Editorial Raid

  • Hearts of Morocco Etape 5: Besson toujours leader

    Jean-Pascal Besson conserve l’avantage au Hearts of Morocco à l’issue de l’étape 5. Il possède un coussin d’avance sur Marc Bonnafoux (Springbok) et Jean-Luc Buiez, troisième au volant d’un Bowler.

    Lire la suite
  • Merzouga Rally 2018, c'est parti !

    Le Dakar Series Merzouga Rally revient en 2018 et se déroulera du 15 au 20 Avril prochain. Moto/Quad/SxS, ne manquez pas l’occasion de participer à un rallye formateur et ouvert à tous !

    Lire la suite
  • Africa Eco Race: Des nouveautés sur le parcours

    Après quatre semaines et plusieurs milliers de kilomètres à sillonner les pistes du Maroc, de Mauritanie et du Sénégal, l’équipe de reconnaissance de l’Africa Eco Race est rentrée d’Afrique début octobre avec de bonnes nouvelles concernant le parcours 2018.

    Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

Silk Way 2017

MFE-Live.com - Actualités autres catégories

24H Off-Road Maroc: 19 voitures au départ !

- 7 équipes de 2 pilotes/copilotes
- 10 équipes de 3 pilotes/copilotes en relais
- 1 équipe de 4 pilotes/copilotes en relais
- 1 équipe de 5 pilotes/copilotes en relais 

- Jean-Luc Martineau, vainqueur en 2016 remet son titre en jeu, avec une composition d'équipage différente au volant du BV2 #1 : Eric Menin, Roger Audas, Dominique Totain et Reynald Privé.


- Michel Salvatore et Alain Coquelle (#3), deux fidèles pilotes de l'épreuve et titrés en endurance tout-terrain, arrivés troisième en 2016 avec l'un des 2 Springbok sont de l'édition.
- Yves Tartarin, le pilote aux 24 participations aux 24H de France et quintuple vainqueur, fait équipe avec des spécialistes du tout-terrain : Hugues Moilet et Antoine Galland. Leur engin, le Nemesis R (#4) troisième en 2015.
- Gilles Billaut, Philippe Boutron et Mayeul Barbet, équipage aux 7 participations sur 8 éditions roulent avec Laurent Fouquet sur un BV2 Sodicars #5.
- Un Desert Warrior (#7) pour une équipe plus que soudée avec Hervé Quinet, son épouse Marie-Laure et son frère Philippe, vainqueur des 24H Tout Terrain de France... en 1994 !
- Troisième auto du Team Sodicars, le BV4 #8 de Francis Balocchi et Franck Maldonado. C'est le dernier Buggy de la couvée Sodicars.
- André Bastet et George Da Cruz sont au volant du Springbok Sofrat (#10).
- Deux SSV : le tout nouveau Yamaha YXZ piloté par Fabrice Mante et Jérôme Tremblay (#69), et un RZR Polaris piloté par le Champion de France des Rallyes Asphaltes 2016, Sylvain Michel, en relais avec Alexandre Maulin et Florent Peronnet (#12).
- Changement radical de voiture pour Roger Dutardre, David Pémartin et Valérie Chatel, leur Land Cruiser est troqué contre un Buggy BMW (#14).
- Deux Prédator X18: l'un aux couleurs de Bugg'Afrique avec Thibault Lormand et Helder Da Cruz à bord (#22), le second aux mains de Denis Olivet, Nicolas Hourtane et Pierre Couillet (#34).
- Autre grand fidèle de l'épreuve avec 7 participations sur 8 éditions, le #46 : Cédric Kalvas et Stéphane Bidault, toujours indissociables dans l'aventure sur un Proto Kalvas Mercedes EVOII.
- Hervé Diers et Alain Brousse (#62), le CHti'Team mènent leur redoutable Bowler Wildcat.
- Frédéric et Pierre Tuheil (père et fils) ont fait appel à un novice, Pierre Lavigne pour mener un tout nouveau Buggy qu'ils préparent pour le Dakar avec l'équipe 100% Sud Ouest (#64).
- Toutes de bleues vêtues sont les Buggys du Dt.Racing. Un Comet (#66) avec Sophie et Thierry Bunel-Gourdy qui ont fait appel au redoutable Michel Turon-Barrere (Dakar, Africa Race, Baja...), et un buggy Fouquet-Mercedes (#67) pour le viticulteur en Amérique du Sud, François Lurton, Guy Housset et Jean-François Larramendy.
- Jean-Philippe Theuriot, Patrick et Romain Prot prennent le départ non pas avec leur habituel Bowler mais avec un Buggy Oryx Nissan (#89)
- Habitué des 24H Tout-Terrain de France, le team Défi 95 fait sa première apparition au Maroc : Fabrice Sellem et son fils Jason (23 ans, le benjamin de cette édition) font équipe avec Hervé Felten au volant d'un Proto Koro Toyota (#95).

L'étape de nuit annulée !
L'étape de nuit initialement proposée aux concurrents (départ tardif pour que 2 des 6 heures d'une spéciale soit pilotées de nuit) a été refusée lors des dernières réunions préparatoires avec les autorités locales. La proximité avec la Ville de Marrakech fait de ce secteur un lieu fréquentée par les habitants et les animaux que d'autres régions désertiques du Maroc, partie remise.


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - 24h Off Road

Rallye-event-2017