Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Merzouga Rally 2018 Official Teaser

MFE-Live.com - Actualités autres catégories

J-1 avant le départ du Taklimakan Rally

Les vérifications administratives et techniques du Taklimakan Rally 2018 se sont achevées aujourd’hui aux abords d’Ürümqi. 106 véhicules ont franchi sans encombre l’exercice et s’élanceront demain pour dix jours de course dans la province du Xinjiang, à l’extrême-ouest de la République Populaire de Chine. 

 

L’organisation du Taklimakan Rally 2018 a profité de ces deux derniers jours pour vérifier la conformité de chaque véhicule avec le règlement de la course. 90 voitures et camions, et 16 motos et quads ont ainsi été autorisés à prendre le départ du rallye.

Le team Run Racing Motorsports aligne quatre BAIC BJ40 et autant d’équipages prétendants à la victoire finale ! Chef de file de l’équipe, le duo Christian Lavieille/Jean-Pierre Garcin, tenant du titre, devra composer avec Binglong Lu/He Sha, deuxième du Taklimakan Rally 2017, Guoyu Zhang/Shixin Zhong et Yangui Liu/Hongyu Pan, toujours très à l’aise dans le sable. Han Wei, vainqueur des éditions 2015 et 2016, semble être le mieux placé pour mettre à mal les plans de l’armada BAIC. Au volant de son buggy jaune du team Geely Auto Coopertires, le pilote chinois pourra bénéficier du soutien des sept autres buggys de sa propre équipe pour l’aider à récupérer son titre. Rémy Vauthier n’a lui pas encore l’expérience du territoire chinois. Mais, avec Jean Brucy à sa droite, le pilote suisse demeure un candidat sérieux aux victoires d’étape. L’équipage francophone est engagé au volant d’un buggy Optimus développé par MD Rallye Sport, puis exploité en Chine par le team Keepower.

Face à des concurrents qui progressent année après année, Armand Monleón sur sa KTM aura fort à faire pour conserver son titre dans la catégorie moto. Les chinois Zhao Hongyi et Zhang Min seront ses principaux rivaux à la victoire finale. De retour en compétition en Chine après cinq ans d’absence, l’argentin Pablo Pascual devrait également se faire remarquer par ses bonnes performances. Tout comme le français Eric Schiano dont l’expérience des rallyes tout-terrain n’est plus à démontrer.

Le parcours du Taklimakan Rally 2018 se compose de neuf étapes, dont cinq en boucles, tracé sur un total de 4765,16 kilomètres incluant 2770,99 kilomètres en secteur sélectif. Les concurrents effectueront leurs premiers tours de roue demain, samedi 2 juin, lors d’un prologue de 16,02 kilomètres autour d’Ürümqi. Le classement final de cette courte mise en jambes déterminera l’ordre de départ de l’étape 1.

Alexis Riolland,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Rallye-Raid