Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Hearts Of Morocco 2017

MFE-Live.com - Actus du Silk Way Rally

Silk Way Rally Etape8: Repos pour Lavieille & Garcin

Étape 8:– KARAMAY-URÜMQI - 'Sur la traces des Ouïghoures du Xinjiang' 436,34 km
Spéciale : 250,37 km (60% piste en sable - 15% dune - 25% terre)

En arrivant à Urümqi en Chine, capitale de la région autonome ouïghoure du Xinjiang, toute la caravane du Silk Way Rally a posé ses valises ! Repos durant ce dimanche avec au programme : se refaire une santé, une beauté même et permettre aux équipes techniques de remettre à niveau toutes les machines. Si, les équipages autos et camions vont en profiter pour récupérer, ce ne sera pas le cas des mécanos qui toute la journée durant vont bosser dès le lever du jour et jusqu’au coucher du soleil voire davantage pour ceux qui ont de grosses réparations à effectuer.

Mais, cette journée est nécessaire sur un rallye-raid aussi long que le Silk Way surtout, avec les conditions météorologiques qui ont sévi chaque jour en Russie et au Kazakhstan et qui demande du séchage. Le Rallye a atteint la Chine, va basculer lundi dans la seconde partie de son histoire 2017 et pour Christian Lavieille et Jean-Pierre Garcin, ce sera aussi l’occasion de s’exprimer comme ils l’ont fait il y a quelques semaines dans les mêmes endroits ou presque en remportant – en Chine – le Taklikaman.

Après ce dimanche de farniente, encore 6 étapes resteront à disputer avant l’arrivée à Xi’An samedi prochain. Christian et Jean-Pierre ne se départissent pas de leur concentration et, avant de penser repos, le pilote raconte son étape 8 qu’ils terminent avec Jean-Pierre Garcin, en 6ème position.

"C’était une belle 8ème spéciale qui ne correspondait absolument pas au descriptif que nous possédions. Elle était sablonneuse, avec des ornières, des ondulations, des collines de sable avec de la végétation comme la dernière étape du Dakar 2017. Le sol était très mou et, à plusieurs reprises, nous avons fait demi-tour pour escalader ces drôles de monticules d’autant que la pression de nos pneus était prévue pour du dur ! Et, dernier regret, l’auto n’était pas réglée pour ce genre de pistes, ce fut donc, une grande déception. De ce fait, nous avons roulé en touchant sans arrêt le sol, nous aurions du avec un descriptif précis, surélever la caisse et assouplir les barres."

Cette mise au point effectuée, sur la piste l’équipage a avalé leurs équipiers partis devant eux et deux Kamaz. Christian précise : "dans  les 60 derniers kilomètres, on ne reconnaissait pas qui roulait devant nous tant la poussière détruisait la visibilité. Nous avons concédé du temps et quand j’ai découvert un Kamaz devant nous, j’ai compris que nous restions bloqués ! On reprend aussi 50 secondes à Kun Liu qui était 4ème… Maintenant, pensons repos, la voiture est en parfait état, et préparons la seconde semaine de sable qui nous attend dès lundi…"

Dimanche 16 Juillet :'Journée de repos à Urümqi'
Pas de spéciale ce dimanche puisque l’ensemble de la caravane du Silk Way profitera d’une journée de repos à Urümqi, la capitale de la région autonome ouïghoure du Xinjiang, afin de laisser souffler les équipages et réviser la mécanique avant le bouquet final et les 6 dernières étapes les menant à Xi’An.


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Silk Way Rally

Rallye-event-2017