Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

SHERCO TVS I 2017 DAKAR

MFE-Live.com - Actualités autres catégories

Le Taklimakan Rally sur le départ

L’organisation avait donné rendez-vous aux concurrents du Taklimakan Rally 2017 les 8 et 9 juin à Tacheng dans la province du Xinjiang, à l’extrême Ouest de la République Populaire de Chine, pour les vérifications administratives et techniques. L‘édition 2017 du Taklimakan Rally s’annonce très relevée et indécise, tant les prétendants à la victoire finale sont légion, notamment dans la catégorie auto.

 

C’est dans l’hippodrome de la ville que les 109 voitures et camions, 13 motos et quads ont franchi sans encombre les vérifications administratives et techniques, étapes décisives pour valider définitivement leur participation au Taklimakan Rally 2017. Un beau succès pour cette épreuve qui fête cette année son douzième anniversaire.

Parmi les favoris de la catégorie Auto, Han Wei sera, à n’en pas douter, l’un des hommes forts du Taklimakan Rally 2017. Le pilote chinois, vainqueur l’an passé, aura pour l’occasion le belge Stéphane Prévot à sa droite. L’équipage #103 pourra compter sur les trois autres voitures engagées par le team Geely Boyue HanWei SMG, emmenées par Kun Liu #102, Rong Zi #150 et Yungang Zi #151, pour les aider à décrocher la victoire finale.

Les concurrents internationaux tenteront de contrarier les plans de cette imposante armada. Parmi eux, Christian Lavieille et Jean-Pierre Garcin semblent bien armés au volant de leur Proto V8 Baic #116 flambant neuf. C’est également le cas de leurs coéquipiers français du Team Keepower, Pascal Thomasse et Pascal Larroque qui, bien que découvrant le Taklimakan Rally, pourraient tirer leur épingle du jeu sur leur buggy Optimus #113 deux roues motrices. Enfin, le team Red-Lined Motoring Adventure, emmené par Terence Marsh et Johannes Gerhardus, tentera de se faire remarquer sur des terrains encore totalement méconnus de l’équipe sud-africaine.

Dans la catégorie Moto, l’espagnol Armand Monleón, tenant du titre, fait logiquement figure de grand favori. Le pilote KTM devra malgré tout se méfier du chinois Zhou Tian qui tentera de se racheter après une édition 2016 marquée par des résultats en dessous de ses espérances.

Après dix étapes et 5400 kilomètres, dont 2800 kilomètres en secteur sélectif, tracées intégralement dans la province du Xinjiang, l’arrivée sera jugée à Hami le 22 juin après la traversée d’Ouest en Est du très sélectif désert du Taklamakan.

Alexis Rioland,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Rallye-Raid

Rallye-event-2017