Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Hearts Of Morocco 2017

MFE-Live.com - Actus du Dakar

Dakar Cummins: Un final... renversant !

Lors de la dernière étape pour cette 40ème édition du Dakar.. il fallait reconnaître que toutes les bonnes choses ont une fin. Après 13 étapes toutes plus intenses les unes que les autres, le sable mou, les dunes gigantesques, les pistes caillouteuses, le fech-fech piégeur, les concurrents n'avaient 'plus' que 120km de spéciale à parcourir et quelques 180km de liaison pour faire cette dernière boucle autour de Cordoba.

 

L'ordre de départ a été inversé, les pilotes en bas de classement se sont élancés en premier, à une minute d'intervalle, jusqu'aux leaders qui ont donc pris la piste en dernier. Un tracé pas trop complexe, principalement composé de pistes sinueuses et d'un peu de végétation. La difficulté du jour résidait plutôt dans le rythme imposé par les poursuivants.

A l'arrivée, tous les compétiteurs étaient accueillis sur le podium sous les applaudissements des équipes d'assistance, du public venu en masse à Cordoba, ainsi que des médias et de l'organisation. Un moment intense pour tous ces pilotes qui se sont surpassés durant deux semaines et, qui ont affronté des situations complexes en donnant le meilleur d'eux-même.

Après une première semaine presque 'parfaite', le duo Patrick Sireyjol/François Beguin a connu quelques déboires à partir des étapes boliviennes.. Mais les deux compères se sont accrochés en continuant à franchir les kilomètres de chaque spéciale avec la même détermination. L'équipe d'assistance gérée par JF Vitalli, composée des techniciens Fred Vernay, Ivo Cugge, JB Lamas, aidée par Lionel Constant, le préparateur du Buggy et JM Roux chauffeur du camion a effectué un travail remarquable en remontant la voiture durant des heures, à chaque retour d'étape.

Les fidèles du Dakar le savent : tant que la ligne d'arrivée n'est pas franchie, rien n'est fait.. Et bien, force est de constater qu'ils ont tout à fait raison ! Ce qui devait être une dernière étape 'simple', une 'formalité' avaient même dit certains, ne l'a pas été pour le Buggy #329.

S'élançant de la 23ème place, le binôme roulait à un bon rythme, sans trop attaquer. Mais au détour d'un virage un peu serré, les roues du Buggy se sont mises dans une ornière. Et, en une fraction de seconde la voiture s'est retrouvée sur le toit ! En mauvaise posture, avec les portières coincées dans un fossé. Un peu sonnés, Patrick et François ont mis quelques minutes à se détacher et des spectacteurs sont venus à leur secours en cassant le pare-brise pour les aider à sortir. "On a vraiment eu peur car nous n'arrivions pas à sortir, on entendait l'essence qui goutait, le moteur et tous les composants étaient chaud. Cela a duré environ 7 minutes c'était vraiment effrayant" déclare Patrick Sireyjol à son arrivée à Cordoba. "Nous roulions pas vite, nous avons juste mis les roues où il ne fallait pas, la voiture n'a rien, il faut juste remettre un pare-brise." poursuit-il.
 

Ils arrivent en 38ème position pour cette dernière étape, après avoir passé plusieurs dizaines de minutes à remettre le Buggy sur ses quatre roues. Le Buggy #329 termine donc ce 40ème Dakar en 17ème position au classement Général, et 2ème de sa catégorie (T1.3 - Véhicules 2 roues motrices essence).

Quelques nouvelles de l'équipage #368 de Rainer Wissmanns & Cyril Jeanniard : ils sont désormais rentrés en France où ils ont été pris en charge par des équipes médicales. Rainer se remet chez lui à Lyon, ses 4 vertèbres cassées devraient se ressouder avec beaucoup de repos. Cyril est également de retour chez lui, auprès de sa famille à Colmar, il est suivi à Strasbourg.

Classement général
1 - SAINZ Carlos #303
2 - AL-ATTIYAH Nasser #301
3 - DE VILIERS Giniel #304
4 - PETERHANSEL Stéphane #300
5 - PRZYGONSKI Jakub #312
 
Cummins France
17 - SIREYJOL Patrick #329

Communiqué,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar