Editorial Circuit

  • 1
  • 2
  • 3

PAU Championnat de France GT4 FFSA

Andros: Le DA Racing veut enflammer le Stade !

Tout juste auréolé d'un quatrième titre consécutif sur la glace avec Jean-Baptiste Dubourg, le DA Racing sera au départ de la Super Finale du Trophée Andros disputée samedi 9 février au Stade de France. Jean-Baptiste Dubourg, Andréa Dubourg, Matthieu Vaxivière et Emmanuel Moinel sont prêts à s'attaquer à l'oval glacé parisien spécialement créé pour l'occasion.

 

Vainqueur sur tous les circuits du Trophée Andros et quadruple tenant du titre, Jean-Baptiste Dubourg va avoir à coeur d'ajouter l'épreuve du Stade de France à son palmarès. Pour cette course disputée en équipe de deux pilotes, le Girondin va partager le volant de la Renault Captur #1 avec son frère Andréa Dubourg, qui a remporté sa première course Elite Pro sur le Trophée Andros à Isola 2000 en janvier dernier. Autant dire que le binôme composé des deux frères Dubourg a logiquement la faveur des pronostics avant de prendre le départ des demi-finales samedi soir à partir de 18h10.

Pilote permanent du DA Racing sur le Trophée Andros, Emmanuel Moinel s'est battu tout l'hiver pour rentrer dans le Top 5 final de la catégorie Elite. Auteur de deux podiums à Val-Thorens et à Serre-Chevalier cet hiver, le créateur du concept Aerokart à Argenteuil dispose des clés pour signer une bonne performance sur l'ovale glacé du Stade de France. Le pilote de la Renault Captur #9 va partager, pour l'occasion, son volant avec Matthieu Vaxivière, pilote officiel Aston Martin Racing en GT. Après sa deuxième place au 12 Heures de Bathurst avec l'Aston Martin Vantage V12 GT3, Matthieu va s'installer à bord de la Renault Captur du DA Racing. Habitué aux courses sur glace avec une Andros Car, Matthieu s'est déjà essayé au pilotage d'une Silhouette Glace. Nul doute qu'il va tout faire pour décrocher une belle place.

Ce qu’ils en pensent
Renault Captur #1
Jean-Baptiste Dubourg : "C'est un véritable privilège de disputer une course dans l'enceinte du Stade de France. Pour ses 30 ans, le Trophée Andros a décidé d'organiser une grande fête du sport automobile dans un lieu mythique. Le Stade de France ne m'est pas totalement inconnu puisque j'ai pris la deuxième place de la Super Finale organisée à Paris en 2011 avec Romain Grosjean. Bien sûr, j'ai envie de me battre pour la victoire samedi soir. Je serai associé à Andréa, mon frère, cela va être un bon moment. Nous composons un équipage homogène en terme de performance, nous sommes tous les deux très motivés."

Andréa Dubourg : "J'ai déjà eu la chance de rouler dans l'arène du Stade de France en 2011, c'est toujours un moment particulier pour un pilote d'évoluer dans cet univers. L’équipe a toujours été efficace sur les ovales à l’image de ses performances sur celui de Saint-Dié-des-Vosges.
"Nous arrivons à Paris dégagés de toute pression avec juste l’ambition de signer un bon résultat et surtout prendre un maximum de plaisir dans ce lieu marqué par les grands évènements sportifs.
"Partager le volant de la Renault Captur #1 avec 'JB' s’annonce comme un très bon moment, le DA Racing est une équipe familiale, c’est génial ! C’est une source de motivation supplémentaire pour se battre pour la victoire."

Renault Captur #9
Emmanuel Moinel : "Le Trophée Andros a réuni un très beau plateau pour ses 30 ans au Stade de France, le niveau va être très relevé dans un lieu riche en histoires sportives. Il va falloir se battre pour faire des équipages qualifiés pour la finale Elite Pro programmée à 21h35 samedi soir.
"J’ai vraiment envie de signer un beau résultat et j’ai la chance de pouvoir partager le volant de la Renault Captur #9 avec Mathieu Vaxivière, qui a piloté sur les plus beaux circuits du monde comme les 24 Heures du Mans, Daytona ou Bathurst. Les courses sur ovale ne sont pas extrêmement compliquées, le plus dur est de conserver une vitesse de passage constante."

Mathieu Vaxivière : "Je suis très heureux de rouler avec le DA Racing sur la Super Finale du Trophée Andros, je me retrouve dans l'équipe tenante du titre ces quatre dernières années. J'ai déjà eu l'occasion de piloter une Silhouette Glace l'an passé à Super-Besse et je connais les ovales glacés pour avoir disputé l’étape de Saint-Dié-des-Vosges à plusieurs reprises. Il va falloir vite trouver le bon rythme sur ce tracé éphémère. La notion de plaisir est très importante pour un rendez-vous de cette envergure, mais avec Manu nous avons bien l’intention d’étudier toutes les acquisitions de données et de saisir toutes les opportunités qui vont nous permettre de rentrer en finale samedi soir."

Manu Naud,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Circuit - Andros