Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Merzouga Rally 2018 Official Teaser

MFE-Live.com - Actus du Dakar

Dakar: Terres de promesses

On touche au sublime lorsqu’on parvient à tenir ses promesses tout en bouleversant les certitudes. En ce sens, le Dakar cultive les paradoxes… c’est aussi ce qui forge sa nature imprévisible. Nous prenons l’engagement d’emmener nos fidèles et nos passionnés dans les zones les plus inconfortables du dépassement de soi ? Ils répondent par l’affirmative à ce défi et en acceptent les règles.

 

Les visages marqués, les silhouettes cassées et les larmes versées pendant les deux semaines de cette 40ème édition traduisent la poignante réalité : nous étions bien dans le registre de l’exploit, chez les champions comme chez les amateurs. Et chacun a pu le mesurer.

Bravo aux Dakar Heroes !
57% de finishers. Bravo à eux !
191 véhicules à l’arrivée, soit plus de la moitié des engagés.
66% des rookies (114 au départ) ont terminé leur 1er Dakar.
16 Originals by Motul sur 27 à l’arrivée.

Moto/Matthias Walkner : "Cette fois, la chance était de mon côté"
Pour sa quatrième  participation au Dakar, le pilote autrichien s’impose… sur une moto autrichienne !
"C’est complètement fou. Mon but, c’était de se faire une place sur le podium. C’était très serré, et la 10e étape a été clé dans ce rallye. C’est un rêve qui se réalise. C’était un Dakar fou, le niveau était tellement élevé. On était cinq ou six à pouvoir gagner et j’ai été le plus chanceux. Il faut de la chance, parfois on en a et parfois non… cette fois elle était de mon côté."

Auto/Carlos Sainz : "Ma joie est immense !"
Huit ans après sa première  victoire sur le Dakar, 'El Matador' s’impose à nouveau et boucle une série de trois victoires pour Peugeot.
"Je suis très content. C’est une récompense magnifique. La joie est immense, cela me rappelle ma dernière saison de WRC en 2004, je m’étais imposé sur le rallye de Cordoba, exactement sur les mêmes pistes qu’ici avec le Dakar. J’ai connu des abandons ces dernières années, mais j’ai toujours fait de mon mieux. Et cette fois-ci, c’était un Dakar très dur. Maintenant, je vais profiter de cette victoire et voir ce que je ferai à l’avenir. Peugeot se retire et moi, je vais en discuter avec ma famille."

Quad/Ignacio Casale : "Se battre, se battre et se battre"
Quatre ans après sa première victoire sur le Dakar, le maître de la catégorie quads mesure les efforts fournis pour y parvenir…
"La course a été très dure. Il a fallu rouler intelligemment, et ça s’est bien passé parce que j’étais très bien préparé. C’est incroyable cette émotion, parce que ça représente beaucoup de travail et beaucoup de sacrifices. Il faut se battre, se battre et se battre. C’est très exigeant de gagner le Dakar, surtout quatre ans après : il y a eu des accidents, des problèmes mécaniques… mais nous y sommes. C’est complètement fou."

Camion/Eduard Nikolaev : "Je remercie vraiment mon équipage et mon équipe pour cette victoire"
"Je remercie tous les fans pour leur soutien, que nous avons ressenti dès le début de la course. Nous avons parfois cru, lors de moments clés, que c’en était fini pour notre équipage. Mais, heureusement, le véhicule et toute l’équipe ont tenu le coup. À titre personnel, c’est une grande joie de remporter ce 40ème Dakar pour le 30ème anniversaire du Team KAMAZ-master."

SxS/Reinaldo Varela : "Je peux affirmer que le Brésil est désormais la Capitale mondiale des SxS"
"Le Dakar 2018 était particulièrement difficile, mais nous avons réussi à l’emporter avec un SxS Can-Am Maverick X3. Nous avons affronté de nombreux types de terrains, des dunes brûlantes au Pérou à la neige des montages boliviennes. Nous avons même fini une spéciale à la 14ème place du classement autos. Je peux affirmer que le Brésil est désormais la 'Capitale mondiale des SxS'. Après tout, cela fait deux titres consécutifs. Gustavo Gugelmin et moi en 2018 ainsi que Leandro Torres et Lourival Roldan en 2017.
"Je dois aussi souligner l’excellent travail du South Racing Team. Et je remercie ma famille pour son soutien ainsi que Gustavo Gugelmin pour la qualité de sa navigation."


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar