Editorial Circuit

  • 1
  • 2
  • 3

PAU Championnat de France GT4 FFSA

Clio Cup : Feu d’artifice d’action à Dijon !

Sur une piste dépassant les 40°C à Dijon durant le week-end, le quatrième rendez-vous de l’année en Clio Cup France a offert un magnifique spectacle avec des duels titanesques pour la victoire. Nicolas Milan (Milan Compétition) et Benoît Castagné (Raiwoit Racing) sont sortis vainqueurs de ces batailles passionnantes et tout est relancé à quatre courses de la fin de la saison !

 

Vendredi, les concurrents disposent de deux séances d’une demi-heure pour s’imprégner des dénivelés et des enchaînements du tracé bourguignon. Le matin, Vincent Brunerie (Milan Compétition) se montre le plus rapide en 1’30’’398 devant Benoît Castagné et David Pouget (GPA Racing). Cinquième de la première session, Nicolas Milan réalise ensuite le meilleur temps de l’après-midi, sans parvenir à battre la référence de son équipier.

COURSE 1 : MILAN-CASTAGNÉ, DES AIRS DE VILLENEUVE-ARNOUX
Malgré un début de qualifications dominé par Pierre Tierce (Tierce Racing) et Nicolas Milan, Benoît Castagné frappe fort à mi-séance avec un chrono en 1’29’’637. Ses concurrents ne parviennent pas à répondre et l’Albigeois devance finalement son rival Nicolas Milan pour près de quatre dixièmes de seconde d’avance !

Au départ, Benoît Castagné conserve l’avantage de la pole position tandis que Nicolas Milan se retrouve vite menacé par ses poursuivants : David Pouget, Thibaut Bossy (TB2S) et Pierre Tierce. David Pouget est le premier à trouver la faille sur le multiple lauréat de la Clio Cup France, mais ce dernier résiste aux attaques de Thibaut Bossy et de Pierre Tierce, qui part à la faute.

Le peloton se montre tout aussi explosifs puisque les Juniors Anthony Jurado (Setup Racing), Corentin Tierce (Tierce Racing) et Marc De Fulgencio (Team VRT) se livrent une bataille directe, tout comme leurs aînés David Pajot (Vic’Team), Emmanuel Raffin (Autosport GP) et Mickael Carrée (T2CM) derrière eux !

Dès le sixième tour, Nicolas Milan amorce sa remontée en surprenant David Pouget avant de s’attaquer à Benoît Castagné. Un duel légendaire s’ouvre alors puisque les deux leaders du classement général ne cessent de se doubler et de se décroiser dans la ligne droite de la Fouine et le double-droite de Villeroy ! Également engagés dans un superbe mano à mano, David Pouget et Thibaut Bossy suivent d’ailleurs attentivement cette bagarre en espérant en tirer profit.

À l’amorce du dernier passage, Benoît Castagné joue son va-tout en tentant d’intimider Nicolas Milan, mais ce dernier ne craque pas et le recroise à l’intérieur du premier virage pour s’imposer devant son adversaire. Derrière, Thibaut Bossy arrache la troisième place à David Pouget, finalement huitième derrière Yoann Baziret (Setup Racing), Alexandre Gadois, Dorian Gundelfels et Antoine Prétin (GPA Racing).

Vainqueur en piste chez les Juniors, Marc De Fulgencio perdait sa victoire à l’issue des vérifications techniques. Impliqué en fin de course dans une bataille entre les deux meilleurs Gentlemen David Pajot et Emmanuel Raffin, Corentin Tierce remportait ainsi les honneurs dans la catégorie.

COURSE 2 : CASTAGNÉ AU BOUT DU SUSPENSE !
Dimanche, Benoît Castagné signe à nouveau la pole position en 1’29’’838 devant David Pouget, Corentin Tierce et Dorian Guldenfels (GPA Racing), mais les cartes sont redistribuées juste avant le départ en raison d’un violent orage s’abattant sur Prenois.

La course est alors lancée avec les deux premiers tours sous le régime de la voiture de sécurité. Lorsque la meute est relâchée, les positions de tête évoluent peu, à l’exception de Nicolas Milan délogeant son équipier Mathieu Lannepoudenx (Milan Compétition) devant un peloton prenant progressivement ses marques sur une piste séchante.

Il ne faut pas attendre très longtemps pour voir David Pouget passer à l’attaque et dépasser Benoît Castagné pour s’emparer des commandes de la course. L’Albigeois essaie d’abord de répliquer, mais il est rapidement mis sous pression par Nicolas Milan, qui use de toute son expérience dans ces conditions ne laissant aucune marge à l’erreur.

Benoît Castagné tient toutefois bon et il hausse la cadence dans les cinq dernières minutes. L’Albigeois fond alors David Pouget et se retrouve dans le même type de duel que la veille ! Le pilote Raiwoit tente d’exploiter pleinement l’aspiration dans la ligne droite de la Fouine, mais David Pouget conserve in extremis la première place à chaque fois !

Le suspense reste entier à l’entame du dernier tour, et même du dernier virage puisque Benoît Castagné sort parfaitement de la Courbe de Pouas pour déboîter David Pouget. Les deux hommes se lancent dans un sprint vers la ligne d’arrivée… Et Benoît Castagné parvient finalement à l’emporter pour quatre millièmes de seconde seulement, une marge infime !

La victoire de Benoît Castagné revêt une importance d’autant plus grande que Nicolas Milan se fait souffler la troisième marche du podium par Dorian Guldenfels dans le dernier tour aussi. Benoît Castagné reprend ainsi la tête du classement général, même s’il sait que le décompte du plus mauvais résultat lui est encore défavorable.

Derrière les protagonistes habituels, les places d’honneur font la part belle aux pilotes s’étant véritablement donnés en piste : Antoine Prétin réalise une véritable performance en terminant cinquième de sa deuxième course de l’année en Clio Cup France. Il s’offre même le luxe de devancer Mathieu Lannepoudenx et Yoann Baziret. Derrière, le Junior Marc De Fulgencio s’impose pour sept dixièmes devant Corentin Tierce. Anthony Jurado complète le podium d’une catégorie qu’il domine toujours au championnat. Chez les Gentlemen, David Pajot remporte son quatrième succès consécutif pour déloger Stéphane Auriacombe (Tierce Racing) au nombre de victoires !

Alors que la lutte est relancée à tous les étages, le peloton de la Clio Cup France va désormais profiter d’un mois et demi de pause avant l’avant-dernier rendez-vous de la saison sur le Circuit Nevers Magny-Cours (7-9 septembre).

Communiqué,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Circuit - GT FFSA