Editorial Raid

  • Les Légendes du rallye-raid par Stéphane Barbé

    Préfacé par Stéphane Péterhansel, ‘Monsieur Dakar’, un superbe ouvrage et une excellente idée de cadeau pour Noël vient de sortir façon de rafraîchir aux 'addicts' du rallye-raid (dont nous faisons parti), les grands moments de cette impressionnante aventure qui fête en janvier 2018 ses 40

    Lire la suite
  • Africa Race: 200 concurrents s'élanceront de Monaco

    Pour sa 10ème édition, l'Africa Eco Race accueillera un nombre record de concurrents. Plus d'une centaine de véhicules, soit près de 200 pilotes et copilotes, s'élanceront de Monaco le 31 décembre.

    Lire la suite
  • Dakar 2018: Le Pérou ouvre son coeur !

    - Présentation du Rallye Dakar 2018 à Paris avec la participation de la délégation péruvienne. Le Ministre du Commerce Extérieur et du Tourisme, Eduardo Ferreyros, était à la tête de la délégation péruvienne lors de la conférence de presse de lancement du rallye, laquelle aura Lima

    Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

Peugeot 3008DKR on the dunes of Morocco

MFE-Live.com - Actualités autres catégories

Merzouga Etape 2: Xavier de Soultrait bisse...

Le Russe Aleksandr Maksimov s’adjuge la victoire dans la catégorie quad et le duo Labille – Niveau prend les commandes de la catégorie SxS

- Avec deux victoires d’étape, Xavier de Soultrait occupe la première place du classement général provisoire

- La première étape SxS s’est déroulée de nuit, devant les autorités d’Erfoud et de Merzouga, qui accueillent le rallye depuis 2010.



- Véritable  tremplin  pour  le  Dakar,  l’Afriquia  Merzouga  Rally  s’avère  encore  une  fois  offrir  l’occasion  parfaite d’apprendre à naviguer, tant pour les pros que pour les pilotes amateurs.

ÉTAPE 2 : Liaison 44 km – SS2 188 km – Liaison 9 km
Les participants ont pris le départ d’une étape longue de 188 km au lac Jasmina, à Merzouga, pour effectuer une grande boucle dans les dunes de sable d’Erg Chebbi. Xavier de Soultrait a ouvert la voie, virant en tête aux checkpoints #1 et #2.

À partir du kilomètre 100, il a roulé aux côtés de son coéquipier Franco Caimi, avant que celui - ci ne se perde légèrement dans la portion finale, caractérisée par la traversée de lits de rivière et par des chemins à peine visibles.

Le Français s’est assuré la victoire de la deuxième étape, devant Gerard Farrés (Himoinsa Racing), l’Italien Alessandro Botturi (Yamaha), Juan Pedrero (Sherco TVS) et Franco Cervantes (KTM).

"L’émotion était grande ce matin au départ", nous a confié de Soultrait. "Je n’avais encore jamais ouvert une étape dans les dunes ; je suis vraiment content d’avoir pu gérer le stress. La navigation était très éprouvante et il fallait faire très attention à suivre le road - book. À partir du kilomètre 100, j’ai roulé avec Franco (Caimi). Nous nous sommes beaucoup aidés, car l’esprit  d’équipe  est  essentiel  en  rallye - raid. Ce n’est pas un sport individuel." Xavier de Soultrait est désormais aux commandes du classement général provisoire, devant Farrés et Botturi.

Dans  la  catégorie  quad,  le  Russe Maksimov Aleksandr (Troyka Team) s’est adjugé la victoire d’étape devant l’Argentin Jeremias González, leader du classement général provisoire, et le Français Simon Vitse, deuxième du général. Maksimov est actuellement troisième du classement général.

Dans la catégorie SxS, le duo vainqueur de la première spéciale, Medero – Martin (#210), a ouvert la voie, devant les équipages Rautenbach – Palmeiro, Labille – Niveau, Henrichy – Bersey (vainqueurs de l’édition 2016) et Tonetti – Roman.  Après 188 kilomètres de spéciale, c’est finalement le duo Labille – Niveau qui a passé la ligne d’arrivée en premier, devant l’équipage Tonetti – Roman. Camélia Liparoti, auteur d’une très bonne performance, termine troisième de l’étape pour ses débuts en SxS après neuf Dakar en quad. Le classement général provisoire est le suivant : Labille–Niveau, Tonetti–Roman, Henrichy–Bersey.

Joël Labille (Motricity): "L’étape de nuit d'hier était vraiment originale, j’ai adoré, même si l’obscurité rendait la navigation encore plus compliquée. Aujourd'hui, c’était une belle étape, avec deux ou trois endroits très difficiles du point de vue de la navigation."

Étonnant : L’Inde se passionne pour le rallye-raid
En Inde, CS Santosh est pratiquement synonyme de rallye-raid. Il est le premier Indien à avoir jamais participé au Dakar. En 2015, il avait d’ailleurs fini à une superbe 36ème place. Il a retenté l’expérience en 2016 et en 2017 (47ème), ouvrant la  voie à d’autres pilotes indiens. Aravind Prabhakar (Sherco TVS) a suivi son exemple cette année en participant au Dakar et Abdul Wahid  Tanveer, récent vainqueur du Dakar Challenge India Baja, a fait ses débuts sur le Merzouga auprès des pilotes du Dakar Aravind KP, Juan Pedrero et Adrien Metge. "Il s’agit de mon premier rallye international et de mon premier rallye en dehors de l’Inde", a affirmé Wahid. "Aujourd’hui, la navigation était très compliquée, mais j’ai adoré les dunes. Dans tous les cas, je suis là pour apprendre."

Du côté des constructeurs, les débuts de Hero MotoSports sur l’Afriquia Merzouga Rally 2016 ont été révolutionnaires. "Nous sommes ravis de revenir sur l’Afriquia Merzouga Rally, où nous avons fait nos débuts l’année passée avec Joaquim Rodrigues et CS Santosh", a déclaré Markus Braunsperger, directeur de la technologie de Hero MotoCorp. "Nos produits sont réputés pour leur solidité, leur fiabilité et leur qualité. Par conséquent, il était logique pour nous de nous lancer dans le rallye  international. Notre expérience du rallye nous permettra d’améliorer nos synergies en matière de recherche et développement. Nous sommes ici pour nous préparer au Dakar 2018."

En route pour le Dakar :
Le pilote polonais de 21 ans, Maciej Giemza (Orlen  Team), participe à l’Afriquia Merzouga Rally afin d’engranger de l’expérience en vue du Dakar. "Je viens de l’Enduro et il s’agit de mon troisième rallye. Je suis ici pour apprendre et l’atelier de Marc Coma sur le road-book m’a apporté énormément. Je ferai de mon mieux pour essayer de remporter le Dakar
Challenge."

Le conseil du coach
Jean Brucy : "Forcez-vous à ne pas suivre les traces de vos concurrents, car ils pourraient vous emmener dans la mauvaise direction. Faites-vous confiance et suivez le road-book."

Statistiques
- L’âge moyen des participants est de 38 ans.
- Âgé de 20 ans, l’Argentin Manuel Andujar de la catégorie quad (Mec Team Honda, #161) est le plus jeune pilote du rallye.
- Âgé de 66 ans, le Français Daniel Perno (AT4R Polaris, #214) est le pilote le plus âgé de ce rallye.  

Maria Guidotti,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Merzouga

Rallye-event-2017