Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2019

MFE-Live.com - Actualités autres catégories

Rallye du Maroc Etape 3: Paroles de vainqueurs et de Pilotes...

Les familles se sont séparées l'espace d'une soirée au terme de l'étape 3. Les pilotes motos, quads et SSV se sont installés à Merzouga, ils sont en étape marathon. Les équipages autos et camions sont rentrés à Erfoud après une virée sympathique dans le sable où la navigation a joué un grand rôle.


Sam Sunerland à moto et Jakub Przygonski sur Mini l'ont emporté. Celui-ci s'est offert un tour d'honneur étant assuré du titre mondial FIA après l'abandon de Vladimir Vasilyev, son principal adversaire.

Motos
Sam Sunderland (Red Bull KTM Factory Rally / #5) - Vainqueur
"Ce fut une journée compliquée car certaines notes étaient difficiles à confirmer suite aux pluies de la semaine dernière. J’ai commis quelques erreurs, mais je suis vraiment heureux. La moto marche vraiment du tonnerre."

Ricky Brabec (Monster Energy Honda Team / #11) - 3ème
"Je crois que tout le monde a commis des petites erreurs aujourd’hui. Je croyais que mon étape était terminée, lorsque j’ai aperçu Toby (Price) et Quintanilla. Ensuite j’ai vu Paulo (Goncalves) et j’ai été rassuré. Je crois que je suis toujours 3ème au général, ce qui est vraiment bien pour moi."

Pablo Quintanilla (Rockstar Husqvarna / #1) - 4ème
"Ce fut une journée très lourde. Il faisait très chaud et la spéciale était particulièrement exigeante, avec beaucoup de navigation. Je me suis perdu avec Toby (Price) aux alentours du km 160, mais il semble que tout le monde ait connu des difficultés, donc… Il temps de se reposer et de préparer la moto pour demain."

Toby Price (Red Bull KTM Factory Rally / #8) - 6ème
"Ce ne fut pas une aussi bonne journée qu’hier. On a perdu pas mal de temps sur une note, ce qui nous a couté un paquet de minutes. Mais bon, nous sommes à l’arrivée et c’est bien là l’essentiel. Il faudra voir les résultats des autres. Tout peut encore se passer sur ce rallye…"

Xavier De Soultrait (Yamalube Yamaha Official Rally Team / #9) - 7ème
"Je n’ai pas vu grand monde sur la piste. J’ai dépassé une moto sur toute la journée. J’ai un tout nouveau casque noir… Ce n’était peut-être pas la meilleure idée par une telle chaleur. Il y avait environ 30 km de dunes. Au Pérou j’ai eu le mal de mer dans les dunes, mais aujourd’hui je ne me suis pas senti mal, même en ne prenant aucun médicament. C’est plutôt une bonne nouvelle et beaucoup plus agréable de ne pas se vomir dessus…"

Adrien Van Beveren (Yamalube Yamaha Official Rally Team / #6) - 9ème
"J’ai perdu beaucoup de temps sur la deuxième partie de spéciale. Dommage, car jusque-là j’avais repris un peu de temps… C’était une longue étape, la première de ce calibre depuis que j’ai repris la compétition (il a été victime d’un accident sur le Dakar 2018). J’ai pu constater que j’avais du mal à rester concentré jusqu’au bout. Il me reste donc encore pas mal de travail à faire en vue du Dakar."

Autos
Jakub Przygonski (Mini JCW Rally / #1) - Vainqueur
"Il semble bien que nous ayons remporté cette étape, c’est d’autant plus satisfaisant qu’il y avait beaucoup de navigation particulièrement compliquée. Nous nous bagarrions avec Despres et Nasser (Al Attiyah) lorsque Cyril a commis une erreur de navigation. Nous avons trouvé la bonne piste, juste derrière Al Attiyah. C’était une bonne chose car la navigation était vraiment difficile. Ce Rallye du Maroc est vraiment différent des autres. Nasser possède un bel avantage et contrôle la course. Mais il reste encore deux jours et nous verrons bien ce qui peut se passer."

Nasser Al Attiyah (Toyota Hilux Gazoo Racing South Africa /#306) - 2ème
"L’étape était difficile. Pas facile d’ouvrir la piste durant toute la journée, ce qui nous a fait perdre un peu de temps. Mais nous avons néanmoins fait un excellent boulot. Demain, nous ne partirons pas premiers donc nous pourrons laisser aux autres le soin d’ouvrir la piste. La voiture marche vraiment très bien."

Yasir Seaidan (Toyota Hilux Overdrive Racing / #304) - 3ème
"C’était difficile car nous ne sommes pas habitués à rouler devant avec les gros bras. Au milieu de l’erg de Merzouga nous avons dépassé Prokop et c’est devenu nettement plus compliqué car il n’y avait plus vraiment de traces. Nous nous sommes perdus quelques fois, mais heureusement nous avons très vite retrouvé la bonne piste… Nous avons crevé deux fois et sur le 50 derniers kilomètres la boîte faisait un drôle de bruit sur le 6ème rapport. Nous avons donc terminé la spéciale en 5ème… Très heureux de signer le 3e chrono du jour."

Bernhard Ten Brinke (Toyota Hilux Gazoo Racing South Africa / #311) - 9ème
"Une journée vraiment difficile avec beaucoup de dunes et de la navigation très délicate. Cela nous a coûté pas mal de temps. On s’est arrêté auprès de Giniel (De Villiers), qui avait cassé un arbre de roue. Nous ne sommes pas très satisfaits, mais du moins, nous restons dans la course."


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Maroc