Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2019

MFE-Live.com - Actualités autres catégories

TT Endurance: Billaut/Boutron/Fouquet s’imposent en Picardie !

La 2ème manche du Championnat de France d’Endurance Tout-Terrain, les 6h du Santerre, accueillait 44 voitures engagées, dont 32 pour le Challenge des 6H qui regroupe les 3 organisateurs de Bordeaux, du Santerre et de l’Orléanais.

Après les vérifications administratives et techniques du samedi matin, 43 équipages sont déclarés conformes à prendre part aux essais ; 21 T1A, 2 T1B, 13 T2B et 7 SSV. Samedi après-midi la séance d'essais chronométrés est lancée à 14h30 dans un nuage de poussière rendant la piste invisible.

La pluie annoncée ne vient pas, ce qui oblige la direction de course à stopper les essais et à lancer sur le parcours les citernes à eau pendant plus d'une heure. Quant aux essais qualificatifs devant définir la grille de départ du dimanche, ils ne débutent qu'à 18 heures, une heure plus tard que prévu, mais cette fois sans poussière. Ce n'est qu'à 19h15 que la pluie fait son apparition en clôturant la séance.

Comme prévu, les leaders du championnat sont présents et ont bien l'intention de modifier le classement de Bordeaux. C'est donc le SSV 422 de Warnia/Edwards qui prend la pole devant le Buggy #59 de Galland/Mollet, pendant que Billaut/Boutron/Fouquet #3 vainqueurs de la dernière manche se contentent de la 2ème ligne partagée avec le 2ème de Bordeaux Morizé/Morizé #77. Quant à l'équipage #11 Branger/Thibault/Branger, habitué à être aux avant-postes, ils sont relégués à la 36ème place soit en 18ème ligne. À noter que les 7 SSV sont présents sur les 9 premières lignes.

Si samedi la poussière était au rendez-vous, c'est la pluie qui est présente le dimanche, obligeant la direction de course à donner un départ derrière le safety-car. Après 2 tours au ralenti, les concurrents s'élancent finalement sur une piste digne du trophée Andros. Au terme de la première heure de course, l'équipage #21 Brochard/Caze/Brochard prend la tête devant Galland/Mollet, Billaut/Boutron/Fouquet n'étant que 5ème devant Morizé/Morizé 8ème ; tandis que Branger/Thibaut/Branger, partis en 36ème position, sont déjà revenu à la 15ème place.

Progressivement, la voiture #3 se rapproche de la 3ème position devant la #11, 5ème après 2 heures de course. La 3ème heure est conforme à la 2ème ainsi que la 4ème, mais ce sont cette fois deux SSV qui précèdent les #11, #3 et #77, le #59 ayant reculé pour des ennuis mécaniques. Après 5 heures de course, le classement affiche le SSV #440 Mercier/Devos en tête avec 50 tours devant le buggy #11 Branger/Thibaut/Btanger (49 tours) et le #3 Billaut/Boutron/Fouquet, également en 49 tours mais en retrait de 1'30''.

C'est alors que Laurent Fouquet rentre en piste. L'écart diminue à chaque tour et, 15 minutes avant le damier, le SSV qui occupait la tête est obligé de renter à son stand, laissant le #11 entrevoir la victoire. Laurent Fouquet n'abdique pas et attaque tant qu'Alain Thibaut ne peut résister et doit s'incliner pour 37 secondes. Cette 2ème victoire de Billaut/Boutron/Fouquet, dont la voiture est préparée par SODICARS Racing, leur permet d'augmenter leur avance au Championnat. À noter également la belle prestation du #45 Audas/Gonzalez qui termine 6ème et occupent la 4ème place au championnat.

Dans le championnat 4x4, c'est l'équipage #306 Esquieu/Fournier/Fournier qui hérite de la victoire devant le #301 Baudet/Thorin/Voisin pénalisé pour un ravitaillement non effectué. En T1B 2 roues motrices, la victoire revient à l'équipage local #260 Boutry/Benzerzour/Barbin. Côté SSV, 4 sur 7 terminent la course, dont le #440 Mercier/Devos à la 3ème place du Scratch et le #471 Da Silva/Chenu en 5ème position. Un Championnat de France qui réserve de belles courses, aussi bien en Buggy qu'en 4x4, car dans les 2 catégories reines les outsiders vont vouloir contester les leaders.

Cette 2ème manche s'est déroulée sur un circuit que les nombreux concurrents qui n'avaient pas pu être présents en 2017 découvraient. Ce tracé a été apprécié par l'ensemble des concurrents malgré la poussière du samedi et la pluie du dimanche. Le prochain rendez-vous sera en région orléanaise les 23 et 24 juin 2018 où seront remis les trophées du Challenge des 6 Heures et si en T1A la victoire est pratiquement acquise à Billaut/Boutron/Fouquet, la lutte sera sans merci pour les 4x4, les 2 roues motrices, les Féminines et les SSV.

Communiqué FFSA,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Tout-Terrain