Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Merzouga Rally 2018 Official Teaser

MFE-Live.com - Actus du Dakar

Dakar: Eric Bernard et Alexandre Vigneau sur BV2, 15ème

On l'annonçait précédemment, la dernière étape du Dakar n'est pas une formalité et peut réserver des surprises ! Eric Bernard et Alexandre Vigneau en ont fait les frais aujourd'hui dans l'ultime spéciale de cette 40ème édition. Alors qu'ils avaient déjà parcouru les deux tiers du secteur chronométré, gêné par la poussière des concurrents qui les précédaient, Eric n'a pu éviter la sortie de piste. Bilan, un gros choc avec un arbre qui a détruit une biellette de direction sur le train avant droit.

Grosse frayeur à l'intérieur du buggy, Eric et Alexandre ont imaginé le pire l'espace d'un instant. Finalement le 4 x 4 d'assistance est arrivé très vite, et pour cause, les départs avaient été donnés dans l'ordre inverse du classement de la veille. Après une réparation de fortune, les deux hommes ont pu repartir et boucler la spéciale, quasiment à l'arrêt. L'essentiel est qu'ils soient allés au bout de cette aventure pour la quatrième fois consécutive et que, malgré cette perte de temps, ils conservent leur 15ème place au classement général.

Ce Dakar a été le plus dur de tous depuis son arrivée en Amérique du Sud et ils sont allés au bout, avec chaque jour la même volonté et le même courage. Outre une place dans le Top 15 qui récompense leurs efforts, Eric et Alexandre remportent la catégorie Buggy essence face à une concurrence très incisive.

Alexandre Vigneau : "J'ai cru que tout était fini. Eric assurait vraiment depuis le début de la spéciale sans prendre de risque. La poussière était omniprésente et nous n'avions pas une bonne visibilité. En fin de spéciale nous avons fait une sortie de piste et terminé dans un arbre. Impossible de repartir, le train avant était touché et nous avons dû attendre l'assistance. J'avoue que j'ai craqué, l'espace d'un instant j'ai pensé que nous ne terminerions pas. Et puis les choses se sont réglées avec l'aide de l'assistance Sodicars. Une réparation avec les moyens du bord nous a permis de reprendre la spéciale, mais presque à l'arrêt. Je devais descendre pour bouger la roue avant droite manuellement pour prendre les virages à droite. Un enfer... Au final nous gardons la 15e place au général mais avant toutes choses nous bouclons notre quatrième Dakar consécutif. Nous avons énormément souffert, chaque jour nous partions à la guerre ! Les années précédentes il y avait deux ou trois journées difficiles, cette année toutes les étapes étaient dures. Je suis vraiment fier d'Eric, et notamment de la journée d'hier où il a réellement exprimé son potentiel au volant. Il a attaqué tout en roulant intelligemment. Merci à lui de m'avoir une nouvelle fois fait confiance. Merci aussi à nos partenaires, à Sodicars et à tous ceux qui nous envoient des messages. Promis, dès que nous en aurons le temps nous leur répondrons."

Eric Bernard : "C'est fini ! Quel soulagement... Ce matin j'avais vraiment à coeur d'assurer. Je savais que la spéciale n'était pas à l'avantage des buggy et sagement nous avons pris la décision de boucler l'étape dans les meilleures conditions. Nous partions dans le sens inverse du classement et devant nous il y avait beaucoup de concurrents qui levaient de la poussière. On n'y voyait rien. En fin de spéciale j'ai été surpris par un virage et je n'ai pu éviter la sortie de piste. C'était terrible émotionnellement ! Le dernier jour, dans les derniers kilomètres, tout bascule. Et puis rapidement je me suis raisonné et nous avons eu la chance que l'assistance arrive très vite. L'histoire finit bien, c'est génial. Ce Dakar était très difficile et nous avons lutté chaque jour. Alex a été un copilote génial, bravo à lui. Sportivement je suis ravi de terminer dans les objectifs, c'est à dire un Top 15. Cerise sur le gâteau nous remportons notre catégorie. Un grand merci à tous nos partenaires, au staff Sodicars et à ceux qui nous envoient des messages d'encouragement jour après jour."

Le Dakar 2018 s'achève ce soir et, une fois encore Eric et Alexandre sont allés au bout de l'aventure, au bout d'eux mêmes. Mais cette réussite est aussi celle de tout le staff Sodicars, de Richard Gonzales, de Laurent Fouquet, d'Hervé Esquieu, d'Alex Dubois, d'Henri le motoriste et de tous les mécanos et assistants. Merci aussi à nos partenaires sans qui prendre le départ ne serait pas possible et merci aussi aux amis, à la famille, aux proches et à l'ensemble des personnes qui chaque jour ont suivi le périple incroyable d'Eric et Alexandre.

A l'année prochaine ? Probablement !

Communiqué,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar