Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Peugeot 3008DKR on the dunes of Morocco

MFE-Live.com - Actus du Silk Way Rally

SKR: Despres et Sotnikov doublent la mise à Xi’an

Arrivées en fanfare et sous un grand soleil dans la première capitale millénaire de l’Empire du Milieu, au terme d’une liaison de 700 kilomètres, les équipages du Silk Way Rally 2017 affichent un large sourire. 

L’annulation, suite à de fortes intempéries la nuit dernière dans la région de Zhongwei, de l’ultime spéciale de 100,67 km prévue à l’aube, a transformé cette ultime journée en un baroud d’honneur au terme de 15 jours et près de 10.000 km d’une course à la fois variée et exigeante, tant pour les hommes que pour leurs machines.

Arrivés sans encombre jusqu’au parc fermé, terminus sportif de cet édition 2017, dans le Centre des Expositions de Xi’an, Cyril Despres et David Castera (Peugeot 3008DKR #100) signent un doublé retentissant en catégorie autos, tandis que Dmitry Sotnikov accompagné par ses équipiers Ruslan Akhmadeev et Ilnur Mustafin (Kamaz-Master #303) s’offrent également un deuxième sacre final (après celui de 2013) sur ce Silk Way Rally.

Despres-Castera, les spécialistes
Au départ de leur deuxième Silk Way Rally avec la Peugeot 3008DKR frappée du #100 échu aux tenants du titre, Cyril Despres et David Castera étaient sans doute loin de penser qu’ils pourraient rééditer facilement leur exploit de 2016. Mais les deux anciens motards ont une fois de plus tenu tête à leurs équipiers plus expérimentés et plus véloces.

Peterhansel, décidément maudit au Kazakhstan et, Sébastien Loeb, toujours un peu trop pressé pour esquiver les pièges que tend le désert à ceux qui cherchent à le dompter à trop haute vitesse.

Passés en tête à six jours de l’arrivée, ils ont parfaitement maîtrisé leur sujet, affrontant les grandes dunes du désert de Gobi en résistant aux assauts incessants des Mini John Cooper Works de l’Américain Menzies et du Saoudien Al Rajhi, mais aussi à la charge de la 'cavalerie' chinoise, emmenée par les Baïcmotor de Lavieille, 2ème de l’épreuve et du Geeley SMG Buggy de Han Wei qui complète ce podium final.

Suivis de près par leurs 'anges gardiens' Peterhansel et Cottret, Despres et Castera réussissent un doublé d’une valeur inestimable qui leur servira de rampe de lancement pour d’autres défis à venir.

"Merci à David Castera pour l’excellent travail qu’il a accompli durant ce rallye. Merci à Peugeot de m’avoir donné cette opportunité de carrière", explique Cyril Despres, quintuple vainqueur du Dakar à moto à sa descente du podium. "Merci aussi, aux ingénieurs de Peugeot Sport et à tous les mécaniciens d’avoir mis au point une voiture aussi compétitive. Je suis impatient de me retrouver au départ du Dakar 2018 avec la Peugeot DKR Maxi. C’est désormais clairement mon prochain objectif…."

Vainqueurs de spéciales autos : Peterhansel (5) : ES2, ES6, ES9, ES11, ES13. Loeb (4) : ES1, ES3, ES4, ES8. Despres (1) : ES5. Menzies (1) : ES7. Amos (1) : ES10. Lavieille (1) : ES12.

Sotnikov transforme l’essai Kamaz
Avec les meilleurs teams camions du moment au départ, ce Silk Way Rally 2017 promettait un véritable combat des chefs entre le quatuor du Team Kamaz-Master et ses principaux adversaires des Team Iveco De Rooy, Mammoet Riwald, MAZ et Tatra.

Une fois de plus, l’expérience et le travail d’équipe du team du Tatarstan aura fait la différence au terme des 10.000 km menant à Xi’an. Patiente en Russie et au Kazakhstan l’armada bleue laissa ses rivaux s’époumoner pour frapper fort, dès l’entrée en Chine. Seul à avoir résisté aux ennuis techniques et autres mésaventures, le Tchèque Martin Kolomy (Tatra Phoenix #311) dut lâcher prise dans le redoutable désert de Gobi.

Car c’est bien au cœur des dunes cathédrales que Sotnikov, Shibalov et Mardeev avaient décidé d’en découdre pour le partage des lauriers. Gardant la tête froide jusqu’au bout au volant de son Kamaz 100% nouveau et doté du 'petit' moteur 13,5 litres Cummins, Dmitry Sotnikov contra parfaitement les attaques du jeune et fougueux Anton Shibalov pour s’offrir un deuxième sacre final, le premier sur ce format long.

"Je n’ai pas souvenir d’une course aussi difficile", souligne Sotnikov, juste après s’être vu décerner son trophée en tête de tigre. "Nous avons dû nous battre pour chaque seconde et chaque jour le combat devenait de plus en plus acharné. Je suis heureux qu’Anton Shibalov nous ait maintenu sous pression jusqu’au bout, car nous avons dû puiser dans nos ultimes ressources. Malheureusement il n’y qu’un seul vainqueur. Anton aurait très bien pu l’emporter car l’écart qui nous sépare est minime et souligne encore le niveau de cette compétition."

Vainqueurs de spéciales camions : Sotnikov (4) : ES5, ES7, ES8, ES13. Kolomy (3) : ES1, ES4, ES11. Mardeev (2) : ES9, ES12. Nikolaev (2) : ES6, ES10. Viazovich (1) : ES3. van den Brink (1) : ES2.

Communiqué SKR,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Silk Way Rally

Rallye-event-2017