Editorial Circuit

  • 1
  • 2
  • 3

PAU Championnat de France GT4 FFSA

Clio Cup: Pouget et Guldenfels se partagent Lédenon

Le retour de la Clio Cup France sur le Circuit de Lédenon a permis à l'expérimenté David Pouget (GPA Racing) de signer sa première victoire de l'année avant la réplique de Dorian Guldenfels (TB2S) le dimanche. Fort de son quatrième succès en six courses disputées jusqu'ici, l'Alsacien s'échappe au classement général, mais tout reste à jouer dans la deuxième partie de saison.

 

Le week-end commençait avec cinq séances d'essais réparties sur le jeudi et le vendredi. Le premier jour, David Pouget dominait les deux premières sessions avant d'être relayé en tête par Nicolas Milan (Milan Compétition) tout en conservant la référence en 1'34''507. Il récidivait ensuite le lendemain, fixant encore le chrono le plus rapide le matin en 1'34''418.

COURSE 1 : POUGET SURVOLE LES DÉBATS
Samedi matin, Corentin Tierce (Tierce Racing) mettait un terme à la série de David Pouget en lui ravissant la pole position pour 22/1000e de seconde. Derrière, Dorian Guldenfels, Nicolas Milan, Benoit Castagné (Raiwoit Racing by GM Sport) et Alexandre Albouy (GPA Racing) suivaient à moins de trois dixièmes du meilleur temps.

Piqué au vif, David Pouget réalisait un départ canon pour s'emparer des commandes au premier virage devant Corentin Tierce tandis que Dorian Guldenfels perdait trois places dans un début de course marqué par l'accrochage entre Veenesh Shunker (CVS Auto) et Kevin Jimenez (GPA Racing).

Rapidement, le quatuor de tête formé par David Pouget, Corentin Tierce, Nicolas Milan et Benoit Castagné se détachait. Plus loin, Anthony Jurado (Milan Compétition) effaçait Dorian Guldenfels avant de traquer Alexandre Albouy, qui était contraint à l'abandon un peu plus tard.

Au fil des passages dans les enchaînements vallonnés du Circuit de Lédenon, David Pouget distançait progressivement Corentin Tierce, désormais menacé par Nicolas Milan. Si le pilote-préparateur aux cinq titres en Clio Cup France trouvait l'ouverture dans la septième boucle, son rythme ne lui permettait pas de revenir sur un leader alignant les meilleurs tours en course.

En parallèle, Corentin Tierce composait sous la pression de Benoit Castagné et d'Anthony Jurado. Celui-ci lançait une attaque provoquant un contact entre les trois hommes au quatorzième tour. Après s'être libéré de la menace de Thibaut Bossy (TB2S) et David Pajot (Vic'Team), Dorian Guldenfels en profitait alors pour se hisser au quatrième rang.

David Pouget s'imposait finalement avec plus de dix secondes d'avance sur Nicolas Milan et Corentin Tierce, qui devait résister à une ultime charge de Dorian Guldenfels et Benoit Castagné. Derrière, on retrouvait Anthony Jurado, Thibaut Bossy et le Gentleman David Pajot. Tous les trois étaient toutefois pénalisés de deux places sur la grille de départ de la deuxième course pour leurs manœuvres trop viriles. Mathieu Lannepoudenx (Milan Compétition) et Edwin Traynard (Autosport GP) complétaient le top dix, ce dernier l'emportant chez les Juniors après un somptueux duel l'opposant à Luis Gonzalez (Team VRT).

COURSE 2 : GULDENFELS RÉPLIQUE
Sur une piste verte après les orages de la matinée, Dorian Guldenfels s'offrait sa deuxième pole position de la saison en 1'34''350 devant David Pouget, Alexandre Albouy, Guillaume Savoldelli (TB2S) et Corentin Tierce.

À l'extinction des feux, Alexandre Albouy choisissait l'extérieur du premier virage pour surprendre Dorian Guldenfels et David Pouget et s'emparer des commandes. Benoit Castagné réalisait également un bon envol pour se porter au quatrième rang devant Guillaume Savoldelli et Corentin Tierce dans un peloton qui restait compact après les premières boucles.

Au troisième tour, Dorian Guldenfels passait à l'offensive pour reprendre la tête. David Pouget le suivait en s'engouffrant immédiatement dans la brèche tandis que Benoit Castagné devait attendre quelques courbes supplémentaires pour faire craquer Alexandre Albouy.

Alors que les leaders commençaient à gérer leurs gommes en vue de la fin de course, la bagarre s'intensifiait dans le groupe de chasse. Dès que Thibaut Bossy renonçait, jante cassée, Nicolas Milan accélérait le rythme pour recoller à Corentin Tierce, le dépasser et appliquer le même scénario sur Guillaume Savoldelli pour rentrer dans le top cinq dans l'avant-dernier tour.

Pendant ce temps, Dorian Guldenfels ne laissait aucun espace à David Pouget pour sceller sa quatrième victoire de l'année. Benoit Castagné complétait initialement le podium avant d'être disqualifié pour non-conformité technique. Alexandre Albouy héritait alors de la troisième place devant Nicolas Milan et Guillaume Savoldelli.

Corentin Tierce se classait sixième au prix d'une belle résistance face à Mathieu Lannepoudenx tandis qu'Anthony Jurado ravissait la huitième place à David Pajot, propulsé au sommet de la catégorie Gentlemen avec ce nouveau succès. La bataille entre Edwin Traynard et Luis Gonzalez chez les Juniors tournait à l'avantage du Français, dixième à l'arrivée.

Au terme de la première moitié de saison, Dorian Guldenfels s'échappe en tête du classement général avec soixante-quatre points d'avance sur Thibaut Bossy. Auteur du meilleur score sur l'ensemble du week-end gardois, David Pouget se relance en remontant au troisième rang devant Corentin Tierce et Nicolas Milan.

Les vacances d'été attendront cependant pour tous les concurrents de la Coupe de France FFSA Renault Clio Cup puisqu'ils se retrouveront sur le Circuit de Barcelona-Catalunya les 19 et 20 juillet pour le quatrième rendez-vous du calendrier. Certains enchaîneront avec le Clio Cup Open en support du Grand Prix d'Allemagne avant de reprendre leur tournée de tracés F1 à Magny-Cours (13-15 septembre) et au Circuit Paul Ricard (11-13 octobre).

Communiqué,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Circuit - FFSA GT