Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2019

MFE-Live.com - Actualités autres catégories

24H TT de France : Gaël Robic sait de quoi il parle…

Certains journalistes professionnels n’hésitent à devenir acteur quand l’occasion se présente afin de mieux illustrer leurs commentaires. C’est le cas de Gaël Robic, reporter à France Télévision qui, ce week-end aux 24 Heures tout-terrain de France à Fontaine-Fourches, à enfilé une combinaison et s’est installé derrière le volant de la #33 du Adonf Médoc ! Il faut oser le faire, il l’a fait ! Ce n’est pas son premier coup. Déjà en décembre dernier, sur le circuit Paul Ricard, il était assis dans le baquet de droite de Matthieu Baumel à l’occasion de Rallye-Circuit, un nouveau concept by NPO Events.

 

Pour ce 25ème anniversaire, Gaël Robic était en charge d’un sujet sur cette épreuve populaire et marginale du calendrier d’endurance. C’est avec une grande simplicité qui le fait apprécier, un sourire permanent, une motivation inégalable et par des conditions particulières pour un débutant qu’il s’est présenté à ce rendez-vous avec modestie et passion.

"C’est une histoire de copains en fait ! J’ai été mis en relation avec un team via Alex Vignau qui fait le Dakar depuis quelques années. Cette équipe composée d’ex-mécanos de chez Sodicars Racing, font rouler un ‘vieux’ Toyota dans le Championnat de France d’endurance tout-terrain."

Modeste Gaël Robic en a effectué plusieurs et s’est bien amusé au milieu de pilotes expérimentés de la discipline, sur une piste qu’il fallait apprendre et comprendre. Mais, l’animateur des sports mécaniques sur France Télévision – reconnaissable par ses montures de lunettes en drapeau à damier - a tenu son rang avec réussite et compétence. Car, en garçon convenant, il a vite pris la juste mesure de ce qui l’attendait remplissant son rôle avec application et justesse.

"Ma première impression fut dantesque, j’ai cru faire du ski nautique tant je glissais. C’était aussi du Rock and Roll mais tellement sympa ! C’est une expérience vécue, je suis ravi de l’avoir effectué car, jamais jusqu’ici, je ne m’y étais risqué ! J’ai couru en kart dont les 24 heures, du circuit, du rallye, en rallye tout-terrain ma seule expérience est celle d’avoir roulé à côté de Lucho (Luc Alphand)."

Dans cette tentative et cette découverte, Gaël Robic a fait du mieux qu’il a pu tout en reconnaissant : "que rien n’est simple dans cette discipline. Mon but était de ramener la voiture, le sujet qui va être monté derrière doit ressembler à quelque chose. Je reconnais que le tout-terrain est un vrai métier ! J’étais à Fontaine pour m’amuser et prendre du plaisir avec ceux qui m’ont fait confiance, je suis avant tout un conducteur – journaliste et non un pilote."

Le Toyota #33 du Adonf Médoc était piloté par Gaël Robic, Stéphane Gouineau, Emmanuel Esquieu, Gérard Tramoni et Patrice Chaussat. Ils se classent à 114 tours des vainqueurs et se retrouvent à la 56ème place au classement général final.


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Tout-Terrain