Editorial Raid

  • Dakar: Le Pérou présente ses 21 péruviens

    - Eduardo Ferreyros, ministre du Commerce Exterieur et du Tourisme, est revenu en detail sur le parcours au Pérou du prochain Dakar qui partira de Lima et sur la campagne de promotion qui a été menée pour le rallye.

    Lire la suite
  • Silk Way Rally 2018: De la Chine vers la Russie

    Près de cinq mois après l’arrivée du Silk Way Rally 2017 qui a consacré Cyril Despres (Team Peugeot TOTAL) en voiture et Dmitry Sotnikov en catégorie camion (TEAM KAMAZ-MASTER), tous les regards se fixent désormais avec attention sur la prochaine édition qui verra la Chine

    Lire la suite
  • Johnny, le Dakar et les potes !

    En 2002, l'icône française s'était engagée pour rallier Dakar depuis Arras. Son copilote René Metge et son directeur d'écurie André Dessoude racontent.

    Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

Hearts Of Morocco 2017

MFE-Live.com - Actualités autres catégories

Rallye du Maroc Etape 4: Paroles de Pilotes

A moto, c’est le 'nordiste' Adrien Van Beveren (Yamaha Racing Yamalube #4) qui signe le meilleur chrono du jour, tandis que le Chilien Pablo Quintanilla (Rockstar Energy Husqvarna #1), troisième du jour, reprend la tête du classement général.

Rebondissement en catégorie auto où Nasser Al Attiyah et Matthieu Baumel (Toyota Hilux Overdrive #300) signent une 3ème victoire d’étape et profitent des ennuis mécaniques de Sébastien Loeb et Daniel Elena (Peugeot 3008 DKR #312) pour prendre la tête du général à la veille de l’arrivée.

 

Adrien Van Beveren (Fra/Yamaha Racing Yamalube #4) : "J’ai rattrapé le peloton parti en tête ce matin et j’ai perdu pas mal de temps derrière eux. J’ai même failli chuter derrière Pablo. Je roulais dans sa poussière et j’ai heurté un caillou, l’arrière de la moto s’est levée quasiment à l’équerre mais heureusement c’est passé. J’ai fait 50 bornes derrière lui et je ne comprends pas pourquoi il ne m’a pas laissé passer. Il faut croire qu’il ne m’a vraiment pas vu… Sans mes pénalités, pas toutes justifiées à mon avis, je serais en tête du rallye..."

Pablo Quintanilla (Chi/Rockstar Husqvarna Factory #1) : "Encore une étape courte, mais on a eu pas mal de vent de sable au départ ce qui rendait la visibilité difficile. J’ai repris Matthias dans les dunes ensuite et je l’ai suivi jusqu’à l’arrivée. J’ai retrouvé le moral suite à la décision de la direction sportive de me retirer les 20 minutes de pénalités de l’étape 2. Cela me propulse à nouveau dans la course à la victoire et, plus important pour moi, cela me permet d’espérer remporter demain mon deuxième titre de Champion du Monde, ce qui était l’objectif principal de la saison…"

Matthias Walkner (Aut/KTM Red Bull Factory #6) : "Cela ne s’est pas trop mal passé aujourd’hui. Mais au début il y avait pas mal de dunes et les pistes étaient peu visiblement à cause du vent. A mi-parcours, j’ai ouvert la piste et là le tracé devenait plus visible, ce qui m’a permis d’adopter un meilleur rythme."

Kevin Benavides (Chi/Monster Energy Honda Factory #12) : "Je me suis perdu dans le croisement d’un oued à 50 km de l’arrivée. Je pensais qu’il fallait reprendre la même piste qu’hier et j’y ai laissé quelques minutes..."

Ricky Brabec  (USA/Monster Energy Honda Factory #17) : "C’était la première fois que j’ouvrais la piste ici sur le sol africain. Ce fut une sacrée expérience car les conditions de visibilité n’étaient pas évidentes. Après les dunes, C’est Matthias qui a pris le relais et je me suis contenté de suivre jusqu’à l’arrivée."

QUADS
Axel Dutrie (Fra/Yamaha Raptor #240) : "C’est une magnifique spéciale avec pas mal de portions techniques juste après le départ et beaucoup de dunes. Tellement que j’avais la tête qui commençait à tourner dû au mal de mer. Pas mal de navigation ensuite et du roulant dans les cailloux. C’est super sympa de sa battre avec les leaders du Championnat du Monde avec mon nouveau 700. C’est une belle préparation pour le Dakar."

Alexis Hernandez (Per/Yamaha Raptor #116) : "Je n’ai pas voulu prendre de risque sur ce deuxième volet de l’étape marathon car j’ai eu des problèmes de réservoir d’essence hier. Je n’ai donc pas sauté les crêtes de dunes."

AUTOS
Nasser Al Attiyah (Qat/Toyota Hilux Overdrive #300) : "Oui on a eu très chaud ce matin. En reprenant la voiture au parc fermé, la batterie était vide. Heureusement on apu relancer le moteur. iJe suis vraiment étonné de ne pas voir arriver Sébastien. On est arrivé depuis plus de dix minutes, ce qui veut dire que nous prenons la tête du classement. On a encore poussé très fort aujourd’hui… Je tiens à remercier BFGoodridge pour les excellents pneus qu’ils développent pour nous. C’est un atout précieux. Je tiens vraiment à remporter ce Rallye OiLibya du Maroc pour la 4e fois d’affilée et à terminer cette Coupe du Monde FIA 2017 avec un brevet d’invincibilité."

Nani Roma (Fra/MINI John Cooper Works #308) : "Une très bonne spéciale pour nous. Très technique dans les dunes et en navigation, mais on est content d’être là. Avec les ennuis de Loeb, on peut peut-être espérer un peu mieux sur la dernière étape de demain…"

Sébastien Loeb (Fra/Peugeot 3008 DKR #312) : "On a tapé fort dans une double cuvette à 45 kilomètres de l’arrivée et l’amortisseur avant droit s’est cassé. On a rejoint l’arrivée à faible allure. On va voir si on peut fixer quelque chose pour effectuer les 350 kilomètres qui nous séparent de notre assistance à Erfoud."

Orlando Terranova (Arg/MINI John Cooper Works #307) : "C’était difficile en navigation aujourd’hui, mais on s’est très peu perdu. La voiture était parfaite et j’espère finir ce rallye en beauté car j’ai été malade les deux premiers jours et j’avais signé le 2e chrono au CP1 de la 2e étape qui a finalement été neutralisée trente kilomètres plus loin. Je n’ai d’ailleurs toujours pas compris cette décision de la FIA…"

Jakub Przygonski (Pol/MINI John Cooper Works #301) : "Une belle étape pour nous sans ennuis particuliers, Tom a fait de l’excellent travail en navigation car c’était vraiment facile de se perdre après le passage dans les dunes de Chegaga. Jusque-là, notre rallye se passe vraiment très bien…"


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Maroc

Rallye-event-2017