Editorial Circuit

  • 1
  • 2
  • 3

PAU Championnat de France GT4 FFSA

GT4 France au Paul Ricard Course2: Fin de suspense !

- Pierre Sancinéna et Pierre-Alexandre Jean (Alpine A110 / CMR) remportent la dernière course de la saison 2018.

- Grégory Guilvert, Fabien Michal et Saintéloc Racing monopolisent les titres en Pro-Am dès la première campagne de l’Audi R8 LMS GT4.

- Rodolphe Wallgren (Ginetta G55 / Speed Car) est couronné dans la catégorie Am.



- AGS Events (Porsche Cayman) est titré chez les équipes en Am.

Alors que l’Alpine A110 de Pierre Sancinéna et Pierre-Alexandre Jean a remporté la dernière course de la saison 2018, tous les titres en jeu ont enfin été attribués. Au bout du suspense, Grégory Guilvert, Fabien Michal et Saintéloc Racing deviennent Champions de France FFSA GT dès la première campagne de l’Audi R8 LMS GT4. Dans la catégorie Am, Rodolphe Wallgren (Ginetta G55 / Speed Car) est couronné, tout comme AGS Events (Porsche Cayman) chez les équipes.

Avant cette finale au Circuit Paul Ricard, trois équipages sont encore en lice : Grégory Guilvert / Fabien Michal (Audi R8 LMS / Saintéloc Racing), Benjamin Lariche / Robert Consani (Ginetta G55 / Speed Car) et Jim Pla / Jean-Luc Beaubelique (Mercedes-AMG / AKKA-ASP Team).

Au départ, Matthew George (Aston Martin Vantage / Generation AMR Super Racing) devance Jim Pla, les Alpine A110 de Pierre-Alexandre Jean et Soheil Ayari, Steven Palette (Porsche Cayman / IMSA Performance) et Grégory Guilvert. Benjamin Lariche s’élance de la dernière position après le changement de moteur effectué lors des essais vendredi.

Si Jim Pla s’empare des commandes à la sortie du premier virage devant Pierre-Alexandre Jean et Steven Palette, Matthew George reprend l’ascendant sur ses adversaires pour récupérer son bien au huitième tour. En parallèle, Ricardo van der Ende (BMW M4 / L’Espace Bienvenue) réalise une belle remontée en gagnant dix places pour revenir au pied du podium dans la première partie de course.  

Vingt-quatrième à l’ouverture de la fenêtre de changement de pilotes, Benjamin Lariche est le premier à s’arrêter pour passer le témoin à Robert Consani. Respectivement deuxième et quinzième, Jim Pla et Grégory Guilvert préfèrent allonger leur relais avant de céder le volant à Jean-Luc Beaubelique et Fabien Michal. Quand les différentes stratégies s’alignent, Jean-Luc Beaubelique compte huit secondes d’avance sur James Holder, victime d’une crevaison après un duel avec Pierre Sancinéna. Le Normand en profite pour se hisser au deuxième rang et se lancer à la poursuite d’un leader qui doit l’emporter pour espérer être sacré.  

Les dix dernières minutes intensifient encore plus la lutte à distance entre les prétendants. Douzième, Fabien Michal multiplie les dépassements pour revenir dans le top dix tandis que Jean-Luc Beaubelique doit faire face aux attaques de Pierre Sancinéna. À trois minutes du drapeau à damier, l’Alpine trouve l’ouverture et s’échappe après un ultime sursaut d’orgueil du pilote Mercedes.  

Pierre Sancinéna s’impose finalement devant Jean-Luc Beaubelique et Olivier Jouffret (Porsche Cayman / Vic'Team). Cinquièmes du classement Pro-Am à l’arrivée, Fabien Michal et Grégory Guilvert deviennent Champions de France FFSA GT tandis que Saintéloc Racing remporte le titre chez les équipes !

MASERATI DOUBLE LA MISE, WALLGREN COURONNÉ EN AM
Dans la catégorie Am, Clément Dub (Porsche Cayman / Cool Racing) est le mieux placé sur la grille, mais tous les regards sont tournés sur les deux dernières voitures en lice pour le titre : la Ginetta G55 de Rodolphe Wallgren et la Porsche Cayman de Julien Lambert / Nicolas Gomar.  

Le départ permet à Clément Dub de garder les commandes devant Laurent Fresnais (BMW Ekris M4 / BMW Team France). Christopher Cappello (Ginetta G55 / CMR), Arnaud Gomez (Maserati GranTurismo / GP 34 by Gemo Motorsport) et Nicolas Gomar se disputent la troisième place alors que Rodolphe Wallgren glisse hors des points en préférant jouer la sécurité.

Peu avant l’ouverture de la fenêtre de changement de pilotes, Arnaud Gomez et Nicolas Gomar prennent définitivement l’avantage sur Christopher Cappello. Devant eux, Laurent Fresnais ravit la tête à Clément Dub avant de s’engouffrer dans la voie des stands, mais son partenaire Élie Dubelly crève dès le début de son relais. Après avoir pris le témoin de son fils, Laurent Dub reprend la piste en première position, mais Olivier Gomez ne tarde pas à placer sa Maserati au sommet de la catégorie et s’envole vers la victoire.  

Le duel à distance pour le titre se poursuit entre Julien Lambert, alors troisième, et Rodolphe Wallgren, bien revenu à mi-course. Le Montpelliérain n’a plus qu’à gérer pour être couronné, mais il perd son capot à dix minutes de l’arrivée.  

Malgré ce handicap et le dépassement de Julien Lambert sur Laurent Dub, Rodolphe Wallgren tient bon et devient Champion de France FFSA GT parmi les pilotes amateurs. Chez les équipes, la structure AGS Events devance finalement Speed Car pour quatre unités.

Auteurs de trente-neuf dépassements sur les deux courses, Robert Consani et Benjamin Lariche gagnent le dernier Pirelli Challenge de la saison. Récompensés pour leurs coups d’éclats durant le week-end, Matthew George (Pro), Pierre-Alexandre Jean (Silver) et Clément Dub (Am) repartent du Var avec une montre Certina.  

Sous un grand soleil et devant un public nombreux, le rideau se baisse définitivement sur la saison 2018 du Championnat de France FFSA GT, rythmée sur chacun de ses rendez-vous et indécise jusqu’au dernier drapeau à damier.


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Circuit - GT FFSA