Editorial Raid

  • Africa Race: 200 concurrents s'élanceront de Monaco

    Pour sa 10ème édition, l'Africa Eco Race accueillera un nombre record de concurrents. Plus d'une centaine de véhicules, soit près de 200 pilotes et copilotes, s'élanceront de Monaco le 31 décembre.

    Lire la suite
  • Les Légendes du rallye-raid par Stéphane Barbé

    Préfacé par Stéphane Péterhansel, ‘Monsieur Dakar’, un superbe ouvrage et une excellente idée de cadeau pour Noël vient de sortir façon de rafraîchir aux 'addicts' du rallye-raid (dont nous faisons parti), les grands moments de cette impressionnante aventure qui fête en janvier 2018 ses 40

    Lire la suite
  • Dakar 2018: Le Pérou ouvre son coeur !

    - Présentation du Rallye Dakar 2018 à Paris avec la participation de la délégation péruvienne. Le Ministre du Commerce Extérieur et du Tourisme, Eduardo Ferreyros, était à la tête de la délégation péruvienne lors de la conférence de presse de lancement du rallye, laquelle aura Lima

    Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

Peugeot 3008DKR on the dunes of Morocco

MFE-Live.com - Actualités autres catégories

24H TT de France Vérifs: Dans le vent... et, avant la pluie

Pour la plupart des concurrents fidèles des 24 Heures Tout-Terrain de France, la route de Fontaine-Fourches (77) est désormais  connue. C'est la deuxième édition que cette petite commune de la Seine et Marne accueille en cédant ses champs fraichement tondus, pour installer un paddock et offrir un circuit développant 7,4 km installé en surplomb de la petite Ville. Mais l'inconnue, c'est  la piste précisément, totalement remodelée.


 
Construite en une seule journée par la société Sofrat, qui avait emmené une grosse cavalerie d'engins de chantier pour creuser la piste à travers champs (les récoltes étant terminées), créer des talus, la piste par la même occasion a été entièrement revue et corrigée. La chicane dans la ligne droite du départ a été supprimée. Ce remplacement, les concurrents sera découvert demain samedi lors des essais libres suivis des qualifs. Une portion inédite dans un champ situé au bout du paddock précède un passage dans un banc de craie – synonyme de fesch-fesch – un petit goulet mène à un secteur rapide se terminant par une double épingle. "Avant la descente abrupte, il faudra bien casser la vitesse", explique l'organisateur, Jean-Louis Dronne.
 
Cette fameuse descente, visible depuis les stands anticipe une épingle très serrée et une longue ligne droite où l'on atteint la vitesse maximale. Composé de grandes courbes rapides, le retour vers le départ s'avère très spectaculaire. Pour les meilleurs, un chrono aux environs des six minutes peut être réalisé...
 
Qui sont les favoris de cette 25ème édition ? Les pronostics sont difficiles sur les épreuves d'endurance et davantage encore lorsque l'on parle de 24 Heures. Les protos 4X4, comme celui du Team Andrade (vainqueur l'an passé) ou celui de l'équipe JMS Racing (victorieux à trois reprises, en 2012, 2013 et 2015) visent la course en tête, de même que le Buggy Rivet de la famille Castan (José et Manu), sans oublier le Buggy BV4 du Sodicars Racing des leaders du Championnat de France d'endurance : Philippe Boutron et Gilles Billaut qui ont fait appel à Laurent Fouquet - double vainqueur des 24 heures avec Peterhansel entre autre (2000) - pour les aider à rouler devant et à marquer de précieux points avant la finale prévue en octobre à Santerre.

A surveiller de très près les SSV :  un Can Am XS SSV n'a-t-il pas remporté la première manche du championnat de France  d'Endurance Tout-Terrain, les 6 Heures de Saint-Laurent d'Arce en mars dernier ? Mais, ce n'était que 6 heures soit 18 heures de moins que les 24 de Fontaine-Fourches. Nul doute également que le Yamaha SSV #9 sera la grande attraction car, à son volant un de ses pilotes Cyril Despres, le pilote officiel Peugeot Sport (3008 DKR) en rallye-raid, récent double vainqueur du Silk Way Rally ne vient pas pour faire de la figuration.
 
La nouveauté la plus importante sur cette édition : on ne tirera pas le feu d'artifice au bout des 24 Heures : 25ème édition oblige ! Jean-Louis Dronne a décidé que la course durerait... 25 heures ! Heureusement, une météo mitigée, ni trop chaude, ni trop froide, avec quelques pluies parcimonieuses, devrait être un avantage à ces deux tours d'horloge auxquelles il faut ajouter une heure.


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Tout-Terrain

Rallye-event-2017