Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Peugeot 3008DKR on the dunes of Morocco

MFE-Live.com - Actus du Silk Way Rally

Silk Way Rally/Overdrive : Lavieille superbe deuxième

- Binglong Lu (Baic) et Zhitao He (Toyota) finissent 6ème et 12ème

Overdrive Racing et le team Keeopower ont conduit trois de leurs cinq voitures à l’arrivée d’un Silk Way Rally éprouvant. Partie le 7 juillet de Moscou, la capitale russe, l’épreuve a rallié la cité historique chinoise de Xi’an le 22 juillet. 

 

Premier des trois Baic V8 Proto rescapés engagés sous la bannière conjointe du team Keeopower et d’Overdrive Racing, le duo français composé de Christian Lavieille et de Jean-Pierre Garcin a mené le bal lors de la cérémonie d’arrivée à Xi’an. Lavieille est monté sur le podium en obtenant une formidable deuxième place derrière le Français Cyril Despres, vainqueur du rallye.

Les Chinois Binglong Lu et He Sha, qui avaient pris place à bord du deuxième des Baic Motor BJ4Ol, ont signé plusieurs chronos impressionnants pour terminer finalement sixièmes. Leurs compatriotes Yangui Liu et Hongyu Pan avaient réussi à grimper jusqu’à la treizième place au moment de la journée de repos, mais ils ont dû abandonner par la suite dans le désert de Gobi, après un accident en spéciale.

Les Chinois Zhitao He et Kai Zhao ont rallié pour leur part Xi’an en douzième position dans leur Toyota Hilux Overdrive Racing aux couleurs du team Boundless Yong.

Enfin, le pilote chinois Yong Zhou et son navigateur français Pascal Maimon occupaient la sixième place de la catégorie T1 au départ de la neuvième étape à Hami, mais leur Toyota Hilux Overdrive Racing aux couleurs du team BP Yong a fait un tonneau dans la spéciale et ils ont dû abandonner.

"Le rallye a été vraiment dur", a indiqué Jean-Marc Fortin, directeur général d’Overdrive Racing. "Nous avons eu de la pluie et de la boue au début de l’épreuve et des conditions vraiment difficiles. Il fallait tenir bon pour passer le cap de la première semaine comprenant beaucoup de kilomètres en liaison.
"La deuxième place est un résultat fantastique pour Baic Motors. On ne pouvait pas espérer mieux. Dans le cadre de ce nouveau projet et défi, c’est très important d’avoir gagné le Taklimakan et de terminer deuxième du Silk Way en l’espace de deux mois. Christian et Jean-Pierre ont réalisé une fantastique performance, tout comme l’ensemble du team Overdrive qui a préparé et réparé les voitures.
"Pour les Toyota et pour le reste de l’équipe, la sixième place du classement est un autre superbe résultat. Je crois qu’à l’exception du gros accident de Zhou, tout le monde a passé une superbe quinzaine. Nous sommes finalement satisfaits, car c’était très long et très exigeant. Le défi était de taille et dans ce contexte, le résultat est positif."

Après une journée de repos bien méritée à Urumqi, à la suite de la longue traversée de la Russie et du Kazakhstan, la compétition a repris ses droits lundi 17 juillet avec au menu, une étape de 813,89 km dont 421 en spéciale, entre Urumqi et Hami. Ce fut la journée la plus spectaculaire de l’épreuve depuis le départ : le Français Sébastien Loeb, qui dominait totalement la course, a en effet perdu la tête après être parti en tonneaux, alors que Yong Zhou a lui aussi été contraint à l’abandon pour les mêmes raisons, son Toyota Hilux Overdrive étant endommagé.

Le retrait de Loeb a permis à Lavieille de remonter à la quatrième place dans le premier des trois Baic Motor BJ4Ol. Bien que privé de la victoire d’étape par le multiple vainqueur du Dakar Stéphane Peterhansel, son coéquipier Binglong est resté solidement dans les dix premiers du classement.

De Hami, l’itinéraire du Silk Way Rally s’est ensuite dirigé vers Dunhuang pour une dixième journée comprenant une spéciale de 360,28 km et un kilométrage total de 517,53 km. Lavieille, Liu et Lu ont signé les cinquième, neuvième et dixième temps d’une spéciale remportée par l’Italien Eugenio Amos. Grâce à ce résultat, Lavieille conservait sa quatrième place au général, tandis que Lu était huitième et Liu dixième. Zhitao He, lui, était encore retardé avec le Toyota Boundless Yong.

La onzième étape a ensuite emmené la caravane de Dunhuang à Jiayuguan, et proposé aux concurrents un secteur sélectif de 488,65 km pour 783,84 km jusqu’au bivouac. La première partie du tracé, 250 km à travers des dunes de sable, a été annulée, la région étant devenue un Parc national. Cela n’a cependant pas empêché le trio de Baic V8 et Zhitao He d’atteindre l’extrémité orientale de la Grande muraille de Chine en très bonne position, un must avant les rigueurs du lendemain dans le désert de Gobi.

Cette spéciale dans le désert d’une distance de 254,75 km s’inscrivait dans les 483,79 km de l’étape conduisant à Alxa Youqi. À l’issue d’une étape considérée par de nombreux concurrents comme l’une des plus difficiles de leur carrière, Lavieille signait le scratch de la spéciale avec son Baic, ce qui lui permettait de prendre la troisième place du classement général à Bryce Menzies.

Quatrième de la spéciale, Lu conservait sa septième place, alors que Zhitao He intégrait le top 10. En revanche Yangui Liu perdait sa place parmi les quinze premiers après avoir été accidenté durant la spéciale.

L’avant-dernière étape, une spéciale de 318,66 km pour un parcours total de 690,34 km menait les équipes d’Alxa Youqi à Zhongwei, l’occasion pour Lavieille, troisième de la spéciale derrière Peterhansel et Despres, de s’emparer de la deuxième place du général aux dépens de Wei Han, tandis que Lu, auteur du quatrième chrono, se hissait à la sixième place.

L’ultime secteur sélectif de l’épreuve, un tronçon de 100,67 km lors d’une journée où il fallait avaler 716,46 km entre Zhongwei et Xi’an, a finalement été annulé par les organisateurs en raison d’une pluie torrentielle. Les classements arrêtés la veille à Zhongwei ont donc servi de classement final et les concurrents ont mis le cap directement sur Xi’an pour la cérémonie d’arrivée.

D'après communiqué,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Silk Way Rally

Rallye-event-2017