Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2019

MFE-Live.com - Actualités autres catégories

Sahari Rally Algeria SS6: Le Girone infernal !

SS6 EL MENIA-EL MENIA - Liaison 4.38 km - SS6 : 119.70
120 km de piste sablonneuse, dunes qui dominent les zones agricoles d'El Menia. Aucun des pilotes partis aujourd'hui ne s'attendaient à une étape aussi exigeante. 

Une spéciale qui s’est révélée digne des célèbres étapes du Paris-Dakar qui se déroulaient entre les dunes.

Un secteur difficile qui prouve que sur le Sahari Rally, on ne plaisante pas ! Après un petit plateau très rapide, se dressait à l’horizon de longues, hautes et abruptes dunes qui, dès le premier passage matinal se montraient sévères. Nullement porteuses, elles se révélèrent des montagnes friables, presque imprenables. Après la première traversée du côté le plus court, une piste rapide et quelques passages entre des corridors rocheux faisaient revenir les concurrents sur les dunes, sur leur crête et durant 23 km environ. Pour compliquer la journée, une poignée de Way-Points masqués ont été placés au sommet des dunes les plus hautes.

La proximité de la ville d’El Menia au fort trafic a attiré une pléïade de fans qui sont venus porter mains fortes aux plus malchanceux en se transformant en pelleteuses ou en conseillant des itinéraires pour les plus pomés afin de les aider à sortir de l'endroit.

Journée très exigeante pour les motos, en particulier pour celles qui possèdent des bi-cylindres. Alessandro Ruoso est arrivé assez vite, Alessandro Madonna avec sa Yamaha réalise du bon travail et, l'Anglais Salt Lee s'est vraiment retrouvé dans le pétrin. Un énorme effort fut demandé au pilote pour pour parevnir à faire grimper son Africa Twin Adventure sur les dunes avant de rentrer au bivouac de mauvaise humeur.
Le pilote algérien Sied Ali Mahammdi remporte l'étape de la catégorie moto, suivi du pilote portugais Alexandre Azinhais et de l'italien Livio Metelli.

Alessandro Ruoso reste à la tête du classement général avec 17'02 d'avnce sur l'Anglais Jonathan Blackburn, à la troisième place se cale le français Laurent Weibel.

En autos, doublé algérien avec Larbi-Bennerrouzi devant Benmansour-Nour.
En T2 (voiture de tourisme), le Champion algérien Fodil Allahoum l'a emporté alors que l'équipage italien Paolo Ceci et Sara reste les meneurs en SSV.

FODIL ALLAHOUM: "Une belle étape. Je dois dire que les Algériens ne connaissent pas la sportivité. L’entraide est la base du rallye-raid. Au lieu de cela, ici, il semble être en guerre. Lors de mon premier Dakar en Afrique, quand il y avait encore Thierry Sabine, nous nous sommes toujours arrêtés pour aider les autres concurrents. Maintenant, il semble qu'il y ait de la haine entre les Algériens qu'ils n'ont rien compris à l'esprit de ce sport."

Paola,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Rallye-Raid