Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2019

MFE-Live.com - Actus du Dakar

Joan Pedrero: "On se prépare au Dakar toute l'année !"

Joan Pedrero fut le seul rescapé de l'équipe Sherco TVS Rally Factory a franchir la ligne d'arrivée. Onzième au général final, l'Espagnol s'est battu quotidiennement et en solo, pour mener sa Sherco jusqu'au bout. Ce fut une aventure difficile et dure mais, jamais il n'a baissé les bras comme il le confirme...

 

- Le Dakar 2018 était très difficultueux comparé aux précédentes éditions, beaucoup de pilotes n'ont pas franchi la ligne d'arrivée. Dirais-tu que c'était le plus dur de ta carrière ?
Joan Pedrero : "Le Dakar a toujours été pour moi une expérience très excitante et cette année l'était également. Mais il est vrai que le parcours au Pérou et en Bolivie était extrêmement périlleux par rapport aux précédentes éditions. Mon expérience m'a été très utile car il été crucial de réaliser une grande performance et de piloter intelligemment pour être à l'arrivée. J'ai roulé avec mon coeur, et le manque de chance sur quelques étapes m'a privé d'une meilleure place. Mais je n'ai jamais lâché et à force de pousser et d'attaquer, nous avons réussi à remonter le classement jusqu'à une belle 11ème place."

- Quels ont été les plus gros défis que tu as du surmonter durant ce Dakar 2018?
Joan Pedrero : "La navigation à travers les dunes et le sable mou au Pérou, et rouler à haute altitude en Bolivie. C'était très difficile, pas seulement pour moi mais pour tous les pilotes. Mon équipe faisait en sorte que ma moto soit en parfait état de marche au départ de chaque étape, ce qui m'a aidé à traverser ces épreuves sans trop de soucis. Je m'étais entrainé très dur avant afin que ma condition physique soit assez bonne pour supporter ce rally d'une dizaine de jours. Au Dakar, il faut être préparé pour toutes sortes de challenges et de péripéties, et mon mental était prêt pour tout ça."

- Tes coéquipiers Adrien Metge et Aravind KP n'ont pas eu de chance et ont du abandonner suite à deux chutes. Est-ce que le fait d'être tout seul t'a ajouté de la pression ?
Joan Pedrero : "Mes coéquipiers n'ont vraiment pas eu de chance, et leurs chutes ont affecté l'équipe entière car nous nous préparons pour le Dakar durant toute l'année. J'étais impressionné par KP qui a montré beaucoup de technique et de maturité pour finir les épreuves du Pérou. Metge a assez d'expérience et n'a vraiment pas eu de chance de tomber aussi tôt dans le rally. Pour ma part, je prenais la course jour après jour et essayais de ne pas me mettre sous pression. En tant que pilote expérimenté vous êtes préparé à toutes éventualités sur le Dakar et je suis très heureux d'avoir fait volé haut et jusqu'à l'arrivée le drapeau  Sherco TVS Factory Rally."

Communiqué,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar