Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Silk Way 2017

MFE-Live.com - Actualités autres catégories

24H Off-Road du Maroc Étape 3: Les 6 Heures de Zagora

Victoire d'étape pour Jean-Luc Martineau, Laurent Fouquet et Didier Haquette !
1. #3 - JL.Martineau-L.Fouquet-D.Haquette (Sodicars Buggy BV2)
2. #11 - P.Sireyjol-FX.Beguin-R.Wissmanns-C.Jeanniard (Cummins Toyota Hilux)
3. #8 - M.Salvatore-A.Coquelle-M.Walocha (Clim Denfert Springbok)

 

Hier soir à Zagora, lors du briefing de 20h00, au terme de la journée dite de repos et de liaison, Jean-Louis Dronne a annoncé un changement majeur au programme, suite aux mésaventures de Manu et Mario : les deux ouvreurs du rallye ont en effet été confrontés hier à un vent de sable violent qui a sévi toute la journée dans la région de M'hamid. Ce qui les a empêché de baliser l'intégralité de la spéciale d'Ouled Driss, prévue pour être disputée ce jeudi... Pour des raisons de sécurité, le 'boss' a donc décidé d'inverser les choses et de programmer les 6 Heures de Zagora aujourd'hui — d'autant que la météo de demain devrait être plus clémente dans le Sud. Tant mieux pour le spectacle !

La spéciale de Zagora a été tracée dans une immense cuvette plate comme la main, cernée par de superbes chaînes montagneuses de couleurs sombres, qui brûlent depuis des millénaires sous un soleil implacable. C'est la troisième fois que le rallye passa par ici.
Météo : température en hausse, rafales de vent parfois chargées de sable, ciel bleu légèrement voilé côté Zagora — la ville est située à 10 km.
Le parcours de 33,82 km est découpé en trois parties. Après la ligne de départ, la piste est rectiligne et extrêmement rapide. Ensuite, lorsque le tracé longe le pied de la montagne, le paysage prend des allures de savane est-africaine — il suffit pour y croire de remplacer les dromadaires par des buffles, rhinos et autres antilopes. La piste devient alors nettement plus caillouteuse et cassante, avec nombre de ravines et saignées dont certaines sont très piégeuses — elles correspondent, selon Manu, aux 'descentes d'eaux pluviales' des montagnes !
Le troisième secteur, en vue du bivouac, navigue entre des enclos (on y cultive des melons et de grosses pastèques) et de modestes mais néanmoins cassantes dunettes.
Il semble évident que ce tracé sera avant tout une affaire de pneumatiques et de suspensions.

Dans le parc d'assistance, hier...
- #46 – Encore des soucis pour le proto Kalvas hier : un amortisseur déclaré "incassable" a cassé juste à la fin de l'étape 2, mardi soir. Il a été remplacé au parc d'assistance de l'hôtel Réda.

- #62 – Malgré les efforts des mécanos, les problèmes de transmission sur le SSV n'ont pu être résolus, faute de pièces de rechange.

- #8 – L'embrayage a été remplacé sur le Nissan Springbok.

- Entendu dans le parc d'assistance du côté de chez Sodicars : "Une journée (dite "de repos" !) comme celle-ci est très utile car elle nous donne le temps de tout passer au peigne fin, de vérifier, de nettoyer, de resserrer les écrous, de peaufiner des réglages..."

Pendant la course...
Dix voitures sont présentes sur la grille. Le départ (toutes les 30 secondes) est donné par Jean-Louis Dronne à 10h30. Manquent à l'appel le SSV #31 et les bowlers #7 et #14.

11h00 – Le #46 est stoppé dans son premier tour, l'embrayage refusant tout service. Il ne repartira pas de la journée...

11h10 – Arrêt au stand de l'écoproto #31. Le système de gonglage est défaillant à l'arrière droit, si bien que l'on obtient l'effet inverse de celui que l'on souhaiterait : le pneu se dégonfle !

11h40 – Crevaison à l'ARD pour le #8 — la première du jour. Cela ne sera pas la dernière, le terrain étant plutôt favorable à ce phénomène...

12h30 – Changement d'équipage sur le buggy #31. Le moment d'un petit briefing dans la zone réservée, les 'anciens' informant les 'nouveaux' sur les difficultés qu'ils vont rencontrer sur la piste. Tout va bien à bord, la mascotte-dromadaire est toujours en place à l'avant du capot ! "Nous avons juste un petit souci avec la boîte de vitesses : les rapports sont un peu plus durs à passer, surtout en montant."

13h30 – Fuite d'huile difficilement détectable sur le BMW #4.

14h15 – Crevaison à l'arrière sur le Nissan #8 — et la jante est hors d'usage.

14h40 – Buggy #3 : arrêt des 5 minutes pour un changement de pilote (Jean-Luc Martineau remplace Laurent Fouquet) et pour charger une roue, suite à une crevaison.

14h45 — Changement de pilote également sur le buggy #31. "Il est très difficile de doubler, pour deux raisons : le mur de poussière lorsqu'on remonte un concurrent, et la boîte de vitesses, de plus en plus dure à manier. Quant à la piste, elle s'abîme rapidement." Un phare à l'AVG est cassé.

14h50 – Nouvelle crevaison sur le Nissan #8.

Vers 16h40 – Après avoir refusé de démarrer, et après un long moment passé au stand, le Toyota #37 peut reprendre la course pour son dernier tour au moment même où le buggy BV2 #3 arrive en vainqueur de l'étape...
Un peu plus tard, le Toyota s'arrête sur la piste, de même que le BMW #4...

Tandis que le vent de sable se lève, au terme des 17 tours de course, le buggy #3 passe donc la ligne en tête avec 12'36" d'avance sur son adversaire de toujours, le Toyota #11.
Le Nissan #8 s'empare de la 3ème place et devance de 4'08" l'autre Nissan Sprinbock, le #10.
Szept voitures sont classées. Il y avait 3 non partants (#7, #14 et #62), alors que 3 voitures n'ont pu passer la ligne d'arrivée (#4, #37 et #46).
Le meilleur tour revient au buggy #3 en 19'41"351, soit 103 km/h de moyenne.

Juste après l'arrivée, l'euphorie gagne le stand Clim Denfert.
Alain Coquelle : "Tout s'est joué dans le dernier tour ! Nous avons pris la 3e place de l'étape et, du coup, nous voilà 3e au général... Signalons aussi que nous avons eu 3 crevaisons ! Alors, vive le chiffre 3 !"

Dernière boucle
Quatrième et dernière étape de cette édition 2016 : Les 6 Heures d'Ouled Driss. Le bivouac est situé à plus de 80 km de l'hôtel. Au menu : du sable, du sable et encore du sable, du mou, du dur et du entre les deux, dans un environnement vraiment désertique, avec de vraies dunes...
Dernier rendez-vous demain soir à l'hôtel Réda de Zagora, cette fois pour la remise des prix !

  


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - 24h Off Road

Rallye-event-2017