Editorial Circuit

  • 1
  • 2
  • 3

PAU Championnat de France GT4 FFSA

F2: A.Hubert fait le plein de malchance en Hongrie

Que d'eau !
Le 8ème rendez-vous de la saison 2019 de Formule 2 restera comme l'un des plus frustrants pour Anthoine. Disputé sur le tourniquet du Hungaroring, il a alterné climat chaud et lourd avec averses mais aussi douche écossaise pour le jeune pilote de la Renault Sport Academy.

 

Anthoine avait bien préparé l'évènement dans le simulateur ainsi que grâce à des analyses vidéo des précédentes courses de Budapest. Il savait qu'une bonne place sur la grille de départ de la première course était un prérequis obligatoire pour deux bons résultats en course.

Auteur du 3ème meilleur chrono de l'unique séance d'essais libres, Anthoine a dû partir d'une feuille blanche en qualifications, une averse obligeant les pilotes à chausser des pneus Pluie dont Anthoine n'avait aucune expérience. Il a lentement mais sûrement progressé tout au long de la séance qualificative pour se positionner au 9ème rang de la hiérarchie. Une place prometteuse avec l'application de la grille inversée pour la course Sprint qui s'établit selon l'ordre contraire du top 8 de la première manche.

"Les essais libres resteront comme le vrai marqueur de notre potentiel du week-end. Sur le sec, à la régulière, nous étions en lutte pour les toutes premières places. Les qualifications se sont moins bien passées pour plusieurs raisons. L'une d'elles étant que c'était la première fois que je pilotais la F2 sous la pluie. Mais la 9ème place restait un bon point de départ pour nos objectifs qui étaient de marquer des points et d'être bien placés sur la grille de la seconde course."

Essais libres : 1. Nyck de Vries (ART Grand Prix), 1:29.236 ; 2. Mick Schumacher (PREMA Racing), 1:29.520 ; 3. Anthoine Hubert (HWA Arden), 1:29.544 ; 4. Jordan King (MP Motorsport), 1:29.552...

Qualifications : 1. Nyck de Vries (ART Grand Prix), 1:49.809 ; 2. Luca Ghiotto (UNI-Virtuosi Racing), 1:50.036 ; 3. Nicholas Latifi (DAMS), 1:50.578... 9. Anthoine Hubert (HWA Arden), 1:51.513...

Douche écossaise
A l'issue de qualifications humides, une douche écossaise s'est abattue sur Anthoine : son équipe avait malencontreusement monté un pneu de son équipière, Tatiana Calderon, sur sa monoplace, et vice-versa. La sanction prévue par le règlement sportif est sans appel : Anthoine a été disqualifié et s'est élancé depuis la 18ème position de la grille. Le couteau entre les dents, il a été l'auteur d'un envol et de premiers tours remarquables qui l'ont propulsé à la 11ème place au 6ème tour. Parti en pneus durs, Anthoine est remonté au 2ème rang avant d'observer son pit stop obligatoire dont il est ressorti à la 12ème place. Il est promptement remonté sur le peloton qui le précédait et reprenait plus d'une seconde au tour à ses adversaires – en signant plusieurs fois le meilleur tour en course avant de le perdre pour 2 millièmes de seconde – lorsqu'une neutralisation a mis un terme brutal à sa remontée alors que la 8ème place était à sa portée.

"Nous avons accumulé tous les malheurs possibles : disqualifiés, nous avons été subitement interrompus dans notre remontée et nous avons perdu le meilleur tour au dernier moment. J'ai pris un bon départ et gagné cinq places très rapidement. La stratégie était bonne et j'avais recollé au peloton : je commençais à activer le DRS et à les dépasser. La 8e place était en ligne de mire... quand la voiture de sécurité est sortie. C'est extrêmement frustrant car nous avions un gros potentiel et on ne peut pas se permettre de le gâcher avec des erreurs bêtes comme cette inversion des pneus."

Course 1 : 1. Nicholas Latifi (DAMS), les 37 tours en 1:02:40.675 ; 2. Nyck de Vries (ART Grand Prix), +0.752 ; 3. Jack Aitken (Campos Racing), +1.045... 11. Anthoine Hubert (HWA Arden), +20.018...

Pénurie
La course Sprint a rapidement dévoilé son scénario lorsque les positions se sont figées dès les premiers mètres. A la queue leu leu, les pilotes profitaient tous du DRS dont l'effet bénéfique de l'augmentation de la vitesse en ligne droite s'est ainsi retrouvé annihilé. Pénurie de dépassements ! Parti 11e, Anthoine a salué le drapeau à damier en 11ème position.

"L'embrayage n'a pas bien réagi et j'ai perdu trois places au départ. Je les ai récupérées ensuite, mais c'était une course statique où il était très difficile de dépasser. Les points n'étaient donc pas à notre portée. C'est la cinquième course d'affilée où l'on ne marque aucun point et la pause arrive à point nommé. Il faut mettre les semaines qui viennent à profit pour s'assurer de retrouver notre dynamique de début d'année. Il ne s'agit que de petits détails, mais ils font toute la différence entre un week-end raté ou réussi ! Pour ma part, je vais prendre un peu de repos puis je ferai un stage de préparation physique avec Renault : la traversée des Pyrénées en vélo, d'Hendaye à Perpignan. J'ai hâte !"

Course 2 : 1. Mick Schumacher (PREMA Racing), les 28 tours en 43:59.841 ; 2. Nobuharu Matsushita (Carlin), +1.453 ; 3. Sérgio Sette Câmara (DAMS), +3.396... 11. Anthoine Hubert (HWA Arden), +26.891...

Championnat : 1. Nyck De Vries, 196 points ; 2. Nicholas Latifi, 166 pts ; 3. Sérgio Sette Câmara, 143 pts... 8. Anthoine Hubert, 77 pts...

Communiqué,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Toutes les actus GP - F2