Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Peugeot 3008DKR on the dunes of Morocco

MFE-Live.com - Actus du Silk Way Rally

Silk Way/Lavieille: Victoire et 3ème place au général

Christian Lavieille l’avait déclaré la veille : "il faut y croire et jusqu’au bout !" Le Varois eut le nez creux en cette 12ème journée du Silk Way Rally en remportant l’étape et, d’une pierre, il fait deux coups, en bondissant de la 4ème place sur la troisième marche du podium. Pour le pilote Baïcmotor (BV40 #108) et son navigateur Jean-Pierre Garcin : spéciale parfaite. L’ancien double champion d’endurance à moto et récent vainqueur du Taklimakan Rally, signe sa première victoire d’étape pour 19 secondes devant le Buggy Geeley SMG du Chinois Liu Kun. Que dire de plus ?

 

"Que du bonheur !" lâche Christian après cet exploit qui mijotait depuis belle lurette face à des adversaires coriaces, Peugeot et Mini ! "Ce ne fut pas évident. Les 50 premiers kilomètres étaient rapides et cassants. Nous sommes partis avec des pressions de pneus assez basses, ce ne fut pas évident car nous rebondissions beaucoup. Dans les cordons de dunes, nous ne nous sommes pas sentis très à l’aise car, sur ces zones la pression était trop haute. J’ai énormément roulé du pied gauche et de ce fait, la pression est montée…" Une technique utilisée fréquemment par les pilotes qui peuvent ainsi gérer les ‘chaussures’ de leur monture.

"La  partie intermédiaire de la spéciale du km 70 à 170, était typée Dakar en Mauritanie avec du sable, de l’herbe à chameau. J’ai attaqué. Nous nous sommes bien fait secoués. Nous sommes rentrés dans les dunes avec une pression de pneus mieux adaptée, je n’ai plus touché au frein ce qui a joué sur leur température et leur pression. Dans les grosses dunes sur la fin de la spéciale, nous avons perçu deux traces devant nous. Nous avons vu les deux Peugeot 3008 arrêtées (Despres et Peterhansel). Le bon boulot réalisé par Jean-Pierre en navigation a été notre force aussi car, par endroits le sable était très mou, de bonnes occasions de se poser, ce ne fut jamais le cas. Sur la fin du secteur, une seule trace était visible, c’était celle de Menzies, elle s’arrêtait, il était planté dans une cuvette !"

Une victoire de Lavieille – Garcin, d’un Team chinois qui bosse en permanence pour offrir à leurs équipages des voitures fiables et performantes capables de gagner comme ce fut le cas aujourd’hui. "Une bonne journée comparativement à celle de veille" conclut Christian. "Une récompense pour toute l’équipe. C’est flatteur aussi pour le constructeur chinois qui signe sa première victoire sur le Silk Way" conclut Christian avec beaucoup de modestie.

ÉTAPE 12
JIAYUGUAN-ALASHAN YOUQI – ‘La grande trace’ : 483,79 km
Spéciale 12 : 254,75 km (35% dune - 10% cailloux, gravelle - 20% piste sable - 35% terre)


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Silk Way Rally

Rallye-event-2017