Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Africa Eco Race 2019

Dakar Etape 3: Xavier De Soultrait échappe à l'hécatombe !

Mal engagé après les deux premières étapes, Xavier de Soultrait (Yamaha) a remporté mercredi la troisième étape du Dakar entre San Juan de Marcona et Arequipa. Le Français profite de la journée noire des leaders (Barreda, Brabec, Walkner) pour remonter au classement général, dominé par le Chilien Pablo Quintanilla (Husqvarna). Belle performance d'Adrien Van Beveren (Yamaha), qui revient 4ème du général.

 

Quelle journée pour Xavier de Soultrait ! Après un début de Dakar mitigé où il a concédé plus de 20 minutes aux leaders, le pilote français a réalisé le coup parfait, mercredi, en remportant la troisième étape en 4 heures et 7 minutes, avec seulement 15 secondes d'avance sur son dauphin, le Chilien Pablo Quintanilla (Huqvarna). Douzième du général mardi soir après l’arrivée à San Juan de Marcona, de Soultrait (Yamaha) a remis les pendules à l’heure et profité des défaillances de Joan Barreda (Honda), contraint à l’abandon, Matthias Walkner (KTM) et Ricky Brabec (Honda) pour prendre la tête de la course. C’est la première victoire du natif de Moulins sur le Dakar, en 5 participations.

Au guidon de sa Yamaha, le Français a littéralement avalé les 331km de Spéciale entre San Juan de Marcona et Arequipa pour s’imposer in extremis (+15 sec). Seulement 13ème de l’étape de mardi, durant laquelle il a tout de même fait le show entre les dunes, Xavier de Soultrait a profité de sa position au départ pour prendre un itinéraire optimal, contrairement aux leaders, qui se sont perdus loin du tracé.

Le calvaire des leaders
Victorieux hier, l’Autrichien Matthias Walkner (KTM) ouvrait la course mercredi, suivi de près par le leader du classement général Joan Barreda, vainqueur lundi. Éloignés de la bonne piste, les leaders ont vu leur avance fondre dès les premiers points intermédiaires. Parti à plus de 4km du tracé idéal, Walkner a entraîné dans sa chute l’Américain Ricky Brabec et Joan Barreda (Honda), coincé dans un terrain difficile durant plusieurs heures. L’Espagnol a même dû abandonner après s'être bloqué dans une cuvette, et peut dire adieu à ses ambitions de victoire sur cette édition 2019 du Dakar. Idem pour Walkner, relégué à plus de trente minutes.

Les poursuivants au classement général n’en demandaient pas tant, à commencer par Xavier de Soultrait. Le Français a un temps été devancé par le Chilien Pablo Quintanilla, 4ème au général après deux étapes, avant de s’envoler au chrono et de s’octroyer la première place provisoire au CP2. Le pilote Yamaha a ensuite lâché un peu de temps, voyant revenir Quintanilla à 3 minutes 36 et son compatriote Adrien Van Beveren (Yamaha), lui aussi décevant lors des deux premières étapes, à 8 minutes 09. Un matelas tout de même suffisant pour terminer la course en tête avec 15 petites secondes de marge et s’adjuger sa première victoire d’étape sur le Dakar. Van Beveren termine la course en 4e position et en profite pour remonter au classement général, à 13 minute du leader.

Emilien Diaz,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar