Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2019

MFE-Live.com - Actus Rallye Maroc NPO

Morocco Desert Challenge: Un grand rallye-raid

Le 14 avril prochain, la 10ème édition du Morocco Desert Challenge s’élancera de Agadir. Ce rallye classique moderne connaît une croissance régulière année après année, mais l'édition de 2018 dépasse toutes les attentes. Avec plus de 700 participants venus de 24 pays, cette compétition cross-country est finalement devenue le deuxième plus grand rallye tout terrain dans le monde. Le Morocco Desert Challenge 2018: une édition festive sur tous les points de vue !

 

Un parcours spectaculaire avec 0 km en liaison
On ne change pas une formule gagnante. Le Morocco Desert Challenge est donc toujours un véritable rallye raid qui relie de nouveau une côte à l’autre : de la plage blanche immaculée sur l’Océan Atlantique jusqu’à la Mer Méditerranée. En sept étapes, les participants traverseront un maximum de paysages différents du Maroc, le long de la frontière algérienne, aussi loin que possible des zones touristiques. Les participants ne dormiront donc pas en hôtel, mais dans de beaux bivouacs de désert installés spécialement pour eux.

Ce qui rend ce rallye unique, c'est l’absence de liaison. Entre le début de la première étape et la fin de la dernière, il n'y a littéralement aucune distance. Chaque étape commence et se termine dans un bivouac. L'organisateur Gert Duson s'en explique: "Nous nous débarrassons du 'mal nécessaire' du monde des rallyes. Ce n'était pas facile, mais sous la devise "tant pis si c’est difficile", après 3 voyages de reconnaissance nous sommes arrivés à une succession parfaite de pistes belles et variées. 0 km de liaison n'est pas seulement notre nouvelle norme, c'est une tendance que beaucoup (devraient) suivre."

Forte participation étrangère
Traditionnellement un organisateur trouve l’essentiel de ses participants dans son pays d’origine, mais les traditions sont là pour être brisées. Après les Hollandais (211) arrivent les Belges (98) qui ne sont plus la nationalité la mieux représentée ! La France qui était présente l’année passée avec 45 participants, est massivement présente avec 102 participants. Les Espagnols (32), les Portugais (18), les Anglais (30), et les Italiens (17) montrent encore cette année leur intérêt pour l’événement. Les nationalités plus exotiques sont aussi traditionnellement fidèles au poste: Australie, Japon, Algérie, États-Unis, Islande. Mais la tendance la plus frappante en 2018 est la présence de l’Europe de l'Est. Avec des dizaines de représentants venant de Pologne, de Hongrie, de Slovaquie et de Roumanie, le MDC est en bonne voie pour conquérir ce marché de fanatiques du rallye.

Toujours en termes de nombre de véhicules participants, Morocco Desert Challenge bat de nouveaux records:
- 30 camions de course
- 112 voitures (4x4, SSV & Buggy)
- 53 motos & quads

Un rallye taillé pour les camions
Le Morocco Desert Challenge est aussi un rallye de camions qui changeant constamment la donne dans cette discipline. Sur aucun autre rallye dans le monde, un véhicule balai n’est - comme sur cette épreuve - spécialement dédié aux camions. Ils sont laissés à eux-mêmes et doivent payer un bulldozer à leurs frais après une panne ou un crash. Le Morocco Desert Challenge possède des spécialistes de véhicules balai Tomas Tomecek (CZ, Tatra 6x6) et Michel Boucou (FR, Renault 6x6) pour assister les trois camions balai de l'organisation.

Amateurs & subtop, un choix conscient
Contrairement à beaucoup de ses concurrents, l'organisation du Morocco Desert Challenge ne s’adresse pas au top mondial ni aux équipes d'usine. Gert Duson nous l'explique: "Notre rallye a grandi avec les amateurs et je leur en suis extrêmement reconnaissant. En raison de l'évolution constante des participants et de mon organisation ainsi que la présence de 2 hélicoptères, du système d'alerte GPS Unik & Sentinel d'ERTF et depuis 2018 du système Iritrack sur notre rallye, nous avons dépassé le niveau des rallyes amateurs. 70% de notre parc concurrent se compose des meilleurs pilotes amateurs et de subtoppers. Ma priorité va également à ce groupe. Tout le monde sait que le classement est connu à l'avance lorsque vous possédez en course des équipes comme Peugeot ou Kamaz. Ce doit être une belle course, avec une compétition difficile sur le terrain et une possibilité de podium pour tout le monde, mais une bonne ambiance dans le bivouac est tout aussi importante pour moi."

Communiqué,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Morocco Desert Challenge