Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2019

MFE-Live.com - Actualités autres catégories

TT Labourd : Vainqueur inopiné… Jérôme Helin !

La 42ème édition du Rallye tout-terrain du Labourd, deuxième manche du Championnat de France, se résume par une hécatombe suffocante !

En laissant les acteurs au soir de l’étape 1, Louis Dronde menait avec fragilité l’épreuve après cinq spéciales disputées devant Mathieu Hirigoyen, le Champion en titre, Vincent Poincelet et Laurent Fouquet. Les quatre mousquetaires sont dans un mouchoir de poche.

Tout bascula dans l’avant-dernière spéciale, sur les pistes de Uzkian, bien grasses et caillouteuses.

Sur ce site, Hirigoyen avait repris le commandement de l’épreuve pour 1s9 d’avance sur Dronde alors que Fouquet s’était hissait à la 3ème place, Vincent Poincelet avait lâché ses camarades !

Louis Dronde abandonne avant l’ES9, rotule de son Gembo cassée sur une crevaison ; Vincent Poincelet creva également et laissa une roue sur la terre… Entre Hirigoyen et Fouquet, le match se poursuit, il est de toute beauté dans cette avant-dernière spéciale, ces deux pilotes ne lâchent rien ! Vers le bas de la spéciale, Hirigoyen sort de la piste, son Fouquet se transforme en tondeuse à gazon et reprend la piste mais un cardan est cassé. Fouquet sort à son tour et c’est avec l’aide  de spectateurs qu’il parvient à remettre son Buggy sur la bonne trajectoire… Des incidents qui leur coûtent la victoire qu’ils abandonnent à Jérôme Helin (Rivet Suzuki), à plus de 1mn 20s du leader avant le départ de l’ES9.

Cette spéciale cauchemardesque pour les pilotes de pointe s’achèvera tardivement car, derrière, les incidents se sont multipliés provoquant de nombreux blocages. De ce fait, la direction de course décida d’annuler l’ES 10 pour les concurrents du Championnat et les 2 roues motrices. Les SSV et 4x4 de Série l’ont disputée, c’est d’ailleurs un SSV qui l’emporte, aux mains de David Toulou qui conclut son rallye sur une bonne notre après une sortie de piste le samedi.
Laurent Fouquet se classe 13ème et Mathieu Hirigoyen 14ème marquant quelques points, sauvant leur participation.

Finalement, le classement général final se compose de Jérôme Helin-Cyril Debet (Rivet Suzuki) devant Denos Artola-Peio Amestoy (Caze Tomahawk) et Loïc et Mireille Costes (Fouquet Mazda). Aussi inattendu qu'il soit, il est désormais couché sur les tablettes du Rallye du Labourd.

2 roues motrices, ce fut chaud !
En 2 roues motrices, Damien Pocheluberry eut fort à faire face à Thibault Flouret-Barbé qui terminent dans cet ordre. Yann Clévenot abandonna le samedi.
En 4x4 de Série, les Anglais ont tiré les premiers : Andrew Sargeant-Chris Hammond l’emportent tandis que Patrice Daviton-Franck Etchecopar leaders au terme de l’étape 1, ont enchaîné les pépins durant la journée dominicale. Marion Andrieu abandonna samedi, victime de l’embrayage de son Isuzu X-Max.

Manu Castan au-dessus du lot en SSV
En se classant 6ème au scratch, Manu Castan-Coralie Desclaux ont eu beaucoup l’aplomb au cours de ce rallye démontrant aussi la fiabilité de leur Can-Am. Sans le moindre pépin, en roulant comme un métronome, le préparateur-pilote met son engin voué à la location en évidence (voir sujet sur mfe-live) et épate tout le monde par son classement.

Prochaine manche du Championnat de France, le Gatinais du 27 au 29 Avril.


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Tout-Terrain