Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2019

MFE-Live.com - Actualités autres catégories

Coupe de France Autocross & Sprint Car, le tournant !

C'’est déjà le tournant du championnat ! En effet, lorsque la caravane du Championnat et de la Coupe de France d’Autocross et de Sprint Car prend la route du Sud, cela est souvent synonyme de l’entame du deuxième tiers du championnat.

C’est déjà le tournant du championnat, en effet, lorsque la caravane du Championnat et de la Coupe de France d’Autocross et de Sprint Car prend la route du Sud, cela est souvent synonyme de l’entame du deuxième tiers du championnat. Avec déjà trois épreuves disputées cette saison, les pilotes connaissent bien l’importance de cette épreuve.

Sur ce tracé ultra rapide et sélectif les pilotes devront tout donner, soit pour conserver leur avance au classement général ou au contraire pour bouleverser la hiérarchie établie.

JUNIOR SPRINT : Auréolé de sa victoire lors du Round 3, Nathan Grassies jouera quasi à domicile ce weekend. Le pilote du GRX2 n’accuse que deux petits points de retard sur Thibault Martinet (MMS) qui voudra rapidement retrouver le chemin du podium. Gautier Sarhy (Fouquet) et Quentin Dutheil se livrent une lutte sans merci dans la lutte pour la troisième place au classement général provisoire, si bien que la première cité ne dispose que d’un point d’avantage sur le pilote du MMS. Avec 136 points au classement général, Quentin Hamelet domine son cousin Thomas de 11 points et occupe actuellement la cinquième place du classement général. Lola Moreton au volant de son Camotos est la première féminine et intègre le TOP 10 à la neuvième place juste devant Timo Lefol. A n’e pas douter, ces jeunes pousses du Sprint Car Français offriront un formidable spectacle ce weekend.

TOURISME CUP : Noam Lagarde ne 'descend pas à Elne pour enfiler des perles'. Dominant cette saison encore, il se retrouve quelque fois mis en difficulté par ses concurrents directs à l’image de Nicolas Guillon et sa Clio ou encore Guy Julien et sa Smart Roadster comme lors de l’épreuve de Saint Vincent. Aussi et surtout, il faudra composer avec Claude Panneau et sa Renault Wind qui ont trouvé le chemin des podiums, tout comme Lionel Quere qui ne compte pas non plus faire de la figuration, en effet, le Breton voudra signer une belle performance pour que le voyage du retour vers Brest semble moins long. Mais ces favoris vont devoir composer avec les locaux et notamment Frederic Tue, lui aussi sur A 110 ou encore Johann Canadell, toujours très impressionnant au volant de sa Porsche.  

MAXI SPRINT : Avec 29 engagés sur cette épreuve, tout est possible dans cette division qui n’en finit pas de battre des records à l’image des 15 pilotes qui se tenait dans la même seconde lors des essais à Saint Vincent. Satisfait mais piqué au vif avec sa deuxième pace dans son jardin, Steven LECOINT (Camotos) fera tout pour l’emporter et ainsi creuser encore l’écart au classement. Avec 64 points d’avance sur ses poursuivants, il est confortablement installé en tête mais il sait bien qu’il devra se méfier des jeunes loups aux dents longues à l’image d’Édouard Vignal (MMS), Jeoffrey Calmettes (MMS), vainqueur à Saint Vincent ou encore Teddy Berteau (Camotos) qui n’est pas remonté sur le podium après sa deuxième place à Mauron lors de l’ouverture de la Coupe de France. Arnaud Fouquet (Fouquet) vainqueur de la coupe de France en 2016 est revenu dans la course et pointe à la troisième place devant Thomas Castagonotto qui tourne autour du podium depuis 3 courses et finira bien par le rejoindre. Vexé après être parti à la faute lors de la dernière finale, le pilote de Béziers, Bastien Lacan (Camotos) voudra absolument se venger et pourquoi pas s’offrir sa première victoire devant son public.

BUGGY CUP : Vainqueur de la coupe de France 2017, Jimmy Verrier (Propulsion) s’est rassuré à Saint Vincent des Landes en décrochant sa première victoire de la saison, lui permettant de revenir ex-aequo avec Jérôme Plantier (CPS) tous deux à 170 points au classement général provisoire. Yannick Vialade est troisième avec 169 points, le pilote du FAst1Speed voudra l’emporter sur ses terres. Jean-Louis Marsollier, le Vendéen, au volant du CPS est quatrième et doit vite retrouver le chemin du podium pour rester dans la course au titre puisque Théo Lavenu (Fast&Speed) et Simon Rivière (Roscross) klaxonne juste derrière à la cinquième et sixième place.

Communiqué FFSA,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - News