Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Africa Eco Race 2019

Dakar 2019 : Honda Monster Energy tire le bilan

Le grand défi du Dakar continue de se dérober sous les roues du team Honda Monster Energy. Si l’édition 2019 est terminée, il n’en reste pas moins que ce rallye, le plus difficile, le plus délicat et le plus impitoyable qui soit, tant pour l’homme que pour la machine, reste l’objectif prioritaire du team.

 

Lors du récent Dakar, le team Honda Monster Energy a remporté des victoires d’étape, a mené une grande partie de la course et s’est montré l’un des teams les plus difficiles à battre, avec plusieurs pilotes en lice, prêts à remporter une victoire qui lui échappe depuis quelques 30 ans. Mais le touareg de bronze attribué au vainqueur à la fin de la course est toujours soulevé par d’autres mains. L’absence de trophée a cependant peu de chance de décourager le team qui s’efforce de se préparer et de se renforcer en vue de la prochaine édition du Dakar.

L’édition 2019 du grand défi, qui s’est déroulée entièrement sur le sol péruvien, a débuté avec un team Honda Monster Energy au complet, composé de cinq pilotes, mélange d’expérience et de jeunesse, dont le Portugais Paulo Gonçalves, l’Espagnol Joan Barreda, le Chilien Nacho Cornejo, l’Américain Ricky Brabec et le pilote Argentin Kevin Benavides. Tout au long de la saison 2018, le groupe a triomphé à plusieurs reprises dans des épreuves comme le Rallye Merzouga, le Rallye Atacama, la Ruta 40 et le Desafio Inca.

Durant la première semaine de course, le team a effectué la course en tête, d’abord par l’intermédiaire de Joan Barreda, vainqueur de la première étape, qui a conservé la première place si convoitée le deuxième jour, avant d’abandonner prématurément le lendemain. C’est le surprenant Ricky Brabec qui a repris le flambeau, en remportant la quatrième étape pour rester en tête du classement général jusqu’au huitième jour.

Par la suite, le team a subi de plein fouet le règlement et Kevin Benavides a écopé d’une lourde pénalité qui a mis fin aux chances de l’Argentin de terminer sur le podium. Sa douzième place à l’arrivée ne reflète absolument pas ses efforts continus et sa progression.

De son côté, le Chilien José Ignacio 'Nacho' Cornejo est allé au bout de l’odyssée avec une excellente septième place au classement général après avoir terminé deuxième de deux étapes. Un Dakar remarquable pour le plus jeune pilote du team.

Les autres membres du team n’ont pu rallier l’arrivée à Lima : Joan Barreda a été contraint de renoncer après que sa moto s’est retrouvée piégée au fond d’un ravin lors de la troisième étape. Paulo Gonçalves a chuté lors de la deuxième partie de l’étape marathon, alors qu’un problème mécanique a privé l’Américain Ricky Brabec de sa première place au classement général.

Finalement, le team Honda le Monster Energy dresse quand même un bilan positif de l’épreuve, tant en matière de performances individuelles que d’effort collectif. Le team repart avec plus d’expérience et un immense désir d’obtenir les plus grands honneurs possible en 2020, lors de la prochaine édition du Dakar.

Le team tient à remercier Honda Pérou pour les installations mises à sa disposition pendant la préparation et durant la course elle-même. De même, il n’oublie pas l’excellente collaboration entretenue avec le team MEC Team et ses trois autres pilotes Honda. Le Bolivien Daniel Nosiglia, au guidon d’une Honda CRF450 RALLY, a ainsi obtenu un résultat méritoire en terminant à une excellente dixième place au classement final.

"Le HRC n’a pas réussi à relever son septième défi sur le Dakar. Je tiens à m’excuser que nous n’ayons pas pu remporter la victoire ni répondu aux attentes des fans du HRC du monde entier", a déclaré Yoshishige Nomura, président du HRC.
"En même temps, je suis fier de notre team Honda Monster Energy, qui s’est révélé très compétitif. Je suis sensible aux efforts énormes consentis par les pilotes, les membres du team et l’équipe de développement.
"Le Dakar 2019 nous a fait vivre de nombreuses situations imprévisibles, mais comme sur tous les Dakar, nous avons amélioré notre aptitude à réagir et engrangé une précieuse expérience.
"Hélas, nous n’avons pas été en mesure de nous adapter aux circonstances auxquelles nous avons été confrontés.
"J’espère que tous les membres du team Honda Monster Energy profiteront de leur temps de repos, en vue du prochain défi. Le HRC va lui aussi se préparer bientôt pour le prochain Dakar !
"Enfin, je tiens à remercier tous nos sponsors et nos supporters, qui nous donnent la force de relever le défi du Dakar. Je leur promets de meilleures performances dans le futur de la part d’Honda et du HRC."

D'après communiqué,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar