Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2019

MFE-Live.com - Actus du Silk Way Rally

Silk Way Rally Etape 1: Paroles de Pilotes...

Nasser Al-Attiyah (Toyota Hilux) en catégorie auto et Dmitry Sotnikov (Kamaz-Master #300) chez les camions ont remporté la première étape du Silk Way Rally 2018, tracé en boucle autour d’Astrakhan. Ce premier secteur sélectif qui n’avait rien d’une mise en jambes, a déjà exigé son lot de mésaventures.

Les malchanceux de la première heure sont Nani Roma (MINI John Cooper Works #104), Mathieu Serradori (Buggy SRT #108), Martin Van Den Brink (Renault Mammoet #304) et Akira Muira (Toyota LandCruiser Autobody #120)…

AUTOS
Nasser Al-Attiyah (Qat/Toyota Hilux #101- 1er) : "Nous étions inquiets.."
"Oui la spéciale était difficile. Cela faisait longtemps que nous n’avions plus eu une étape pareille, bosselée et rapide. Puisque nous ouvrions la piste, nous ne savions si notre vitesse était la bonne. Nous étions inquiets de ne pas rouler à un rythme suffisamment élevé. Cela fait plus de deux minutes que nous sommes arrivés, donc il semble que nous roulions vraiment pas mal. La Toyota Hilux marche très bien et les pneus étaient parfaits sur ce type de terrain sablonneux et parfois un peu boueux. Nous sommes plutôt satisfaits, même si nous devrons à nouveau ouvrir la piste demain pour l’étape marathon. Nous allons devoir un peu travailler sur les suspensions pour éviter de taper trop sur la réception des bosses."

Harry Hunt (G-B/Peugeot 3008 DKR Maxi #107 – 2ème) : "Très fun comme spéciale"
"Je crois que cette spéciale très bosselée convenait pas mal aux buggy’s. Il faisait plus chaud que prévu et malheureusement nous avons dû nous arrêter pour une crevaison. Nous avons passé Nani (Roma) qui ne roulait vraiment pas vite, et puis Yazeed (Al Rahji). Sans notre arrêt nous aurions peut-être pu prétendre à la victoire. Si c’est comme cela durant tout le rallye, ce sera une longue course. Très fun comme spéciale !"

Yazeed Al Rajhi (SAR/MINI John Cooper Works #103 – 3ème) : "Une spéciale difficile"
"Nous avons eu une crevaison à droite et, malheureusement le vérin hydraulique a refusé de fonctionner. Cela nous a fait perdre pas mal de temps. L’étape était très rude et bosselée. Une spéciale difficile. Je me suis arrêté dans l’oued. Je ne sais pas ce qui est arrivé à Nani (Roma)."

Mathieu Serradori (Fra/Buggy SRT #108) : "Incompréhensible…"
"En partant ce matin nous avions embarqué un surplus de 45 litres d’essence pour effectuer l’étape. Mais pour une raison incompréhensible nous avons consommé bien plus que d’habitude et nous sommes tombé en panne à 11 km de l’arrivée. C’est d’autant plus râlant que pour nous cette étape se déroulait vraiment selon le plan. Nous pouvions prétendre à la 3ème place aujourd’hui. Heureusement Andrey Rudskof, que nous avions dépanné l’hiver dernier sur l’Africa Eco Race, s’est arrêté pour nous tracter jusqu’à l’arrivée. Nous allons envoyer les specs moteurs à notre ingénieur en France pour qu’il examine cette anomalie…"

CAMIONS
Dmitry Sotnikov (Rus/Kamaz-Master #300 - 1er) : "On a plus d’expérience…"
"Nous venons pratiquement tous les ans à Astrakhan, mais les organisateurs ont réussi à nous surprendre avec le tracé de ce premier secteur sélectif quasiment inédit pour nous ! ce fut une belle surprise ! Ce fut une journée incroyable. On a plus d’expérience du nouveau moteur. On l’utilise depuis un an maintenant. On est heureux d’avoir pu terminer cette longue et difficile étape sans le moindre problème. Cela prouve toutes les capacités de notre team et souligne également nos ambitions sur ce Silk Way Rally 2018."

Eduard Nikolaev (Rus/Kamaz-Master #301) : "Problème de compresseur"
"Avant CP1 (km 118), tout s’est bien passé pour nous et nous étions même en tête. Mais, malheureusement, dans la deuxième partie, un problème avec le compresseur du système d’air nous a fait perdre beaucoup de temps. Mais, même si nous sommes venus pour le résultat, ce SILK WAY RALLY 2018 nous sert essentiel de test grandeur nature. Chaque équipage teste quelque chose de nouveau, que nous appliquerons sur le prochain Dakar."

Airat Mardeev (Rus/Kamaz-Master #303) : "Un jour très compliqué"
"Nos soucis ont commencé avec un problème de blocage du différentiel avant qui nous a fait perdre pas mal de temps. Ensuite nous nous sommes arrêtés près de Nikolaev, mais nous ne pouvions pas l’aider. A 80 kilomètres de l’arrivée, nous avons commencé à perdre la direction assistée et je peux vous dire que nous avons souffert dans le sable. En vue de l’arrivée, c’est un fusible qui a lâché et nous avons terminé en roue libre… Ce fut un jour très compliqué…"


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Silk Way Rally