Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2019

MFE-Live.com - Actus Rallye Maroc NPO

Pas de trêve pour le Monster Energy Honda Team

Le rallye du Maroc s’est terminé et avec lui, le Championnat du monde FIM des rallyes tout-terrain 2018 qui a permis au team Monster Energy Honda de poursuivre sa longue préparation de l'équipe en vue du plus grand défi qui soit pour l'homme et la machine: le Dakar. Le travail, cependant, se poursuit.

 

Les pilotes du team Honda Monster Energy Honda profitent maintenant de quelques jours de vacances avant de reprendre l'entraînement physique et les préparatifs pour le Dakar. Le troisième trimestre a été bien rempli pour le team, qui a jonglé avec un programme chargé comprenant le rallye Atacama, le Desafío Ruta 40, le Desafío Inca et le rallye du Maroc.

Après avoir cumulé les  honneurs dans les trois courses disputées en Amérique du Sud, le bilan du rallye du Maroc, plus exigeant, s'est avéré moins spectaculaire, Le team et les pilotes en tirent cependant des conclusions positives. Les nouveaux organisateurs de la course avaient apporté une série de changements qui ont corsé le niveau de difficulté et compliqué davantage la navigation. La course a contraint les pilotes  à endurer cinq jours sur de longues portions de hors-piste principalement sur des terrains très caillouteux, avec des marges d'erreur minimales. À la suite de plusieurs chutes durant la course, le team s’est vu dans l’obligation d’adopter une approche plus prudente afin d'éviter des blessures importantes.

C'est ainsi le cas de Paulo Gonçalves qui est tombé peu après le départ de l’épreuve et a dû en garder sous la poignée, afin d’essayer d'éviter toute blessure grave. Le pilote portugais du team Honda Monster Energy a finalement terminé cinquième du rallye du Maroc et quatrième du Championnat du monde FIM des rallyes tout terrain 2018.

De son côté, Ricky Brabec s'est classé cinquième du championnat du monde, bien que l'Américain ait obtenu un résultat plus que satisfaisant en se classant troisième de l’ultime course au Maroc, qu’il a terminée avec panache en remportant l’ultime étape.

L'une des chutes a pourtant entraîné un abandon, celui de Kevin Benavides. Le pilote argentin du team Honda Monster Energy a été durement touché à la jambe et si les premiers diagnostics semblaient alarmants, il n’a finalement été victime que d’une commotion cérébrale, Le pilote argentin devrait donc pouvoir retrouver sa pleine forme rapidement. Kevin a terminé sixième au classement général de ce championnat du monde.

Parallèlement, le jeune Chilien José Ignacio Cornejo, qui a terminé neuvième au classement général bien qu'il n'ait pas participé à toutes les épreuves, a pris la deuxième place de la catégorie junior. Le pilote sud-américain a beaucoup progressé tant au niveau du pilotage que de la navigation. Au Maroc, il a terminé huitième avec comme meilleur résultat une septième place dans la première étape.

Enfin, l’Espagnol Joan Barreda, qui n'a pas participé au Championnat du monde 2018, se remet de sa blessure et de l'opération du poignet gauche qui lui a fait suite, Il est remonté en selle et retrouve peu à peu les sensations de la Honda CRF450 RALLY avant le départ du Dakar 2019.

Raul Castells, manager du team Honda Monster Energy : "La course a été très dure. Les pilotes l'ont beaucoup aimée et la nouvelle organisation, avec David Castera à la barre, a été couronnée de succès, Nous tenons à les féliciter pour cette nouvelle aventure. Le bilan de l'équipe présente quelques aspects positifs et d'autres moins, comme la blessure de Kevin Benavides après une chute lors de la première étape. Heureusement, après avoir craint le pire, on nous a ensuite dit que ce n’était pas si grave et il pourra remonter bientôt sur la moto. Nous espérons aussi que Joan sera rétabli au plus vite.

"Nous sommes contents de la troisième place de Ricky au Maroc, résultat qu’il a dû aller chercher vu le niveau de difficulté de la course. Les autres pilotes ont connu des problèmes de navigation et ont perdu des minutes toujours très difficiles à rattraper. Tout le team a été mis à l'épreuve avant le Dakar afin que les machines soient au maximum de leur efficacité. Nous tenons à remercier tous les sponsors et collaborateurs, ainsi que HRC et Honda pour nous avoir donné du matériel aussi performant , Nous avons pu ainsi bénéficier d’une excellente moto qui nous permettra de gagner et de faire la course en tête. Merci aussi à tous les fans qui nous soutiennent et à qui nous espérons faire plaisir lors du prochain grand défi : le Dakar 2019."


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - News