Editorial Circuit

  • 1
  • 2
  • 3

PAU Championnat de France GT4 FFSA

ELMS Barcelone: La remontada d’Ultimate !

Le pire pouvait être craint pour Ultimate. Après un abandon en Italie, Jean-Baptiste Lahaye a été percuté dès le premier tour lors de la manche espagnole. Cependant, c'était sans compter sur l'opiniâtreté des membres de l'équipe. Repartis dernier, les trois pilotes ont remonté tous leurs concurrents pour s'offrir une 2ème place.

 

De bons essais pour commencer...
Après plus de deux mois de coupure pour cause de 24 Heures du Mans, le championnat European Le Mans Series reprenait ses droits le week-end dernier sur le circuit de Barcelone. Après sa victoire aux 4 Heures du Castellet suivie d'un résultat blanc à Monza, Ultimate était 3ème du classement par Equipes LMP3 avant la manche catalane.

Lors des essais libres, la Norma M30 #17 termine 3ème puis 4ème. Mieux encore, François Heriau signe le meilleur temps de la session réservée aux pilotes Bronze. A l'issue des qualifications le matin de la course, Matthieu place la voiture sur la 2ème ligne des LMP3 (3ème) à quatre dixièmes de la pole position !

Le tournant de la course : le 3ème virage !
Jean Baptiste Lahaye prend un bon départ. Il conserve sa 3ème place et la défend (trop) bien puisqu'il est accroché par un concurrent dès les premières courbes ! Parti en tête à queue, il évite le mur et repart...dernier. "Je pensais pourtant avoir pris un départ prudent" avoue-t-il. "Je suis pris en sandwich par deux voitures. Je laisse passer la première, je prends alors la corde et la 2ème était tout juste derrière moi. Le pilote me tape et me pousse. Je suis alors parti en tête à queue, j'ai fait un 360° et je ne sais même pas comment j'ai réussi à ne toucher personne. Je repars dernier et, là, je me suis dit que si nous espérerions quelque chose, nous n'avions plus le choix, c'était à fond !" Il fait alors un superbe relais qui le voit remonter ses concurrents les uns après les autres. Il fait alors partie des cinq hommes les plus rapides en piste.

Revenu 6ème en LMP3, il passe ensuite le volant à François Heriau qui ressort 8ème. Il réalise de bons chronos et remonte. Un de ses principaux adversaires au championnat s'échoue alors dans le bac à gravier, la voiture de sécurité entre en piste, ce qui resserre les écarts. Au drapeau vert, il continue de grappiller les places si bien qu'il se retrouve 2ème ! Juste avant de passer le relais à Matthieu Lahaye, il bascule en tête des LMP3 ! Juste incroyable après ce début de course terrible !

Lorsque ce dernier ressort des stands, il est 4ème. Il cravache pour rattraper le trio de tête. A 18 minutes de l'arrivée, il passe 3ème, mais ses pneumatiques sont usés. Il réussit néanmoins à passer 2ème, mais le leader est alors trop loin. Il préfère assurer et marquer de gros points au classement !

Ce qu'ils ont dit à l'issue de la course :
Jean Baptiste Lahaye : "Ce fut une course très difficile, certainement l'une des plus dures que j'ai connue. Il faisait chaud, il y avait peu d'air dans la voiture et il fallait remonter tout le trafic. Le bilan est mitigé car je pense que nous aurions gagné sans cet incident. François a fait du super boulot, Matthieu aussi de nuit. Cependant, nous faisons une bonne opération au championnat, on se replace et nous ne sommes qu'à mi-saison. Nous restons confiants pour les autres manches."

François Heriau : "Après ce qui est arrivé à Jean-Baptiste, je n'avais qu'une idée en tête : donner mon maximum. J'ai eu beaucoup de trafic lors de mes premiers tours puis j'ai trouvé mon rythme. J'ai été très régulier et commencé à remonter. Il y a eu des Full Course Yellow, une voiture de sécurité, il fallait bien faire attention à chaque fois que la course reprenait. A la fin de mon relais, on m'a dit que j'étais 2ème à 10 secondes du premier. Il me restait une dizaine de tours, j'avais envie de rendre la voiture à Matthieu en première place. Nous n'avons rien lâché tous les trois, cette 2e place est le résultat d'un beau travail d'équipe !"

Matthieu Lahaye : "Dans mon relais, je me suis retrouvé derrière une groupe de GTE que je n'arrivais pas à dépasser. Je perdais du temps, je devenais 'fou'. J'ai finalement trouvé l'ouverture après quelques tours, mais j'avais perdu le contact avec les leaders. J'ai cravaché pour remonter et, en fin de relais, mes pneus étaient complètement usés, je n'avais plus de frein ni d'adhérence. Je me suis même sorti large quelques minutes avant l'arrivée, j'ai alors calmé le jeu car nous ne pouvions plus aller chercher la victoire. Nous revenons de très loin, c'est dommage car nous avions la voiture pour l'emporter !"

Le point au championnat
1. Inter Europol Competition, 58 points
2. Eurointernational, 44 points
3. Ultimate, 43 points
4. United Autosports, 38 points
5. Nielsen Racing, 28 points...

Le calendrier ELMS
31 août – 4 Heures de Silverstone (Grande-Bretagne)
22 septembre – 4 Heures de Spa-Francorchamps (Belgique)
27 octobre – 4 Heures de Portimão (Portugal)


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Toutes les actus Le MANS - ELMS