Editorial Circuit

  • 1
  • 2
  • 3

PAU Championnat de France GT4 FFSA

MFE-Live.com - Actus GP

Renault e.dams au cœur d’un événement historique à Zurich

Première course sur circuit organisée en Suisse depuis 64 ans, le ePrix de Zurich a été un immense succès populaire. Innombrable, la foule n’a pas manqué d’afficher son soutien à Sébastien Buemi, véritable héros local. En lice pour le podium, le pilote Renault e.dams a dû se contenter de la cinquième place sous le drapeau à damiers.

 

Dès les premiers tours de roues, le circuit se révélait être un véritable casse-tête en matière de mise au point, avec des lignes droites extrêmement bosselées permettant d’atteindre la plus haute vitesse de pointe de l’histoire de la discipline, ainsi qu’une portion tortueuse croisant les rails du tramway zurichois.

Grâce au travail de préparation effectué en amont de l’épreuve, l’équipe Renault e.dams se montrait compétitive. Lors des qualifications, Sébastien Buemi signait le deuxième temps du groupe 1, mais l’amélioration de la piste le repoussait en sixième position sur la grille. Juste derrière, Nicolas Prost réalisait sa meilleure prestation en essais depuis le début de la saison.

À l’extinction des feux, les pilotes Renault e.dams conservaient leurs positions. Rapidement, Séb prenait le dessus sur D’Ambrosio, tandis que Nicolas perdait une place au profit de López.

Peu avant le cap de la mi-course, Séb gagnait encore une position en dépassant Bird. Quelques secondes plus tard, une neutralisation de la course sous régime de ‘Full Course Yellow’ précipitait les changements de monoplaces. Séb ressortait des stands en quatrième position, tandis que Nico reprenait la huitième place à Vergne.

Puis la course était bouleversée lorsque la direction de course infligeait des pénalités à cinq pilotes pour vitesse excessive pendant la neutralisation. Parmi eux, Séb devait effectuer un passage par la voie des stands.

Les pénalités ayant majoritairement touché des pilotes du groupe de tête, Séb se retrouvait en sixième position. Il utilisait ensuite le surcroit de puissance accordé par le FanBoost pour prendre la cinquième place d’Evans.

Alors qu’il occupait la septième position au 31e des 39 tours, Nico était contraint à l’abandon à cause d’un problème technique. Sans énergie, il évitait la sortie de piste en tirant tout droit au freinage de l’épingle. La voiture refusant de redémarrer, il était contraint à l’abandon.

Après cette dixième manche de la saison, Renault e.dams conserve la sixième place du Championnat Teams, avec 99 points. Chez les Pilotes, Sébastien remonte en quatrième position avec 92 points.

Les deux dernières manches de la saison 4 du Championnat FIA de Formula E se dérouleront à New York les 14 et 15 juillet.

Nicolas Prost, #8 : "Je faisais une bonne course en me montrant particulièrement attentif à la consommation et aux températures. Je voulais vraiment éviter de me retrouver à cours d’énergie dans les derniers tours, comme on le voit régulièrement. Si tout avait fonctionné jusqu’au bout, je pense que j’aurais enregistré un bon résultat puisque j’étais devant D’Ambrosio qui termine sur le podium. Pour une raison encore inconnue, la batterie s’est coupée au freinage de l’épingle et je n’ai pas pu redémarrer la voiture. C’est très frustrant car nous avions bien redressé la barre ce week-end. L’équipe a fait un bon travail et nous espérons concrétiser à New York malgré ce manque de réussite chronique."

Sébastien Buemi, #9 : "Cette journée était un moment historique pour le sport automobile et la Suisse. J’ai essayé de profiter de chaque instant et je suis totalement éreinté ce soir. J’aurais aimé monter sur le podium devant mon public, mais cela n’a pas été possible à cause de cette pénalité. Nous devons l’accepter, mais aussi comprendre ce qu’il s’est passé pour que cela ne se reproduise plus. Je veux souligner l’excellent travail effectué par l’équipe, qui méritait mieux que ce résultat. Nous avons fait une bonne course en matière de performance et nous pensons déjà à New York."

Jean-Paul Driot, propriétaire de l’équipe : "Nos voitures affichaient un bon niveau de compétitivité ce week-end. Mais comme parfois en sport automobile, il peut y avoir des grains de sable qui viennent enrayer la machine. C’est arrivé plusieurs fois cette saison et nous avons perdu des podiums ou des places d’honneur à cause de problèmes inattendus, comme aujourd’hui avec cette pénalité. Nous allons enquêter auprès de la direction de course, car il est tout de même surprenant que cinq pilotes aient effectué la même erreur. Nous sommes déçus mais nous continuons à travailler, aussi bien pour New York que pour la saison 5."

Vincent Gaillardot, Directeur du programme FE : "Zurich était un événement très important, particulièrement pour Seb et plusieurs de nos partenaires. Plus que jamais, nous avions la volonté de bien faire et nous avions fait une très bonne préparation en amont de ce premier ePrix. Il s’agissait d’un tracé atypique, aussi bien à cause des bosses que de la vitesse de pointe record, de l’ordre de 220 km/h. Tout ne s’est pas passé comme nous l’avions prévu, notamment en qualifications avec l’amélioration de la piste qui nous a empêchés d’accéder à la Super Pole. En course, Seb s’est bien battu et il avait réussi à se défaire de Sam Bird. Malheureusement, un petit accroc l’empêche de monter sur le podium. Le niveau est plus élevé à chaque course, mais nous conservons l’objectif d’obtenir une victoire d’ici la fin de la saison."

Communiqué,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Toutes les actus GP - Formule E