Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2019

MFE-Live.com - Actualités autres catégories

Rallye du Maroc Auto: Al Attiyah reçu 5 sur 5 !

Tauliers de l’auberge du sans-souci, nichée au coeur des dunes quelque part dans le grand Sud marocain, Nasser Al Attiyah et Matthieu Baumel (Toyota Hilux Gazoo Racing #306) ont tourné la page, aujourd’hui à Fès, d’une année 2018 qui, jusque-là, s’était refusée à eux. 

Vainqueurs de la Super Spéciale de Fès et des deux premières étapes de ce Rallye du Maroc 2018, le pilote Qatari et son équipier français ont passé les 3 dernières étapes à gérer leur capital en maîtrisant leurs principaux adversaires sans jamais connaître le moindre souci.

 

Mieux encore : si son pilote égale avec ses 5 victoires d’affilées, le record de Jean-Louis Schlesser sur le sol marocain, Matthieu Baumel en engrange, lui, une sixième, après celle conquise aux côtés du Néerlandais Bernhard Ten Brinke en 2011. Cette fois encore, ces deux-là se profilent donc comme les favoris du prochain Dakar… qu’ils n’ont jamais réussi à remporter ensemble.

Vainqueurs de la 3ème étape Jakub Przygonski et Tom Colsoul (Mini JCW #300) signent leur meilleure performance sur le Rallye du Maroc. Mais si pour l’ancien motard polonais et son copilote belge cette 2ème place finale est un gage de performance, l’essentiel pour eux était bel et bien d’officialiser le titre mondial tant convoité au terme d’une saison irréprochable.

Tout sourire sur la 3ème marche du podium final, Cyril Despres et Jean-Paul Cottret (Buggy Mini JCW #309) après avoir remporté, hier la 4ème étape, le nouveau duo formé à l’occasion de leur transfert récent au sein du team X-Raid, peut envisager le proche avenir avec optimisme. Et si quelques soucis de 'partition' demandent encore quelques heures de répétition le quintuple vainqueur du Dakar en moto et le navigateur le plus titré sur le Dakar semblent prêts à en découdre dans les dunes péruviennes.

Tout comme, d’ailleurs, l’impressionnant Ford Raptor de l’ex-rallyman Martin Prokop, 4ème du classement final ici au Maroc, qui termine 2ème de la Coupe du Monde des Rallyes Tout Terrain. Le Tchèque a trouvé, une semaine durant, un terrain d’essai exigeant et productif pour son prochain grand rendez-vous de janvier.

Une échéance que Carlos Sainz (Buggy Mini JCW #307), le tenant du titre se devra, lui aussi, d’honorer. Sans des ennuis récurrents de boîte de vitesses, 'El Matador' n’aurait sans doute pas dû patienter jusqu’aujourd’hui pour signer sa première victoire d’étape…

En catégorie T2, comme prévu au terme de son duel gagné face Nissan du Qatarien Abdulla, c’est le Saoudien Ahmed Al Shegawi (Toyota Land Cruiser #315) qui remporte la Coupe du Monde, réservée aux véhicules de séries au terme d’une course animée par le Ford F150 du Russe Totov.


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Maroc