d e boite de vitesses. La page est déjà tournée et notre attention se concentre, dès à présent, sur Bakou. Cette étape étant une nouveauté pour tout le monde, celui qui saura apprendre le circuit et s'y adapter le plus rapidement aura les meilleures chances de s'imposer."


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Toutes les actus GP - GP2