Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2019

MFE-Live.com - Actualités autres catégories

Enduro: L.Larrieu reste co-leader du championnat de France

La deuxième des cinq épreuves du championnat de France d’enduro se disputait le week-end dernier à Chemillé sur Indrois. Leader ex-aequo chez les E2 à l’issue de l’ouverture fin mars, Loïc Larrieu avait à cœur de prendre les commandes du championnat face à son principal rival, Mathias Bellino. Alors qu’il était en tête le samedi dans des conditions rendues compliquées par la pluie, une chute le prive de victoire dans l’ultime spéciale et c’est sur l’accessit d’honneur qu’il termine, pour une demie seconde !

Déterminé à ne pas subir le même sort le lendemain, Loïc a réussi à conclure sa seconde manche en vainqueur après s’être offert sept des neuf chronos de la journée. Bonne opération tout de même puisqu’il reste co-leader de la catégorie. Il faudra désormais patienter un mois avant le troisième volet à Saint Agrève pour savoir si le pilote Outsiders Yamaha Racing parvient à prendre l’avantage.
    
Loïc Larrieu : "Encore un week-end de course où il a fallu se donner à 100% dans tous les chronos. La catégorie ne permet pas vraiment de gérer, il faut attaquer. Mon poignet ne m’a pas gêné, je me sens beaucoup mieux de ce côté-là. Samedi j’ai terminé la journée avec un fond d’amertume. C’est toujours frustrant de passer à côté d’une victoire pour cinq dixièmes de seconde ! Dimanche j’étais vraiment déterminé à ne rien laisser échapper et ça a payé."
 
Marc Bourgeois - Team Manager : "Avant toutes choses je tiens à féliciter l’Enduro Club des Pyramides pour l’organisation de l’épreuve. Ils ont fait un travail remarquable à tous points de vue et cela mérite d’être souligné. En ce qui concerne la course il n’y a cette fois-ci pas grand-chose à dire. Loïc se bat avec Mathias pour le titre et une petite chute le prive d’une double victoire. A ce niveau l’erreur se paye cash et cette fois-ci Loïc en fait les frais. Le point positif est surtout que son poignet semble aller beaucoup mieux. Il a devant lui quelques semaines de repos, je pense que ça ira pour affronter un mois de juin très chargé !"

Un petit break va permettre aux pilotes de souffler un peu avant un mois de juin ultra chargé avec notamment le Grand Prix de Lettonie et la troisième manche du championnat de France d’enduro à Saint Agreve les 16 et 17 juin.

Communiqué,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Enduro Moto