Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Merzouga Rally 2018 Official Teaser

MFE-Live.com - Actus du Dakar

Tim et Tom Coronel douchés à l’arrivée du Dakar !

Mission accomplie pour Tim et Tom Coronel. En grande partie du moins. Doté du tout nouveau buggy Jefferies très musclé, le duo a atteint l’arrivée du Dakar 2018. La "Bête" a eu quelques problèmes de jeunesse, mais le monstre américain a aussi souvent affiché sa vitesse et son potentiel.

Le dernier jour les jumeaux n’ont pas rencontré le moindre problème et ils ont profité pleinement de l’ultime boucle de 120 kilomètres tracée autour de Cordoba.

"Nous avons réussi", s’est exclamé un Tim aux anges après l’arrivée, avant de serrer son frère dans ses bras. "Cela a été une nouvelle fois une belle aventure, extraordinaire, mais maintenant, nous sommes là, à l’issue du Dakar le plus difficile de l’histoire. Alors que de nombreux pilotes et motards ont quitté la course, nous avons continué. Un Coronel n’abandonne jamais, c’est ce que nous avons montré !"

Tom était également ravi d’avoir rallié l’arrivée : "C’était une journée assez enthousiasmante finalement. Ils appellent ça une boucle autour de la ville, conçue davantage pour le spectacle que pour le rallye proprement dit. L’étape n’était pas très difficile, mais quand les choses tournent mal, rien n’est encore joué. De ce point de vue là, cette journée a été aussi palpitante que toutes les autres. Tim est parti tranquillement, très tranquillement peut-être même. Je pense que c’était aussi dû à la tension. Après la mi-course, nous avons retrouvé notre rythme. Sur la route, on s’est bien amusés et il était clair pour nous que tout allait bien se passer."

Les deux pilotes étaient cependant trempés lorsqu’ils sont sortis du buggy Jefferies. "Depuis l’avant-dernière étape, nous roulons sans pare-brise, explique Tom. Aujourd’hui, il y avait quelques traversées de rivières au menu. Nous n’avions que l’embarras du choix pour les franchir : plein gaz, à vitesse réduite ou pépère. Vous devinez ce qu’on a choisi : à fond, comme au bon vieux temps. La voiture ressemblait à une piscine. On était trempés, mais on a beaucoup ri. Et ça a beaucoup plu aussi au public. C’est une superbe façon de terminer !"

D'après communiqué,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar