Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2019

MFE-Live.com - Actualités autres catégories

Dakar: Paroles de Pilotes en lorgnant sur le Pérou...

Le Dakar 2019 dégage de nombreux désirs. La victoire est l'objectif des plus expérimentés mais ils n'en pipent mot sachant que la moindre erreur sur le parcours peut être fatale. Chacun à sa façon regarde le Pérou et les 70% de sable du parcours avec gloutonnerie. Dans ce hors-piste les vieux briscards sortiront leur épingle du sable que ce soit à moto ou en auto… Qui aura le dernier mot au terme des 10 étapes de cette 41ème édition ?

 

AUTOS
Carlos Sainz : "On dirait que nous allons avoir pas mal de sable ! Tous les Dakar que j’ai courus au Pérou ont été extrêmement exigeants. Nous nous sommes préparés à passer des journées difficiles sur ce rallye. Au Dakar, il faut être prêt à tout en permanence et je pense que ce sera particulièrement vrai au Pérou. Nous allons dans un pays qui dispose de tous les ingrédients pour que cette édition du Dakar soit passionnante."

Nasser Al-Attiyah : "Nous sommes prêts à fouler ce parcours difficile au Pérou. À mon avis, la nouvelle version du Toyota Hilux est probablement la meilleure voiture de course que j’aie jamais pilotée. Il peut encaisser sans problème les difficultés que nous allons rencontrer au Pérou et chaque évolution lui permet de s’améliorer. Dommez-moi du sable et je suis heureux. Le Pérou propose des paysages incroyables, spectaculaires. Les dunes y sont particulières, c'est toujours piégeux."

Kuba Przygoński : "Il semble que le Dakar soit toujours aussi imprévisible vu l’itinéraire qui nous attend. Personnellement, je vise le podium, mais je sais aussi que sur le Dakar, une simple erreur peut chambouler tous tes plans."

Luis Eguiguren : "Les dunes péruviennes sont les plus techniques du monde !"

Sébastien Loeb : "Il y aura beaucoup de dunes, ce n'est pas ce qui m'avantage le plus sur le papier, mais c'est aussi la raison de notre participation. C'est justemenbt ce côté d'une aventure totalement différentes qui m'a tenté."

Vladimir Chagin, capitaine du team Kamaz Master : "Nous avons maintenant de redoutables adversaires dans la catégorie camions. La course peut se jouer à quelques minutes, voire quelques secondes. Nous avons travaillé dur toute l’année pour que notre camion gagne en puissance, en rapidité et en poids, et soit parfaitement fiable."

Gerard De Rooy : "Je suis de retour sur le Dakar pour les dunes du Pérou. J'ai été impressionné par ce que j'ai vu de la dernière édition. Je m'attends à un rallye très dur, avec une bataille féroce."

MOTOS
Toby Price : "Le fait de gagner le Championnat du monde le mois dernier au Maroc nous a donné des ailes pour le prochain Dakar. Nous avons toujours su que les organisateurs voulaient nous pousser jusqu’au bout de nos limites. Je suis donc content d’avoir un super team avec moi, qui va faire le maximum pour aller chercher le résultat que nous souhaitons."

Adrien Van Beveren : "Le Pérou, c'est beaucoup de dunes... J'adore çà ! J'espère que la navigation sera dure, que je vais me perdre mais que je vais me retrouver !"

Laia Sanz : "Le Pérou est l'un des meilleurs pays pour le Dakar. Il y a de quoi vraiment profiter parce que les étapes sont exigeantes et qu'il y a beaucoup de sable. Cette année, je sens que ce sera compliqué, avec de grandes difficultés de navigation. C'est un peu l'inconnu."

CS Santosh : "En amont du Dakar, j’ai participé à l’Inca Rally au Pérou et ce fut une bonne expérience. J’ai bien négocié les étapes et j’ai pu me faire une idée de ce que sera le terrain du Dakar. Ça va être deux semaines intenses et j’ai hâte d’y être."

SSV
Ignacio Casale : "Ce sera ma 10ème participation au Dakar et j’avais envie de quelque chose de particulier, quelque chose d’un peu différent. Après avoir gagné la course deux fois en quad, en 2014 et en 2018, j’ai reçu une proposition de Yamaha pour courir dans la catégorie UTV. Du coup, c’est une nouvelle motivation pour le prochain Dakar."


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar