Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Merzouga Rally 2018 Official Teaser

MFE-Live.com - Actualités autres catégories

Overdrive Racing et Al-Attiyah-Baumel au Kazakhstan

- Le Saoudien Seaidan et le Français Chabot piloteront aussi des Toyota Overdrive

Nasser Saleh Al-Attiyah, le pilote Overdrive Racing, devra garder la tête froide lors du prochain Rallye Kazakhstan, cinquième manche de la Coupe du monde FIA des rallyes tout-terrain qu’il a remportée ces trois dernières années. L’épreuve aura lieu du 27 mai au 2 juin.

 

La décision du pilote qatari de faire l’impasse sur les deux manches de la compétition ayant lieu aux Émirats arabes unis a été en effet compliquée par un abandon douloureux chez lui au rallye tout-terrain du Qatar le mois dernier. Résultat, le pilote de Doha pointe actuellement à la huitième place au classement pilotes, mais ce qui est plus important, c’est qu’il compte 114 points de retard sur le leader, le Polonais Jakub Przygonski.

Al-Attiyah et son navigateur français Matthieu Baumel ont remporté les quatre premières étapes au Qatar jusqu’à ce qu’un problème technique leur coûte une victoire potentielle. Le double vainqueur du Dakar connaît donc l’ampleur de la tâche qui l’attend s’il veut remporter la Coupe du Monde FIA pour la cinquième fois cette année. Le duo s’est cependant imposé l’an dernier dans la manche kazakhe qui effectuait ses grands débuts en Coupe du monde FIA.

"J’ai fait le choix calculé de ne pas aller aux Émirats arabes unis et je pense que le succès cette saison passait par une victoire au Qatar", a déclaré Al-Attiyah. "On ne s’attendait pas à ça, mais c’est le sport automobile, et le fait de ne pas avoir terminé implique qu’une victoire au Kazakhstan est impérative. J’aime beaucoup la nouvelle version du rallye ici et j’ai vraiment apprécié les étapes et le terrain l’année dernière. Il va falloir attaquer pour décrocher la victoire et les 60 points qui vont avec, puis voir ce qu’il en résulte, notamment si cela a une incidence sur le classement de la Coupe du monde."

Le Saoudien Yasir Seaidan revient pour sa part en Asie centrale avec le navigateur russe Alexei Kuzmich après avoir abordé récemment l’épreuve qatarie avec le Français Laurent Lichtleuchter. Le Saoudien a terminé sur le podium au Losail le mois dernier, après avoir surmonté les exigences complexes de l’épreuve en matière de navigation. Il a également profité de sa visite au Kazakhstan la saison dernière, au volant d’un Toyota Land Cruiser T2, pour remporter la catégorie et terminer septième au classement général.

Seaidan occupe actuellement la quatrième place du championnat pilotes derrière Przygonski, Martin Prokop et Vladimir Vasilyev.

Par ailleurs les Français Ronan Chabot et Gilles Pillot partageront l’habitacle du troisième Toyota Hilux Overdrive Racing. Chabot a quitté le Dakar pour raisons médicales alors qu’il occupait la 15e place et il espère que la chance va un peu lui sourire. Il a en effet également abandonné l’an dernier lors de la Baja italienne puis a dû batailler pour terminer 30ème du rallye du Maroc après des problèmes en début de course.

Cette année, le Rallye Kazakhstan sera disputé sur un parcours remanié comprenant six secteurs sélectifs longs et exigeants et environ 1 900 km de compétition sur un itinéraire compact à travers l’extrême ouest du pays.

La première spéciale chronométrée, longue de 280,35 km se mettra le cap au sud depuis la ville d’Aqtaw jusqu’à la station balnéaire de Kenderly au bord de la mer Caspienne, une destination touristique située à environ 210 km au sud-est d’Aqtaw.

C’est là que sera installé le bivouac de l’épreuve pour les deuxième, troisième et quatrième étapes. La deuxième journée de course, le 29 mai, se déroulera sur 414,12 km, sous la forme d’une boucle dans les déserts situés à l’est autour de la ville de Senek, avant que la troisième spéciale, longue de 327,47 km, ne s’enfonce le 30 mai dans la région située à l’est de Kenderly. La quatrième étape contournera la ville pétrolière voisine de Janaozen avant de retourner à Aqtaw après 398,57 km de course.

Enfin, les deux dernières étapes longues respectivement de 298,04 km et 148,52 km remonteront vers le nord au départ d’Aqtaw, la dernière longeant la côte de la mer Caspienne avant le podium d’arrivée qui aura lieu dans la ville le 2 juin.

Classement de la Coupe du Monde FIA après 4 manches disputées
1. Jakub Przygonski (POL), 144 points   
2. Martin Prokop (CZE), 113 pts             
3. Vladimir Vasilyev (RUS), 111 pts             
4. Yasir Seaidan (SAU), 58 pts
5. Ahmed Al-Shegawi (SAU), 39 pts
6. José Luis Pena Campo (ESP), 36 pts
7. Claude Fournier (FRA), 31 pts              
8. Nasser Saleh Al-Attiyah (QAT), 30 pts
9. Aron Domzala (POL) & Cyril Despres (FRA), 24 pts...

D'après communiqué Ovberdrive Racing,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Kazakhstan