Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2019

MFE-Live.com - Actus Rallye Maroc NPO

Morocco Desert Challenge: Un final sur les chapeaux de roue

Etape 6 -   Merzouga – Tendrara
Les motards ont fait le spectacle. Pas de changement dans les catégories 4X4, buggys et camions
La dernière lutte pour la première place était engagée en deux roues au départ de cette sixième spéciale sur le Morocco Désert Challenge. La longue et rapide étape de 416 km entre Merzouga et Tendrara, a été le théâtre d’une belle bagarre entre les numéros 1 et 2, Harite Gabarit et Pedro Bianchi Prada : à coup de tactique !

 

Pedro Bianchi Prada résume ainsi sa journée : "Ce fut tune étape fantastique avec des parties rapides dans un paysage incroyablement beau. J’ai roulé en tête toute la journée. Au ravitaillement j’avais encore 14 minutes d’avance sur Harite Gabarit, mais je me suis perdu. Lorsque le marocain m’a rejoint, nous avons étudié le roadbook tous les deux et nous sommes repartis ensemble sur la piste. Je suis parti en tête et j’ai essayé de la jouer tactique, parfois, j’ai délibérément mal roulé pour qu’il me lâche et que je puisse rouler seul. Je me suis même arrêté, mais il a fait de même et il a continué à me suivre. C’est comme ça dans les rallyes. Vous devez faire tout votre possible pour gagner. En définitive je suis encore un quart d’heure derrière lui." Et de conclure en riant : "Si Gabarit la joue maline dans la dernière étape demain matin et qu’il me suit jusqu’à l’arrivée, il gagne."

Le leader au classement général, Harite Gabarit, est conscient que pour gagner un rallye, la condition physique et la technique ne suffisent pas, la tactique fait la différence. Ainsi se confie le pilote marocain : "J’ai été plus rapide que Prada aujourd’hui. Sur certains tronçons j’ai mis les gaz à fond et j’ai pris jusqu’à 150 km/heure. Dès que j’ai rejoint Prada j’ai pris l’option de  le suivre, il a fait de son mieux pour m’envoyer à la faute mais j’ai rapidement compris son  de son jeu !"

Si le pilote KTM Marocain n’a pas de problème demain, il va inscrire une belle victoire à domicile à son palmarès. Mais il ne veut pas encore y penser. "Demain je vais faire ma propre course"  nous dis t’il. "Je pars le premier, donc en principe j’ai tous les atouts en mains, Pedro peu me dépasser mais je ne le lâcherai pas un centimètre.  Nous avons deux heures d’avance sur le troisième, donc il peut faire ce qu’il veut, je reste près de lui."

Categorie Buggys: Pascal Mercier (Equipage 402) Can-am Maverick X3 XD. 4ème au général
"Comme nous avons une avance très confortable d’une heure trente ou quarante, nous avons roulé prudemment pour maintenir le buggy en pleine forme. François a bien copiloté, nous avons roulé en bon pères de famille !  Ce serait malheureux de casser maintenant à la veille de la dernière étape. C’est ma troisième participation à ce rallye et j’espère que celle-ci sera la bonne. Sinon le parcours était magnifique, depuis le début. C’est une épreuve assez difficile, comme le démontrent les bouleversements du classement. Les motards en ont bavé. En ce qui nous concerne, c’est bien que cela se termine demain pour la mécanique."

Catégorie camions : Elisabeth Jacinto – (#506)
La pilote portugaise a connu une journée sans problème qui lui permet de conforter sa troisième place au général avant l’ultime étape de cette édition.

Tim Van Steendam,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Morocco Desert Challenge